Apple : vers des puces ARM avec 32 coeurs CPU et 128 coeurs GPU

 

Après avoir introduit les premières machines propulsées par la puce M1, les ingénieurs d'Apple seraient déjà au front pour concevoir des processeurs bien plus puissants. Ces derniers seraient destinés aux Mac haut de gamme.

À l’occasion de la WWDC, Apple avait annoncé que sa transition vers l’architecture ARM depuis celle d’Intel se déroulerait sur deux années. Après le MacBook Air, le Macbook Pro 13 pouces et le Mac Mini, il reste l’iMac, l’iMac Pro le Mac Pro et le MacBook Pro 16 pouces.

Pour cette seconde phase, Apple serait en train de tester plusieurs configurations de puces, c’est en tout cas les informations que rapporte Bloomberg. À l’heure actuelle, les produits d’Apple ne représenteraient que 10 % des revenus d’Intel. Cependant, les efforts d’Apple pourraient chambouler le marché du PC. Les puces actuellement à l’étude seraient très largement plus performantes que celle présentée le mois dernier. Et pourtant, les premiers benchmarks du SoC Apple M1 ont été très encourageants pour Apple.

Des variantes de l’Apple M1 jusqu’à 32 cœurs CPU pour le Mac Pro

Après les iPhone, les iPad ou l’Apple Watch, la puce M1 reprend un design de SoC pensé pour les appareils mobiles. Elle est ainsi composée de 8 cœurs, dont 4 cœurs hautes performances et 4 autres pour gérer la consommation d’énergie. Mais pour la prochaine génération d’iMac et pour le MacBook Pro 16 pouces, Apple serait en train de concevoir des puces dotées de 16 cœurs hautes performances accompagnés de 4 cœurs dédiés à la consommation d’énergie.

Bloomberg apprend qu’Apple peut potentiellement altérer cette conception avec 8 ou 12 cœurs dédiés au traitement de calcul. Ces nouveaux modèles seraient introduits dans le courant de l’année prochaine.

Pour son Mac Pro, Apple repousserait encore les limites et teste en interne une configuration de puce composée de 32 cœurs. À l’heure actuelle, à titre de comparaison, sur une architecture Intel, l’iMac Pro peut être configuré avec un Intel Xeon W doté de 18 cœurs. Le Mac Pro le plus cher offre quant à lui 28 cœurs.

Le futur Mac Pro serait prévu pour 2022, il serait en outre deux fois plus petit. Il s’agirait ainsi de la dernière configuration à passer sous l’Apple Silicon.

Des GPU plus puissants

Apple entend également optimiser la partie graphique. L’objectif est de s’affranchir des GPU aujourd’hui fournis par Nvidia et AMD au sein des machines reposant sur une architecture x86.

C’est encore le nombre de cœurs qu’Apple entend augmenter. Alors que l’actuelle puce M1 embarque un GPU composé de 7 ou huit cœurs, les ingénieurs seraient en train d’évaluer des GPU avec 16 ou 32 cœurs.

Mais la firme voit loin et prévoirait même des configurations graphiques avec 64 ou 128 cœurs, et ce, dès la fin de l’année prochaine ou début 2022.

Notons au passage qu’une variante de la puce M1 devrait faire son apparition au sein d’un prochain iPad Pro prévu pour 2021.

Pouvoir exécuter Windows sur un Mac, le processus n’est pas nouveau. Pourtant, au passage vers une architecture ARM, la donne change complètement. Il n’existe à ce jour aucune solution officielle. Mais certains y sont parvenus.
Lire la suite

Les derniers articles