La course à la finesse de gravure s’accélère avec l’annonce de TSMC concernant la disponibilité de son infrastructure de conception à 5 nm. Cela signifie que les clients du fondeur, et notamment Apple, pourront intégrer des system-on-a-chip (SoC) gravés à 5 nm très prochainement. Un point qui devrait bénéficier à l’iPhone 2020.

Dans le domaine de la téléphonie mobile, la finesse de gravure des SoC est un élément important puisque cela permet d’optimiser le rapport puissance/consommation. Il est donc toujours intéressant d’entendre parler d’une réduction de la finesse de gravure.

À l’heure actuelle, HiSilicon (Huawei), Qualcomm et TSMC (fournisseur d’Apple) mettent tous trois en avant une gravure à 7 nm tandis que Samsung, sur sa dernière génération de SoC Exynos équipant les Galaxy S10, est à 8 nm. On s’attend néanmoins à ce que ces acteurs aillent toujours plus loin et Huawei a déjà annoncé sa volonté d’être le premier à proposer une gravure à 5 nm sur Android, dès la fin d’année 2019. Les autres ne tarderont évidemment pas à suivre le mouvement.

Le passage au 5 nm

TSMC vient en effet d’annoncer, selon DigiTimes, la livraison de son infrastructure de conception à 5 nm. Ce processus 5 nm repose sur la lithographie extrême ultraviolet, un procédé utilisant, comme son nom l’indique, un rayonnement ultraviolet et des miroirs de précision. Elle est déjà utilisée en parallèle de la lithographie optique pour la gravure à 7 nm, mais les problèmes liés au coût de cette technologie ont empêché TSMC de l’utiliser entièrement.

Au vu du timing, on imagine donc qu’Apple pourra profiter de ce procédé dès l’année prochaine et ainsi intégrer un SoC gravé à 5 nm dans ses iPhone de 2020. Il semble assez peu probable en revanche que les iPhone de cette année puissent intégrer un tel procédé de fabrication, malgré la volonté de TSMC d’« aider ses clients à accélérer leur mise sur le marché ».

Rappelons que TSMC construit actuellement une usine qui devrait permettre de proposer des SoC gravés à 3 nm dès la fin d’année 2022. Une usine qui a par ailleurs la particularité d’utiliser 20 % d’énergies renouvelables et 50 % d’eau recyclée.

SoC : tout ce qu’il faut savoir sur les processeurs mobiles