Une seule marque résiste à la chute libre des smartphones sur le plus gros marché du monde

Les ventes sont au plus bas depuis 10 ans...

 

En Chine aussi le marché du smartphone décline sérieusement, et ce, alors que le pays connaît un ralentissement global de son économie et sort tout juste de l'implacable politique zéro-Covid.

Vivo X80 Pro, pour illustration // Source : Anthony Wonner – Frandroid

286 millions. C’est le nombre total de smartphones ayant été expédiés pour distribution sur le marché chinois en 2021. Il illustre la plus forte baisse des ventes enregistrée en Chine au cours de la dernière décennie, souligne Reuters. Comme l’indique l’agence de presse britannique, en un an, les ventes de smartphones en Chine ont connu un recul de 13 % pour se placer au plus bas niveau depuis 2013, date à laquelle le marché chinois était passé pour la dernière fois sous la barre des 300 millions d’unités vendues.

Plusieurs explications à ce recul sont avancées par les analystes. La première touche sans surprise à la politique zéro-covid maintenue par les autorités chinoises pratiquement tout au long de 2021 (elles n’ont pris fin qu’en décembre). Le ralentissement global de l’économie chinoise et le climat d’incertitude qu’il génère au sein de la population explique aussi la réticence du consommateur chinois face aux dépenses jugées superflues.

Apple et ses iPhone restent bien placés en Chine

La baisse des ventes de smartphones observées en Chine s’inscrit dans un contexte de baisse de régime mondiale pour le marché du smartphone l’année dernière. En 2022, les expéditions globales de smartphones ont en effet atteint 1,2 milliard : un chiffre impressionnant sur le papier, mais qui représente en fait le plus bas niveau de ventes enregistré depuis 2013, ainsi qu’une baisse de plus de 11 % des expéditions par rapport en 2021, selon le cabinet d’analyse IDC.

Sur l’ensemble de 2022, le ralentissement chinois a quoi qu’il en soit surtout coûté à Vivo. S’il reste numéro 1 du marché en Chine, avec 18,6 % de parts de marché en 2022, le constructeur a vu ses ventes de smartphones chuter de 25,1 % au cours de l’année dernière, selon IDC.

Numéro 2 du marché chinois en 2022, Honor a pour sa part connu un accroissement de 34 % des ventes de ses mobiles en Chine, mais en partant de très bas, précise Reuters, tandis qu’Apple s’est pour sa part maintenu sur la troisième marche du podium avec des ventes d’iPhone en baisse de seulement 4,4 % sur l’année.

En dehors d’Honor et de son ascension, Apple est donc le seul à avoir su limiter la casse, tous ses concurrents en Chine ayant subi une baisse des ventes en Chine d’au moins 10 % au cours de l’année 2022.