Test de l’Asus ExpertBook B9450 : la Rolls des ultraportables

Le prix de l'excellence

L'Asus ExpertBook B9450 est un ultraportable de 14 pouces à moins de 1 kg. Il est équipé d'un processeur Intel (i5 ou i7 de 10th génération), épaulé par 8 ou 16 Go de RAM et jusqu'à 2 To de stockage en Raid (2 x 2 SSD de 2 To). Il a une autonomie maximale annoncée de 24 heures et 39 minutes suffisent pour recharger 60 % de son énergie.

 

Introduction

Avec son ExpertBook B9, Asus nous promet un ultraportable « au sommet de son art », mais tout chef-d'œuvre a un prix. Voici notre test complet de cet ultraportable sans concessions.

Comme nous allons le voir dans ce test, l’Asus ExpertBook B9450 porte plutôt bien son nom : cette machine s’adresse aux professionnels. L’appareil se veut représenter l’état de l’art en matière d’ultraportables en misant sur sa légèreté et son autonomie, mais aussi pas mal de plus petits détails bienvenus sur ce genre de produits.

Fiche technique

Modèle Asus ExpertBook B9450
Taille de l'écran 14 pouces
Définition 1920 x 1080 pixels
Écran tactile Non
Processeur (CPU) Intel Core i7-10510U
Puce Graphique (GPU) Intel UHD 620
Mémoire vive (RAM) 8 Go, 16 Go
Norme Wi-Fi Wi-Fi 6 (ad)
Version du Bluetooth 5.0
Système d'exploitation (OS) Windows 10 Pro
Dimensions 320 x 149 x 203mm
Poids 995 grammes
Fiche produit

Notre exemplaire de test nous a été prêté par Asus.

Design ultrafin ultraléger

Le design est l’élément le plus important d’un ultraportable, c’est avant tout sur ce critère qu’il se distingue du reste du marché. L’ExpertBook a beau proposer une diagonale de 14 pouces, le standard aujourd’hui sur ces machines, il n’en reste pas moins très compact grâce aux bords assez fins tout autour de l’écran. Sur ce point, on regrette que l’intégration de l’écran aux châssis ne soit pas plus transparente. De plus en plus de PC recouvrent d’une dalle en verre cette intégration, pour éviter que des poussières se glissent dans l’interstice entre l’écran et le châssis.

L’alliage magnésium-lithium du PC permet d’atteindre un poids plume de 995 grammes, il s’oublie vite dans un sac, tout en affichant une très grande résistance. Asus promet une certification  MIL-STD 810G permettant à la machine de résister à une force de 30 kg appliquée sur le couvercle (pc refermé), plusieurs chutes de 12 cm, une humidité de 85 % à 40 degrés, des vibrations de 5 à 500 Hz, ou encore des coups « puissants » de 150G toutes les 2,5 ms.

Beaucoup de promesses qui permettent d’avoir une certaine confiance dans la durabilité de l’engin. Une impression renforcée par la qualité des finitions présentées. C’est sans conteste l’un des ultraportables les plus classieux que j’ai eu entre les mains jusqu’à présent. Le revêtement mat choisi par Asus ne prend pas les traces de doigts, et il est plutôt agréable sous les poignets.

Mais Asus a fait attention à de nombreux détails avec cette machine. On pense par exemple à la charnière ergolift, qui permet de mieux ventiler l’ordinateur et améliorer le confort du clavier, à la présence d’une LED lumineuse devant le touchpad, ou encore la possibilité de pousser l’écran jusqu’à presque atteindre les 180 degrés d’ouverture.

Clavier et touchpad

Si l’on devait émettre une critique à l’égard de cette machine, ce serait probablement concernant son clavier. La course des touches est agréable, comme leurs tailles pour les principales et l’espacement entre les touches, mais on peut voir que la marque n’a pas utilisé toute la largeur de la machine à sa disposition.

C’est la touche entrée qui en fait les frais, avec une taille réduite de moitié en verticale, mais aussi les touches de navigations fléchées et qui sont réduites à une partie congrue du clavier. Les raccourcis, qui intègrent le bouton d’alimentation de la machine, sont aussi assez petits. L’intégralité de ce test a été tapée avec ce clavier, et dans l’ensemble l’expérience reste satisfaisante. On sent juste que la marque aurait pu aller plus loin sur ce critère.

On n’a rien à redire en revanche sur le touchpad, assez large et offrant une bonne glisse, il est très agréable à utiliser. Asus intègre en plus un bouton permettant de le transformer en pavé numérique. Windows le reconnait comme un pavé tactile de précision, garantissant une bonne reconnaissance des raccourcis tactiles de l’OS.

La connectique

Il n’y a pas forcément besoin d’abonner tous les anciens connecteurs populaires pour être moderne. Asus le prouve en intégrant à la fois de l’USB-C Thunderbolt 3 à sa machine, deux ports sur la tranche gauche à côté du port HDMI, mais on a aussi le droit à un port USB Type-A à 10 Gb/s sur la tranche droite, en plus du classique jack 3,5 mm.

On a donc à la fois une machine parfaitement futureproof avec ses ports Thunderbolt 3, et en même temps compatible avec la plupart des périphériques USB ou HDMI. Il nous reste un dernier port à découvrir, et il est peu habituel sur ce genre de machine, un port RJ45 Ethernet au format micro HDMI.

L’adaptateur compatible est fourni avec la machine et permet de connecter son ordinateur avec une connexion filaire.

Un bel écran bien calibré

Notre PC intègre une dalle IPS LCD de 14 pouces AU Optronics AUO623D, avec une définition de 1920 x 1080 pixels. Le revêtement est mat, ce qui permet de diminuer les reflets du soleil.

L’écran est plutôt bien calibré

L’écran est plutôt bien calibré // Source : Frandroid

Sur son site, Asus promet une couverture de l’espace de couleur sRGB à 100 %. C’est effectivement ce que l’on constate avec notre test, grâce au logiciel Calman, qui affiche une couverture de 103 % précisément, pour 69 % de l’espace DCI-P3. Les couleurs sont en plus assez bien calibrées, avec un DeltaE2000 moyen de 2,65 (en dessous de 3, la différence est dite invisible à l’œil nu), pour 5,77 au maximum. La température des couleurs est de 6400K en moyenne, c’est un peu en deçà de ce que l’on attend (6500K qui équivaut la lumière blanche du soleil).

Tout cela signifie que l’écran sera parfaitement apte pour les travaux créatifs. Par ailleurs, avec une luminosité de 320 cd/m² et un taux de contraste mesuré à 1545:1, l’écran du ExpertBook termine de nous laisser une très bonne impression.

Windows 10 et quelques ajouts bienvenus

L’ExpertBook tourne sous Windows 10 avec la mise à jour de fin 2019 installée, dernière en date sur cette machine, puisque Microsoft a adopté un déploiement très progressif de sa mise à jour de mai 2020. L’installation est plutôt propre, avec aucun véritable bloatware, si l’on met de côté les applications préinstallées par Microsoft (désinstallables en un clic) et l’application McAfee qui présente les produits de la firme de sécurité. Attention, il ne s’agit pas d’une version d’essai de l’antivirus, Asus propose plutôt la bien meilleure et gratuite solution intégrée à Windows 10.

Surtout Asus nous propose quelques logiciels plutôt sympathiques sur sa machine. D’abord, l’application MyAsus qui permet de synchroniser avec son smartphone. Microsoft propose aussi ce genre de connexion avec « My Phone », mais ici Asus va beaucoup plus loin. La solution de la marque permet de transférer facilement des fichiers, afficher l’écran de son smartphone en mode miroir ou accéder à distance aux fichiers de son PC depuis le smartphone. La connexion va véritablement dans les deux sens.

Un stockage chiffré facile à utiliser

Un stockage chiffré facile à utiliser

Ce n’est pas tout, l’ordinateur est aussi fourni avec l’application « Business Manager » qui, comme son nom l’indique, réunit des fonctions plutôt destinées au monde de l’entreprise. On y retrouve la possibilité de laisser un administrateur contrôler l’accès aux sites web ou aux données, la mise en place d’un espace de stockage virtuel totalement chiffré, ou encore une « déchiqueteuse » de fichiers qui s’assure de ne laisser aucune trace d’un fichier après sa suppression. Il est même possible de remplacer le logo d’Asus au démarrage du PC par celui de votre entreprise.

Reconnaissance faciale et lecteur d’empreinte

Sur notre machine, deux méthodes d’authentification biométriques sont proposées, d’une part la reconnaissance faciale grâce à la caméra couplée à une caméra infrarouge, et d’autre part le lecteur d’empreintes.

Durant mon test, j’ai rarement utilisé le lecteur d’empreintes proposé pour la simple et bonne raison que la reconnaissance faciale de Windows 10 est vraiment très efficace. Pour autant offrir ce choix est intéressant, notamment dans des cas où vous avez le visage masqué par exemple. Dans ces situations, le lecteur d’empreinte est d’un grand secours.

Une caméra qui respecte la vie privée

Revenons sur la caméra, l’ExpertBook intègre une classique caméra HD 720p avec microphone, et une caméra infrarouge pour la reconnaissance faciale. Quand on disait qu’Asus avait fait attention à beaucoup de détails, on pensait notamment à cet astucieux cache cam qui permet de s’assurer un total respect de notre vie privée, au moins quand il s’agit des yeux de l’ordinateur.

Asus n’est pas le seul fabricant à proposer ce genre d’élément, mais c’est toujours bienvenu et c’est un point positif en plus pour la machine.

La qualité photo laisse à désirer

La qualité photo laisse à désirer

En revanche, comme trop souvent sur les PC portables, la qualité de la webcam n’est pas au rendez-vous. On a plutôt l’impression de voir une œuvre impressionniste qu’un véritable cliché, et c’est dommage pour une machine qui s’adresse aux professionnels. Une clientèle qui aimerait sans aucun doute faire des présentations à distance, sans apparaitre flou à l’écran.

Performances

La configuration testée

Notre ultraportable du jour intègre la vieillissante plateforme Intel Core i7-10510U, un processeur Intel Core de 10e génération gravé en « 14nm++ » et héritier du Skylake de 2015. Ce processeur 4 cœurs cadencé à 1,8 GHz est épaulé par 16 Go de RAM LPDDR3 à 2133 MHz. Il faut aussi noter que le système est installé sur deux SSD NVME PCIe 3.0 x 4 connectés en RAID 0 pour maximiser les performances. Dans notre cas nous avons le droit à 1 To de stockage, grâce à deux SSD Samsung PM981 (MZVLB1T0HALR) de 1 To chacun. Bon point, le PC prend en charge le Wi-Fi 6 et le Bluetooth 5.0.

Performance en bureautique et usage web

Quels genres de tâches peut-on réellement effectuer avec cette machine ? Il s’agit d’un ultraportable clairement pensé pour des tâches relativement basiques : du traitement de texte, de la navigation sur le web et des présentations PowerPoint. Vous n’allez certainement pas faire de montage vidéo ou de la retouche photo lourde avec cette machine.

Ce PC s’adresse clairement aux cadres ou aux employés qui ont un simple besoin d’accès à des données, sans effectuer de traitements intensifs sur ces dernières. Le but était clairement de proposer une machine légère, silencieuse et autonome. La contrepartie se fait évidemment sur la puissance brute. Toutefois il faut noter que l’expérience logicielle reste toujours fluide, on n’est pas du tout dans le même genre de cadre que sur des appareils bon marché aux performances décevantes, même sur le simple bureau de Windows ou en navigation web.

Notre test sous CineBench montre qu’avec un score de 975 points, il ne faut pas attendre grand-chose en performance brute sur cette machine. Le score descend en plus à 871 points sur une longue session de test, la machine limite ses performances pour maintenir un niveau de refroidissement acceptable.

Le stockage de la machine affiche de belles performances, en particulier avec les lectures et écritures séquentielles qui montent à plusieurs Go/s.

 

Performance en jeu

Qui dit puissance limitée, dit aussi impossibilité de jouer à des jeux gourmands. Oubliez tout de suite les titres comme Fortnite Battle Royale ou Valorant. Cela ne veut pas dire qu’il est impossible de jouer avec ce PC. Si on met de côté des solutions comme le cloud gaming, qui permettent dans les faits de jouer depuis n’importe quel type de machine, on peut rappeler que Steam fourmille de petits jeux qui peuvent parfaitement tourner sur l’ExpertBook. J’ai par exemple pu faire quelques parties de Dicey Dungeons sans problème.

Une machine silencieuse

Au cours de mes tests, je n’ai quasiment jamais entendu le ventilateur se déclencher. C’est seulement par des jours de chaleur avec de longues sessions assez intensives, que la machine a commencé à souffler, mais en restant malgré cela assez discrète. Ce PC met l’accent sur le silence, quitte à sacrifier ses performances en limitant le processeur central. Il reste toujours capable d’effectuer de la bureautique, tout en évitant de se faire remarquer dans un open space. Par ailleurs, la machine n’est jamais chaude au toucher, et sera plutôt tiède dans le pire des cas.

Un trop faible volume sonore

Asus promet sur son site l’intégration de 2 haut-parleurs stéréo « certifié Harman Kardon ». C’est un joli nom, mais cela ne se traduit malheureusement pas par une excellente expérience sonore dans le cas présent. La qualité est bien au rendez-vous, avec un bon équilibre des basses jusqu’aux aigus, mais le système manque de volume.

Ça suffit dans un environnement parfaitement silencieux, mais le niveau sonore peut vraiment poser problème dès qu’il y a un peu de bruit. Les haut-parleurs peuvent donc dépanner, mais il faudra plutôt privilégier l’usage d’un casque avec cette machine.

Une vraie autonomie d’une journée

Asus propose deux configurations pour cette machine concernant la batterie : 66Wh ou 33 Wh. Ici c’est bien la version 66Wh que nous avons testée. C’est une batterie plutôt volumineuse pour un ultraportable qui consomme peu, et déjà bon signe pour son autonomie. On l’a effectivement constaté avec nos tests. Dès ma première journée avec la machine, j’ai pu tenir de 11 heures du matin à 23 heures, avant de tomber sous les 20 %, soit 12 heures d’autonomie. Pendant ce laps de temps, j’ai essentiellement fait de la navigation sur le web, mais aussi quelques sessions de jeux sur Dicey Dungeons (moins d’une heure en tout), et des téléchargements et installations d’applications. Des usages qui consomment en général la batterie assez facilement.

J’ai pu réitérer ces très bons résultats quotidiennement, c’est bien simple, il s’agit du premier ultraportable que je teste qui me permet de tenir réellement toute une journée sans désactiver le Wi-Fi ou jouer avec la luminosité de l’écran.

La machine se recharge en plus très facilement par l’un de ses ports USB-C. Asus propose un chargeur de 45W avec le PC qui permet de repasser à 100 % en 2 heures de charge.

Prix et disponibilité

C’est le point le plus douloureux de ce test à n’en point douter. L’ExpertBook est une machine ultra haut de gamme. Notre configuration est commercialisée à 2000 euros, c’est la plus élevée, mais on peut aussi trouver une configuration avec Intel Core i5-10210U et 512 Go de stockage à 1800 euros.

Le verdict du Asus ExpertBook B9450

design
9
L'ExpertBook est l'ultraportable par excellence. Fin et léger, il propose tout de même un clavier et un pavé tactile confortable ainsi qu'une connectique particulièrement complète.
écran
8
L'écran de ce PC n'est pas le meilleur du marché. C'est un écran LCD IPS bien calibré, mais qui manque encore un peu de luminosité pour détrôner les meilleurs.
logiciel
9
Windows 10 sans bloatwares, ou presque, et avec des applications pratiques permettant de se synchroniser avec son smartphone, mais aussi de mieux protéger sa vie privée.
caméra
5
La caméra HD 720p n'est malheureusement pas au niveau des autres prestations de la machine. Dommage pour un PC qui s'adresse aux professionnels. On apprécie tout de même la possibilité de cacher la caméra physiquement avec un petit levier.
performances
6
C'est souvent le talon d'Achille des ultraportables et le PC d'Asus ne fait pas exception. Pour garantir un silence au fonctionnement, la machine n'hésite pas à limiter ses performances déjà assez médiocres au demeurant. Ce PC sera parfaitement apte pour de la bureautique ou du web, mais il ne faudra pas lui demander de faire des traitements trop complexe, en photo ou en vidéo par exemple.
autonomie
10
Avec sa batterie de 66Wh, l'ExpertBook n'a aucun problème pour durer toute une journée d'utilisation. C'est le premier ultraportable que nous testons à offrir plus de 12 heures d'autonomie sans fléchir, avec une utilisation avec l'écran et le Wi-Fi allumés. il se recharge en plus assez vite grâce au chargeur USB-C fourni par Asus.
Note finale du test
9 /10
L'Asus ExpertBook B9450 est peut-être le meilleur ultraportable proposé aujourd'hui sur le marché. Il affiche une autonomie record, tout en étant léger et pratique à utiliser. La machine regorge de détails intéressants comme le cache webcam, le stockage chiffré, la biométrie par deux moyens, ou encore sa connectique riche et variée (HDMI et RJ45).

Tout cela a un prix, et même deux. D'abord, la machine affiche des performances limitées. Au quotidien, pour de la navigation web, de la bureautique ou du multimédia cela ne gêne jamais et la machine reste parfaitement fluide. En revanche, il ne faudra vraiment pas lui en demander plus. L'autre c'est le tarif évidemment. Une machine à près de 2000 euros, c'est beaucoup plus que la moyenne des ultraportables testés par notre rédaction. C'est sans doute le prix à payer pour une machine aussi bien conçue, mais cela la rend de fait bien moins accessible.

Si vous êtes à la recherche du meilleur, sans contrainte de budget, c'est peut-être ici la machine idéale.
Points positifs
  • Autonomie monstre
  • Poids plume
  • Écran bien calibré par défaut
  • Connectique riche
  • (Double biométrie, cache webcam, Wi-Fi 6)
Points négatifs
  • Performances limitées
  • Prix élevé

Les derniers articles