Après l’absence de Fortnite sur le Play Store, Netflix veut esquiver la taxe d’iTunes sur iOS

 

Netflix cherche à se passer de la facturation iTunes en faisant passer les utilisateurs par son site pour enregistrer leurs informations de paiement, s’évitant du même temps une surtaxe.

L’arrivée de Netflix en France s’était faite dans le doute, de nombreux détracteurs ne croyant pas au potentiel du service dans notre pays. Quelques années plus tard, la plateforme les aura bien fait mentir.

Netflix se permet même désormais d’augmenter les tarifs de ses abonnements, sans que cela ait de véritable impact sur son nombre d’utilisateurs. Ceci étant, quelques optimisations de revenu supplémentaires sont à l’étude qui ne plairont pas à Apple.

Netflix tente de s’affranchir d’iTunes

En effet, TechCrunch a pu confirmer ce que certains utilisateurs ont remarqué sur ces derniers mois : Netflix est en train de tester, sur 33 pays différents actuellement, une nouvelle méthode d’abonnement sur iOS contournant la plateforme iTunes.

La plupart des applications se doivent désormais de passer par l’abonnement iTunes, permettant à Apple de prélever une petite taxe du même temps. Netflix est en train de tester de rediriger ses abonnés, lors d’un renouvellement, vers son site web afin que ceux-ci entrent leurs informations de paiement directement sur celui-ci.

Cette méthode lui permettra ainsi de contourner la taxe iTunes. Ceci étant, elle n’est encore qu’en test et pour cause : les premiers retours des utilisateurs ne sont pas brillants, la plupart étant confus à l’idée de passer par leur site. Netflix devrait donc raffiner son processus avant de le rendre plus global, si tant est qu’Apple ne cherche pas à le bloquer d’ici là.

Depuis son lancement, Netflix a popularisé le concept du binge-watching, c’est-à-dire le fait de visionner à la suite plusieurs épisodes, beaucoup en fait, d’une série. Le service propose en effet ses séries « original » avec tous les épisodes d’une…
Lire la suite

Des taxes qui déplaisent

Ce n’est pas la première fois que les taxes des magasins d’application sont contournées. Spotify s’est par exemple affranchie de celle d’iTunes en utilisant le même modèle que celui que teste Netflix actuellement, tandis que YouTube Music permet de choisir entre les deux… mais gonfle ses tarifs sur un abonnement via iTunes.

La légitimité même de ces taxes a par ailleurs été contestée par Epic Games pour le lancement de Fortnite sur Android. Celui-ci ne passe pas par le Google Play Store afin de ne pas subir les 30 % de taxe liés, et profite plutôt de l’ouverture de la plateforme pour fournir l’APK à partir de son site officiel.

Si de plus en plus de grands noms se lèvent contre les tarifs pratiqués par les plateformes, il se pourrait que la donne change à l’avenir. Le mouvement semble en tout cas toujours plus grand, faisant que l’on attend une réaction de la part d’Apple comme Google.

Les derniers articles