Les trois quarts des Apple Stores français seront en grève pendant la sortie de l’iPhone 15

 

Les représentants des employés d'Apple témoignent dans Libération et France Info. La grève devrait s'étaler vendredi et samedi dans les trois quarts des Apple Store de France.

Apple Store à Taipei, Taiwan, pour illustration. // Source : Andy Wang

Représentez-vous un Apple Store, tiré à quatre épingles pour la sortie en magasin des iPhone 15, prévue vendredi 22 septembre… tout est prêt, fin prêt, sauf qu’il manque un truc. Où sont les vendeurs ? Voilà ce qui attend sans doute les magasins Apple d’ici à la fin de semaine en France, car un mouvement de grève est prévu, comme le rapportent Libération ou encore France Info. Une manifestation est aussi au programme place de l’Opéra à Paris,

Il va sans dire que le timing est particulièrement bien choisi de la part des employés d’Apple Retail. Ces derniers avaient d’ailleurs menacé leur direction en ce sens au mois d’août s’ils n’étaient pas entendus. « Un seul événement est super important pour Apple, c’est la sortie d’un nouvel iPhone », assume Renaud Chateauroux, délégué national CFDT, auprès de France Info pour expliquer le timing.

« Ça va être bruyant »

« Ça va être bruyant. On n’empêchera pas les clients de rentrer, mais il faudra qu’ils s’arment de patience », prévient Albin Voulfow, délégué national CFDT chez Apple Retail dans les colonnes de Libération.

Les trois quarts des Apple Store en France seraient concernés par le mouvement de grève, avance la CGT. Les revendications sont claires : mauvaise gestion du personnel et des emplois du temps, revalorisations salariales trop faibles et sous-effectifs. Plus précisément, les syndicats demandent une hausse de salaire de 7 %, tandis que la direction propose 4,5 % d’augmentation, couplée à une hausse d’un euro.

Source : MKBHD

« La direction nous a dit qu’on était bien lotis chez Apple, que le futur de la société pouvait être mis en danger en cas de grève », avance encore Albin Voulfow. Mais avec l’inflation et la période compliquée pour les salariés, on a décidé de se faire voir et de parler de nos revendications. » Karine Chouchane de la CGT Apple Retail abonde : « On a eu une conversation stérile avec la direction. Nos interlocuteurs ne voient pas ou ne veulent pas voir la situation sociale de leurs salariés. »

Double discours

« Nous sommes juste en train de demander à pouvoir vivre dignement en tant qu’employés dans l’entreprise la plus riche du monde », déclare Renaud Chateauroux délégué national CFDT auprès de France Info. D’autres revendications sont portées comme la fin du gel des recrutements dans les Apple Stores, un alignement des avantages d’entreprise à tous les employés, sans distinctions, et une redéfinition de la vision stratégique du groupe à long terme.

Le refus de la direction est d’autant plus mal perçu qu’Apple se présente, lors de ses conférences, comme ayant de « grandes ambitions pour sauver le monde et sauver les clients avec l’Apple Watch », note Albin Voulfow (CFDT) chez France Info.


Téléchargez notre application Android et iOS ! Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.