Apple ne veut pas de « CUL » sur ses AirTags

Mais accepte « CON » quand même…

 

Apple limite les inscriptions pouvant être gravées sur les AirTags. Étrangement, les restrictions sont très sélectives.

Un AirTags avec une gravure "CU L"... avec espace

Un AirTags avec une gravure « CU L »… avec espace // Source : Frandroid

Après des mois de rumeurs, Apple a finalement présenté ses balises AirTags. Venant concurrencer les Galaxy SmartTags de Samsung ou les produits de Tile, ces balises de géolocalisation reposent sur le réseau Find My d’Apple, diffusant une clé cryptographique publique à tous les appareils de la marque à portée et permettant ainsi au propriétaire de sa clé privée de le retrouver. Un réseau à la fois bien maillé grâce à la popularité des iPhone et des MacBook et parfaitement sécurisé.

Des gravures limitées

À partir du 23 avril, vous pourrez donc commander un AirTag pour 35 euros ou un lot de 4 AirTags pour 119 euros. Et comme souvent sur les produits Apple, il est possible de personnaliser le produit avec une gravure… mais pas n’importe laquelle.

Vous pouvez ainsi inscrire sur votre balise un message de quatre caractères ou y mettre jusqu’à 3 émojis. Comme noté par The Verge, Apple souhaite néanmoins que vous restiez un minimum polis et certaines restrictions s’appliquent. Il est par exemple impossible de graver les émojis cheval et caca. La raison ? « Horse » (cheval) et « Shit » (caca) forment le mot « horseshit », que l’on peut traduire par « connerie » en français. L’inverse en revanche est possible.

Gravure Apple AirTag : le mot "CUL" n'est pas accepté

Le mot « CUL » n’est pas accepté // Source : Frandroid

En France, cette combinaison est également interdite, quand bien même cela ne représente rien dans la langue de Molière. Nous avons donc mis à l’épreuve le générateur de gravure d’Apple et avons pu remarquer qu’en Français, seul le mot « Cul » semble interdit. Étrange sachant que sa traduction anglaise (« Butt ») est autorisée — mais pas « Clit », traduction de « clitoris ». À l’inverse, vous pourrez graver sans problème « CON », « SEXE » ou « BITE » sur votre AirTag… Pour le moment tout du moins.

Tout juste annoncés, les AirTags d’Apple sont déjà vivement critiqués par Tile qui a prévu d’aborder ce sujet devant le Congrès américain lors de discussions portant sur des soupçons de pratiques anticoncurrentielles.
Lire la suite

Les derniers articles