Vous êtes beaucoup à vouloir voir les films diffusés au cinéma sortir plus tôt sur les services SVOD

 

La chronologie des médias devrait faire l’objet d’une refonte, selon un nouvel accord qui doit être signé par l’ensemble des parties. Les œuvres cinématographiques pourraient notamment débarquer bien plus tôt qu’avant sur les plateformes SVoD et sur Canal +. Comprenez-vous ce choix ? C’était l’objet de notre sondage de la semaine.

Logos des services de SVoD

La chronologie des médias serait sur le point d’être chamboulée, a-t-on appris durant la semaine du 24 janvier 2022. Pour rappel, cette règle consiste à définir un calendrier de diffusion pour les films sortis au cinéma. L’ordre chronologique est le suivant : en salle, sur Canal+ puis sur les services SVOD et les chaînes de télévision.

Canal+ et Netflix en profiteraient

Jusqu’à alors, une œuvre cinématographique pouvait se retrouver sur Canal+ huit mois après sa sortie dans les salles obscures, contre 36 mois sur les autres plateformes. Ces échéances pourraient donc évoluer selon un nouveau planning dévoilé par l’Opinion :

  • Canal+ : 6 mois après la sortie en salle ;
  • Netflix : 15 mois après la sortie en salle ;
  • Disney+ et Amazon Prime Video : 17 mois après la sortie en salle ;
  • Chaînes de TV (TF1, France 2, Arte…) : 22 mois après diffusion au cinéma (exclusivité de la diffusion jusqu’au 36e mois).
netflix
Source : DCL « 650 » – Unsplash

Pour en arriver là, les différents acteurs se sont engagés à investir plus ou moins massivement dans le cinéma français ou la production de « petits films ». Résultats des courses : Canal+, Netflix, Disney+ et Amazon Prime Video sont, dans l’idée, les grands et les petits gagnants de l’histoire.

La SACD s’oppose au projet

Sauf que l’histoire ne s’arrête pas là, puisque la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques (SACD) défend les intérêts du secteur et refuse de signer ce nouvel accord, selon un communiqué de presse publié sur son site. Ce qui complique grandement la situation.

Dans ce contexte, comprenez-vous, ou pas, la nouvelle formule de la chronologie des médias qui pourrait être actée dans un avenir proche ? C’était l’objet de notre sondage de la semaine, en voici les résultats.

sondage de la semaine

À l’issue du sondage, la réponse « Oui, ça permettrait de toujours protéger le cinéma » a récolté une grosse majorité des voix avec un score 72,8 %. Selon vous, cela permettrait non seulement d’accéder un plus rapidement aux films sortis en salle sur d’autres supports, tout en préservant le milieu du 7e art. Un compromis qui vous semble équilibré, donc.

Par ailleurs, 12,9 % adhéreraient également au nouveau calendrier de diffusion, car cela aiderait les créateurs français grâce aux investissements des services SVoD et chaînes privées. Pour 8,3 % des sondés, les durées seraient en revanche incompréhensibles, lorsque 6 % des participants trouveraient ce planning anachronique.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles