AirPods Max : la presse US donne ses premières impressions

 

Les médias américains ont commencé à recevoir l’AirPods Max, le nouveau casque sans fil d’Apple. Voici un résumé de leurs premières impressions.

AirPods Max

AirPods Max // Source : MKBHD

C’était le One More Thing d’Apple pour cette année 2020 déjà très remplie : l’AirPods Max, un casque sans fil à réduction de bruit présenté sans tambour ni trompette par le biais d’un simple communiqué de presse et mis à disposition sur le site de la marque dans la foulée. Ceux qui avaient leur carte bancaire à ce moment ont déjà pu l’acheter, les autres devront attendre une livraison qui n’arrivera pas avant le 8 janvier au mieux, si ce n’est d’ici 12 à 14 semaines à en croire la boutique en ligne de la marque à la pomme.

Quoi qu’il en soit, les médias américains ont déjà reçu leur AirPods Max et ont publié leurs premières impressions sur le premier casque audio d’Apple. Nous avons lu les différents retours afin de faire un condensé de leur avis après une journée de test.

Un design « froid », mais premium

Impossible de ne pas reconnaître l’AirPods Max au premier coup d’œil. Un petit air rétro remis au goût du jour qui ne laisse pas indifférent. Mais le premier terme qui revient souvent, c’est « froid [au toucher] ». Contrairement à de nombreux casques disponibles aujourd’hui sur le marché, les oreillettes de l’AirPods Max ne sont pas en plastique, mais en aluminium anodisé. Pourtant, au premier coup d’œil, « vous seriez pardonné de penser qu’il est en plastique » précise The Verge.

Pour Cnet cependant, « la qualité de fabrication n’est en rien comparable avec ce qui se trouve sur le segment de 300 à 400 dollars », un bon point pour un casque commercialisé à 550 dollars (629 euros). TechCrunch va même jusqu’à dire que si l’on ne jugeait que la fabrication, il devrait même être plus cher encore.

AirPods Max

AirPods Max // Source : TechCrunch

Ce matériau au feeling plus premium ne vient pas sans inconvénient : il pèse 386 grammes sur la balance. C’est 54 % plus lourd que les 250 grammes d’un WH-1000xM4 de Sony, aujourd’hui la référence sur le marché des casques grand public. Pour éviter qu’il ne pèse trop sur le crâne, Apple a mis au point un arceau composé de tiges en acier recouvert d’un tissu maillé, aéré et permettant d’équilibrer correctement le casque sur la tête.

Cela ne semble pourtant pas convaincre tous les testeurs. The Verge ne ressent pas vraiment la différence avec un WH-1000xM2, tandis que Cnet aimerait qu’il soit « 20 % plus léger », le jugeant « confortable, mais pas forcément SUPER confortable ». TechCrunch va même plus loin : « si vous n’aimez pas les casques lourds, n’achetez pas l’AirPod Max ». Ça a le mérite d’être direct.

Expérience Apple oblige, tout est très soigné. Le système de glissière des branches est d’ailleurs « très satisfaisant, car il offre une grande résistance » selon MKBHD qui préfère largement cela au cliquetis typique du plastique. Pour TechCrunch, c’est un « wow factor ».

Des oreillettes intelligentes

Le confort reste néanmoins un critère primordial, satisfaisant ici la plupart des testeurs. Sur ce point, ce sont les oreillettes qui sont appréciées. Leur tissu maillé est confortable et ne tient pas trop chaud, un défaut souvent reproché aux casques qui deviennent rapidement une fournaise étouffante en pleine canicule.

L'oreillette détachable de l'AirPods Max

L’oreillette détachable de l’AirPods Max // Source : The Verge

Plus intelligent encore : le système d’attache. L’intérieur des oreillettes se maintient magnétiquement au reste du casque pour un changement simple et rapide en cas de besoin. La paire de coussinets coûte 79 euros en Apple Store, mais ce système justifie le prix. De The Verge à MKBHD, tout le monde apprécie qu’ils puissent s’enlever facilement au besoin, mais restent fermement en place le reste du temps.

Qui plus est, chaque oreillette dispose d’un détecteur de proximité pour mettre votre musique en pause lorsque vous retirez le casque. Pratique : la plupart des casques ne l’ont intégré que dans un seul coussinet.

Une couronne pratique

L’interface de l’AirPods Max se veut également minimaliste. En dehors des orifices dédiés aux micros, on retrouve un bouton pour gérer la réduction de bruit et une couronne similaire à celle de l’Apple Watch (en plus grosse) pour gérer le volume, le changement de pistes ou Siri. « C’est fluide et réactif » d’après Cnet.

La couronne de l'AirPods Max

La couronne de l’AirPods Max // Source : The Verge

MKBHD précise qu’il aurait préféré que ces boutons se trouvent sur le dessous du casque, et non sur le dessus afin de les rendre plus accessibles, mais il conclut néanmoins sur le fait que c’est « meilleur que la plupart des contrôles tactiles ». Il est par ailleurs possible d’inverser le sens des contrôles pour la couronne sur iOS 14.3 pour s’adapter à vos préférences.

Une coque… étrange

Évitons les mauvaises blagues sur la housse de transport fournie avec l’AirPods Max pour nous intéresser à ce qu’elle propose : une protection bien étrange sur la partie la plus solide du casque seulement — les oreillettes en métal — et un système magnétique permettant de mettre le casque en veille lorsqu’il est rangé. C’est là un problème à l’usage. Sans housse, il est impossible d’éteindre l’AirPods Max.

La coque de l'AirPods Max

La coque de l’AirPods Max // Source : Cnet

La coque est également ouverte à certains endroits. Si l’on peut comprendre que cela permet de laisser passer un câble pour recharger le casque, elle laisse également passer la poussière et ne protège donc pas parfaitement les orifices des 7 micros (6 pour la réduction de bruit, 1 pour la voix de l’utilisateur). The Verge va jusqu’à dire qu’il s’agit du produit le plus « cheap » qu’Apple n’ait jamais fait.

Si la coque n’ajoute pas beaucoup de poids et d’encombrement au casque, son utilisation a donc de quoi laisser pantois, d’autant que l’AirPods Max ne se replie pas sur lui-même, quand bien même ses oreillettes sont orientables afin de s’adapter à toutes les formes de visage.

La prise jack en option

Un autre point relevé dans toutes les prises en main est l’absence de prise jack sur l’AirPods Max. Si cela n’est pas un énorme problème au quotidien, puisqu’il est destiné à être utilisé sans fil, cela pourrait s’avérer problématique dans certains cas, comme en avion pour se brancher au système d’infodivertissement.

Pour cela, il faudra donc acheter un câble dédié à 39 euros. On en est donc à 629 euros de casque, 79 euros de coussinets de rechange et 39 euros de câble pour un total de 747 euros. Outch. C’est 62 euros de moins qu’un iPhone 12 mini seulement (oui, la comparaison n’a pas lieu d’être, mais elle a le mérite de remettre le prix en perspective pour un casque qui va être essentiellement couplé à un iPhone).

Une scène sonore large et agréable

Le plus important reste bien sûr à définir : la qualité du son et la réduction de bruit. Malheureusement, sur une prise en main, les avis sont pour le moment très succincts, mais semblent néanmoins unanimes : c’est l’un des meilleurs casques que l’on puisse trouver aujourd’hui.

Cnet affirme avoir passé beaucoup de temps à comparer l’AirPods Max aux Sony WH-1000xM4 et Bose Headphones 700, et affirme que le casque d’Apple « offre un meilleur son et une meilleure réduction de bruit […] plus raffiné et plus riche ». Ce son « impressionnant » d’après TechCrunch ne vient pas jouer « dans la même catégorie que Beats (marque appartenant à Apple), avec « un son plus nuancé, délivré de façon nette sur tout le spectre ».

Il faudra cependant attendre des tests plus complets pour savoir si l’AirPods Max est réellement à la hauteur des attentes et si les technologies logicielles intégrées par Apple (audio spatial, égalisation automatique…) sont d’autant plus impressionnantes au format casque qu’elles le sont sur les AirPods Pro.

Rendez-vous dans quelques jours pour découvrir si l’AirPods Max vaut ses 630 euros.

Les derniers articles