L’écran du Samsung Galaxy Fold serait-il victime d’un défaut lié aux pliages ? C’est ce qu’avance l’agence Bloomberg, alors que la sortie annoncée de ce smartphone n’est que dans un peu plus d’un mois.

À maintenant un peu plus d’un mois de la sortie officielle du Samsung Galaxy Fold, Samsung serait toujours en train de travailler sur son écran afin d’en corriger un défaut. C’est ce que Bloomberg annonce, indiquant que ces informations proviennent de sources proches de la marque.

En effet, Samsung serait en train d’essayer de corriger une faille de l’écran pliable du Galaxy Fold. Après environ 10 000 pliures, un film situé entre l’écran et la dalle tactile se froisserait, laissant apparaître des imperfections.

À titre d’exemple, et selon une enquête de Deloitte parue en 2016, un Français consulte son portable en moyenne 26 fois par jour. Un chiffre qui double presque pour la catégorie des 18-24 ans, pour atteindre 50. Le calcul est alors plutôt simple : si l’on ouvre son Galaxy Fold 26 fois par jour, la durée de vie de l’écran est donc estimée à 384 jours, soit un peu plus d’un an. Des résultats à modérer cependant, car le deuxième petit écran du Galaxy Fold peut lui être utilisé sans avoir besoin d’ouvrir le téléphone.

Un remplacement d’écran comme solution ?

Toujours selon Bloomberg et ses sources proches de la marque, l’une des solutions trouvées par Samsung serait d’offrir des remplacements d’écrans gratuitement aux possesseurs du Galaxy Fold. Une solution qui semble faire office de rustine, puisqu’on l’imagine très coûteuse pour la marque.

Ce défaut d’écran serait la cause du manque de prises en main de ce Samsung Galaxy Fold au MWC 2019. Si Samsung a préféré laisser son smartphone dans des cages de verre, ce serait justement pour cacher cette éventuelle faille technique.

Les smartphones pliables sont-ils prêts ?

Ce problème d’écran ne rassure pas quant à la viabilité de ce nouveau type de design dans l’univers des smartphones. Si le Galaxy Fold en est victime, qu’en est-il du Huawei Mate X ? Le smartphone pliable de Huawei, lui, s’est montré moins discret que son concurrent. Omar a même pu le prendre en main, et n’a pas constaté de quelconques traces d’usures au niveau de la pliure de ce téléphone. On notera tout de même que Samsung n’est pas avare en critiques à l’égard du Huawei Mate X, indiquant que son écran était « plus susceptible d’être endommagé ».

Interrogé quant aux inquiétudes et aux possibilités de remplacement de l’écran, Samsung France ne nous a pas encore répondu. Nous mettrons à jour cet article lorsque ce sera le cas.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid