Après le départ de Jony Ive de Apple, Tim Cook a été immédiatement pointé du doigt comme le responsable du mal-être du designer phare de la marque. Le PDG de la firme de Cupertino a décidé de répondre sèchement à l’article du Wall Street Journal.

Il était l’un des piliers d’Apple, l’un des garants de la réussite des produits de la marque. Jony Ive est le designer phare dans le monde de la technologie à l’instant T. L’iPod, l’iPhone, le MacBook Air, les designs de ces produits sortent de l’imagination du britannique.

Avec son départ, beaucoup se sont posés la question : « Pourquoi est-il parti ? ». Le Wall Street Journal y a répondu avec un article pointant du doigt sa relation avec Tim Cook, PDG de la firme qui a succédé à Steve Jobs, lui qui était bien plus proche de l’équipe de design que ne l’est le grand manitou d’Apple aujourd’hui.

Un désintéressement total

Selon le récit du Wall Street Journal, Steve Jobs et Jony Ive étaient proches, ils mangeant ensembles et le co-fondateur de la marque venait souvent voir l’équipe de designers gérée par le britannique. Il était passionné par le processus de création de l’apparence d’un produit.

Cette équipe était au centre des préoccupations de la firme qui les reconnaissait comme le garant de la réussite des produits au point même que ceux qui créaient la partie matérielle des produits avait comme mojo « N’embêtez pas les dieux ».

Mais depuis l’arrivée de Tim Cook en tant que PDG, cette proximité entre les hautes sphères de la marque et les designers s’est effacée. Les nouveaux dirigeants s’intéressent principalement aux rentrées d’argent. Jony Ive et son équipe se sont donc sentis délaissées.

Un ancien membre de l’équipe de design a raconté au WSJ :

Quand Steve Jobs était vivant, nous faisions beaucoup d’efforts car nous devions lui montrer beaucoup de choses. Quand il est décédé, tout cela est parti avec lui, beaucoup moins d’efforts était mis dans le design.

En 2015, Ive fut promu et s’éloigna petit à petit de cette famille qu’était devenue l’équipe de design. Cela sonna le glas. « La question n’était pas de savoir s’il allait partir, mais quand. »

Tim Cook n’a pas du tout apprécié ces accusations et a décidé de répondre.

« Envoyé depuis mon iPhone »

C’est à Dylan Byers, journaliste à NBC, que le PDG de la firme à la pomme a envoyé sa réponse. Il considère cet article comme faux et nie toutes les accusations et souligne une incompréhension du fonctionnement d’Apple de la part du journaliste.

Bonjour Dylan,

J’espère que vous allez bien.

Cette histoire est absurde. Beaucoup d’informations, et surtout les conclusions de cet article ne sont pas en accord avec la réalité. Au niveau de base, cela montre un manque de compréhension quant à la façon dont l’équipe de design fonctionne et comment Apple fonctionne. Il déforme les relations, les décisions et les événements au point que nous ne reconnaissons pas l’entreprise qu’il dit décrire.

L’équipe de design est extrêmement talentueuse. Comme Jony le disait, ils sont plus forts que jamais, et j’ai totalement confiance dans le fait qu’ils vont prospérer sous la direction de Jeff (Williams), Evans (Hankey) et Alan (Dye). Nous connaissons la vérité et nous savons qu’ils sont capable de faire des choses incroyables. Les projets sur lesquels ils travaillent vous épateront.

Cordialement,

Tim (Cook)

Envoyé depuis mon iPhone

Tim Cook n’a pas tardé pour répondre et protéger son entreprise. En même temps, il n’allait pas confirmer des déclarations négatives sur Apple.

Reste à voir si l’on aura d’autres informations sur cette affaire. En tout cas, Jony Ive devrait continuer à collaborer avec la firme à la pomme en tant qu’indépendant.