Dès l’an prochain, Huawei cherche à proposer sur ses appareils des processeurs gravés en 5 nm. Une information qui nous a été confirmée cette semaine par James Zou, directeur des ventes internationales et des services de Honor.

Le Huawei Mate 20 Pro bénéficie d’un processeur gravé en 7 nm

Cette semaine, nous avons eu l’occasion de nous entretenir longuement avec James Zou. Directeur des ventes internationales et des services de Honor depuis quelques mois, il a été pendant huit ans président de la division italienne de Huawei et se veut donc fin connaisseur du groupe chinois qu’il a intégré en 2005. Si la rencontre a été notamment l’occasion de discuter du Honor Magic 2 que nous avons pris en main, nous avons également échangé sur les différentes technologies actuellement en développement au sein du groupe Huawei.

Au cours de notre conversation, James Zou nous a ainsi confirmé que le constructeur et sa branche HiSilicon, chargée des processeurs, travaillaient actuellement sur une nouvelle génération de SoC pour l’an prochain, avec une nouvelle taille de gravure : « nous visons le 5 nm pour la prochaine génération de processeurs ». Si le responsable de Honor n’a pas souhaité nous confirmer s’il s’agirait bien du Kirin 990, qui devrait être présenté dans un an et probablement équiper les futurs Huawei Mate 30, la mention de « prochaine génération » semble bien viser le futur SoC haut de gamme de la marque.

Le premier processeur gravé en 5 nm du marché ?

Huawei est d’ores et déjà l’un des premiers constructeurs à proposer un processeur gravé en 7 nm avec le Kirin 980. Celui-ci équipe déjà les Huawei Mate 20, Mate 20 Pro, ainsi que le Honor Magic 2. En face, seul Apple propose une telle gravure sur l’A12 des iPhone Xs, Xs Max et Xr. Le premier SoC en 7 nm de Qualcomm, le Snapdragon 8150, devrait quant à lui être annoncé dans les prochains mois et il faudra probablement attendre le Mobile World Congress pour découvrir les premiers smartphones à en être doté.

Avec un objectif aussi ambitieux du 5 nm pour la fin d’année 2019, Huawei frapperait ainsi un grand coup en proposant deux nouvelles tailles de gravure en deux ans, de quoi assurer ainsi de meilleures performances, mais aussi, et surtout une meilleure gestion de l’autonomie.