Test de l’Asus ROG Zephyrus G15 (2021) : QHD 165 Hz, RTX 3080 et AMD Ryzen 9 5900HS

La configuration idéale pour 2021

Points positifs de l'Asus Zephyrus G15
  • Le design est réussi, l'ensemble est compact et fait moins de 2 kg
  • Le couple AMD + Nvidia fait des merveilles
  • Un écran parfaitement bien taillé : QHD + 165 Hz
  • L'autonomie est excellente sur ce segment
  • Les haut-parleurs sont bluffants
  • Connectiques complètes
Points négatifs de l'Asus Zephyrus G15
  • Le châssis grince
  • Pas un excellent rapport qualité-prix
  • Une des barettes de RAM est soudée
  • Un peu trop de chauffe sur la partie centrale supérieure
  • Pas de webcam
 

Introduction

Nous avons reçu récemment l'Asus ROG Zephyrus G15 (2021). Quelle est son arme sécrète ? Hé bien, il n'en a pas qu'une. Tous les modèles, qui répondent au doux nom de GA503, sont équipés du monstrueux Ryzen 9 5900HS à huit cœurs d'AMD. De plus, vous avez le choix entre une RTX 3060, 3070 et 3080. Cerise sur le gâteau : il propose un écran QHD dont le taux de rafraichissement monte à 165 Hz.

Test de l’Asus ROG Zephyrus G15 (2021) : QHD 165 Hz, RTX 3080 et AMD Ryzen 9 5900HS

Après avoir testé le TUF Gaming A15 ou encore le Zephyrus Duo 15 SE, place à l’Asus ROG Zephyrus G15 (2021). C’est un laptop ambitieux, il combine le processeur AMD Ryzen 9 5900HS avec la puce graphique dédiée Nvidia GeForce RTX 3080, sans oublier ce qui fait le succès de cette gamme : un design accrocheur et un tarif modéré. Vous le verrez plus tard, il offre également d’autres atouts.

Comme vous le savez, ce n’est pas simple de se repérer dans les familles de produits Asus ROG. Chez Razer on a les Blade, chez Asus on a plein de gammes différentes avec des nomenclatures qui n’ont rien à voir entre elles. Ici, on parle du ROG Zephyrus : ROG car il s’agit d’un produit gaming d’Asus (pour Republic of Gamers), Zephyrus car c’est la gamme soignée et design du constructeur taïwanais.

Fiche technique de l’Asus ROG Zephyrus G15 (2021)

Modèle Asus ROG Zephyrus G15 2021 (GA503)
Taille de l'écran 15.4 pouces
Définition 2560 x 1440 pixels
Technologie d'affichage IPS
Écran tactile Non
Processeur (CPU) Ryzen 9 5900HS
Puce Graphique (GPU) NVIDIA GeForce RTX 3080
Mémoire vive (RAM) 32 Go
Mémoire interne 1 To
Norme Wi-Fi Wi-Fi 5 (ac), Wi-Fi 6 (ax)
Version du Bluetooth 5.1
Système d'exploitation (OS) Windows 10 Pro
Dimensions 355 x 19,9 x 243 mm
Poids 1900 grammes
Prix 2 449 €
Fiche produit

L’exemplaire testé nous a été prêté par Asus

Une conception soignée mais qui craque dans les mains

Premièrement, c’est indéniable, la conception est soignée. Asus a fait attention aux détails, jusqu’à son poids et ses dimensions. Nous sommes face à une dalle IPS LCD d’une diagonale de plus de 15 pouces, mais dans un châssis qui pèse moins de 2 kg et avec une taille compacte.

Asus ROG Zephyrus G15 (2021)

Asus ROG Zephyrus G15 (2021)

Parmi ce que l’on apprécie, on a donc le format. Finalement, mise à part cette barre noire sous l’écran, tout a été pensé pour être transportable. On apprécie également ce coloris blanc (version Moonlight) qui détonne avec les autres laptops pour les joueurs. Le niveau de détail est élevé avec une texture agréable, un motif à points sur le dessus, des bords lisses et une charnière qui permet d’ouvrir le PC à 180 degrés. Cela offre la possibilité de gérer l’angle de vision comme vous le souhaitez.

Asus ROG Zephyrus G15 (2021)

Asus ROG Zephyrus G15 (2021) // Source : Frandroid

Même constat pour ce système ErgoLift qui surélève la machine quand vous l’ouvrez, afin de faciliter le refroidissement. C’est un élément que l’on retrouve sur de nombreux produits Asus, mais c’est vraiment appréciable sur une machine qui va indéniablement chauffer étant donné son usage.

Le mécanisme ErgoLift d’Asus

Le mécanisme ErgoLift d’Asus

Parmi les points négatifs, on apprécie moins les craquements du châssis en main. Même si la structure est composée de magnésium et d’un alliage d’aluminium, force est de constater qu’on a l’impression d’avoir du plastique en main. Certes de bonne qualité, mais l’ensemble génère des craquètements. On n’avait pas observé cela sur les dernières tests, y compris sur le test du Zephyrus Duo 15 SE ou du ZenBook OLED. Pour les obtenir, il faut évidemment prendre le PC en mains, sinon vous n’entendrez rien évidemment.

Asus ROG Zephyrus G15 (2021)

Asus ROG Zephyrus G15 (2021) // Source : Frandroid

L’emplacement de toutes les connectiques à gauche peut également amener à revoir l’ergonomie de son bureau : le câble d’alimentation passe au milieu sur le côté gauche de l’appareil. Mais, il faut avouer que l’on a plein de connectiques à disposition : 2 USB-C (USB 3.2 Gen 2, avec Power Delivery et DisplayPort), 2 USB-A (le plein format en USB 3.2 Gen 2), 1 HDMI 2.0b, 1 port RJ45, un slot micro SD et un port casque audio combo. Le Zephyrus étant construit sur une plateforme AMD, il n’y a pas de Thunderbolt 3 sur cette machine. La mauvaise pour les gauchers, dont je fais partie, est que la plupart des connectiques sont à… gauche.

Pour ce qui est de la webcam… il n’y en a tout simplement pas. On a l’impression que ce laptop a été conçu bien avant la crise du Covid-19 actuelle où la webcam est devenue le meilleur allié des télétravailleurs. Mon test sera un tout petit peu plus court, mais c’est dommage pour les utilisateurs qui vont devoir faire l’acquisition d’une webcam externe (ou utiliser leur smartphone en tant que webcam).

Test de l’Asus ROG Zephyrus G15 (2021) : QHD 165 Hz, RTX 3080 et AMD Ryzen 9 5900HS

Le clavier et le pavé tactile sont excellents. Le G14 était une réussite en 2020, le G15 est assez similaire. Le clic est confortable, avec 1,7 mm de débattement, et les touches de volume dédiées (une agrafe Zephyrus) sont assez pratiques. Il y a un capteur d’empreintes digitales intégré au bouton d’alimentation, qui se trouve en haut à droite du clavier.

Pas de RGB sur l’Asus ROG Zephyrus G15 (2021), le rétro-éclairage est blanc

Pas de RGB sur l’Asus ROG Zephyrus G15 (2021), le rétro-éclairage est blanc // Source : Frandroid

Asus a placé 4 raccourcis spéciaux au-dessus du clavier. Ils permettent de rapidement régler le son, couper le micro et lancer Armoury Crate. Quant au pavé tactile, il est massif et très agréable.

Asus ROG Zephyrus G15 (2021)

Asus ROG Zephyrus G15 (2021) // Source : Frandroid

Notez que vous pouvez changer une des deux barrettes de mémoire RAM, l’autre est soudée. C’est embêtant car il est toujours conseillé de modifier les deux barrettes de RAM avec le même type de mémoire. Le SSD NVMe peut également être changé assez facilement, vous avez même un deuxième emplacement disponible.

L’écran 15 pouces QHD 165 Hz est un de ses atouts clés

C’est l’équilibre parfait : Asus a utilisé une dalle IPS LCD de 15,6 pouces de diagonale en définition QHD (1440p) avec un taux de rafraichissement qui monte à 165 Hz.

Au quotidien, cet excellent équilibre est confirmé directement. L’écran a un excellent calibrage d’usine, de très bons angles de vision et on apprécie vraiment le revêtement mat. Cette finition matte est une bonne surprise car cela compense la luminosité qui est juste correcte (380 nits). Cet écran est certifié Pantone et couvre 100 % de l’espace colorimétrique DCI-P3 et sRGB, il sera donc intéressant pour les créateurs. Notez tout de même aucun surprise concernant le taux de contraste qui ne dépasse qu’à peine les 1000:1.

Plusieurs profils que vous pouvez activer directement avec le clavier

Plusieurs profils que vous pouvez activer directement avec le clavier

Quant au jeu vidéo, avec cette définition associée à ce taux de rafraichissement, un temps de réponse (gris à gris) de 3 ms et la compatibilité FreeSync… il est parfaitement taillé pour jouer en 2021. Il est à la fois confortable et performant. Tout aussi performant que les écrans 1080p tout en apportant le confort que l’on retrouve sur les écrans 4K en bureautique. Pour utiliser exclusivement des moniteurs QHD externes depuis plusieurs années, c’est vraiment appréciable de retrouver ce combo sur un laptop. D’après l’utilisation que j’en fais, j’ai choisi une mise à l’échelle de 125 % sur Windows 10, ce qui représente une définition de 2048 x 1152 pixels.

Enfin, il y a le taux de rafraichissement qui monte à 165 Hz. On est loin des 240 Hz supportés par certaines configurations comme l’Asus TUF Dash F15, néanmoins c’est déjà très agréable pour jouer avec la fluidité requise. Ce moniteur gère un taux de rafraichissement entre 20 et 165 Hz et fonctionne donc de manière optimale lorsque la carte graphique envoie entre 40 et 144 images par seconde. Surtout, grâce au support de la technologie Adaptive Sync, la carte graphique et l’écran sont parfaitement synchronisés à tout moment, afin d’éviter des effets de déchirement d’image en jouant.

Des performances au rendez-vous

Asus a fait le choix de créer un couple : CPU Ryzen 9 5900HS avec un TDP de 35W et une GeForce RTX 3080 avec un TGP fixé à 100W. Ce sont des paramètres importants car cela à des conséquences à la fois sur les performances mais aussi l’autonomie. Rabaisser le TGP de la carte graphique sous les 100W aurait limité les performances en définition QHD, surtout pour pouvoir aller si possible au delà des 150 ips afin de bénéficier des performances maximales de l’écran.

Le logiciel Armoury Crate s’avère bien pratique

Le logiciel Armoury Crate s’avère bien pratique

Ce qui est intéressant ici est que l’on a testé auparavant une configuration plus solide. Le Zephyrus Duo SE propose à la fois l’AMD Ryzen 9 5900HX ainsi qu’une GeForce RTX 3080 avec un TGP de 130 Watts. Finalement, les différences ne sont pas énormes entre ces deux machines. On observe de bien meilleures performances que les modèles équipés d’un CPU Intel, ce qui est peu étonnant quand on compare toutes les machines récentes, vous verrez également que l’autonomie est un autre atout de cette machine.

Le benchmark synthétique 3DMark Time Spy classique : 10 474 points

Le benchmark synthétique 3DMark Time Spy classique : 10 474 points

En jeux, vous pourrez jouer à tous les confortablement au-dessus de 60 ips en définition QHD. Pour jouer avec davantage d’images par seconde, il faudra faire le choix de la définition Full HD, en particulier sur les jeux compétitifs. Ce changement de définition ne vous handicapera pas du tout, bien au contraire. Moins de pixels à générer permettra de générer bien plus d’images chaque seconde, rendant ainsi le jeu plus fluide.

Pour améliorer les performances, vous pouvez également activer la technologie DLSS quand elle est proposée, il s’agit de la fameuse technologie de Nvidia qui utilise l’intelligence artificielle. Cette technologie réalise un rendu dans une définition inférieure, pour ensuite upscaler l’image en temps réel en définition QHD. Visuellement, il n’y a pour ainsi dire aucune différence avec le calcul en définition native, mais les performances sont bel et bien plus importantes. C’est vrai, le DLSS prend vraiment tout son sens sur les PC portables qui sont moins puissants que leurs équivalents de bureau.

Les performances obtenues en jeux

Les performances obtenues en jeux

Car oui, on continue de le répéter en boucle, la GeForce RTX 3080 mobile n’a pas les performances de son homologue pour PC fixe. Même si elle partage des similitudes dans leurs conceptions, elles n’ont pas le même nombre de coeurs et les mêmes fréquences d’horloge. Sur votre laptop RTX 3080, ne vous attendez donc pas à avoir autant d’ips que sur votre RTX 3080 Founders Edition. On parle ici de l’exploit d’installer une carte graphique puissante dans un châssis de PC portable épais de seulement 2 centimètres.

Enfin, ce n’est pas parce que la fiche technique de votre laptop affiche une RTX 3080 mobile que vous aurez de bonnes performances. Dans un châssis de laptop, les constructeurs font des choix inhérents à la consommation et la chauffe, mais aussi à l’intégration de certaines fonctions logicielles et matérielles. Je vous invite à lire ce dossier afin de mieux appréhender le sujet. Ce Zephyrus G15 s’en sort bien, mais ce n’est pas non plus l’exemple qui illustrerait parfaitement l’utilisation d’une RTX 3080.

Par exemple, on a a noté l’absence de la fonction Advanced Optimus qui permet au GPU de communiquer directement avec les connectiques, ce qui offre la prise en charge simultanée de G-Sync ou encore la possibilité d’utiliser un casque VR sur un laptop gaming sans problème. Ici, cela provoque quelques soucis lors du basculement entre l’iGPU et le dGPU.

Vous pouvez vérifier les options GeForce RTX sur cet écran

Vous pouvez vérifier les options GeForce RTX sur cet écran

Pour ne pas vous perdre, cela nécessite une petite explication : le CPU AMD Ryzen 9 5900HS possède sa propre puce graphique intégrée Radeon suffisante pour les tâches peu gourmandes et qui permet, on le verra plus tard, d’atteindre une bonne autonomie. Normalement, le système est conçu pour utiliser l’iGPU (AMD Radeon) ou le dGPU (Nvidia GeForce) en fonction de divers paramètres (logiciel, alimentation, etc.). Nous avons noté que le basculement d’un GPU à l’autre n’était pas toujours pertinent et que cela pourrait avoir des conséquences à la fois sur l’autonomie (en déplacement, il faut éviter d’utiliser la puce GeForce sauf si nécessaire) ou sur les performances (certains logiciels passent obligatoirement par la puce AMD Radeon alors qu’ils ne devraient nécessairement pas). Rien d’alarmant, cela n’a pas d’impact dans les jeux, mais c’est tout de même un point à noter.

Parmi les points négatifs, nous avons noté un très faible sifflement aigüe en continu, mais cela ne dure pas plus longtemps que quelques minutes lorsque le PC n’est pas trop sollicité. Des collègues nous ont confirmé que cela n’était pas le cas sur leurs modèles de test. Cela peut venir de beaucoup de choses, comme une soudure de connecteur, néanmoins cela ne semble pas handicapant sur ce cas précis.

Le SSD est relativement rapide, moins rapide que celui que équipe le Zephyrus Duo SE

Le SSD est relativement rapide, moins rapide que celui que équipe le Zephyrus Duo SE

Nous avons soumis le Zephyrus G15 a un stress test afin de voir comment le châssis supporte la chauffe ainsi que pour vérifier le fonctionnement du système de refroidissement. L’ensemble se comporte correctement, néanmoins on remarque bien que cela souffle beaucoup sur le dessous de l’écran (sur la partie centrale supérieure), où nous avons mesuré une température de 60 degrés. L’air est évacuée principalement à ce niveau devant et derrière l’écran. Globalement, on s’aperçoit que le plastique de la coque est certainement moins efficace pour évacuer la chauffe générée.

Le PC souffle également à la fois sur le côté droit et gauche, mais ce n’est pas gênant à cette température. Malgré cette chauffe, ce laptop fait peu de bruit en mode performances, c’est très correct, ça l’est beaucoup moins en mode Turbo. Quand tous les ventilateurs soufflent, mettez absolument un casque audio pour jouer.

Enfin, l’audio est en point fort de ce produit : il intègre 6 haut-parleurs, dont 2 tweeters. Avec une puissance totale de 14 watts, j’ai vraiment apprécier utiliser les haut-parleurs alors que ce n’est pas forcément le cas avec un laptop.

Une excellente autonomie

Avec une batterie de 90 Wh, nous nous attendions à une bonne autonomie. Nous l’avons soumis à l’outil PCMark 10 Modern Office avec plusieurs paramètres. Le premier était d’activer le mode silencieux en activant seulement l’iGPU, dans cette configuration on a obtenu près de 10 heures et 30 minutes d’autonomie. Un excellent résultat pour un PC portable de gaming. Le second test à consister à laisser le PC passer de l’iGPU à la dGPU en fonction des besoins, dans ce cas nous avons obtenu 7 heures et 22 minutes. Encore une fois, un excellent résultat pour ce type de PC.

PCMark 10 Modern Office avec à la fois l’ iGPU et le dGPU activés

PCMark 10 Modern Office avec à la fois l’ iGPU et le dGPU activés

Si vous utilisez ce PC pour jouer en mobilité, l’autonomie tombe sous les 2 heures. Rien d’extraordinaire, la consommation de la Nvidia GeForce 3080 est évidemment le facteur clé.

Prix et disponibilité de l’Asus Zephyrus G15

Il existe de très nombreuses configurations sur l’Asus Zephyrus G15. La version avec RTX 3060 est vendu à partir de 2 000 euros, jusqu’à 3 500 euros avec la RTX 3080.

Note finale du test
8 /10
Sur le papier, ce Zephyrus G15 est un ordinateur portable de 15 pouces très intéressant, avec le matériel le plus rapide disponible dans ce segment pour ce début d'année 2021. En pratique, sa construction compacte avec ce design, c'est réussi, il est puissant avec des performances solides, l'autonomie est excellente et l'écran QHD 165 est parfait. On est donc globalement satisfait pour le modèle Zphyrus G15 de 2021.

Parmi les points négatifs, notons tout de même que le châssis grince beaucoup en mains, les températures peuvent être un peu trop importantes surtout sur la partie centrale supérieure et... évidemment l'absence de webcam est regrettable actuellement.

Nous vous recommandons tout de même les versions avec GeForce RTX 3070 et 3060, pas la version RTX 3080 trop coûteuse, étant donné les faibles gains de performances entre ces modèles.

Points positifs de l'Asus Zephyrus G15

  • Le design est réussi, l'ensemble est compact et fait moins de 2 kg

  • Le couple AMD + Nvidia fait des merveilles

  • Un écran parfaitement bien taillé : QHD + 165 Hz

  • L'autonomie est excellente sur ce segment

  • Les haut-parleurs sont bluffants

  • Connectiques complètes

Points négatifs de l'Asus Zephyrus G15

  • Le châssis grince

  • Pas un excellent rapport qualité-prix

  • Une des barettes de RAM est soudée

  • Un peu trop de chauffe sur la partie centrale supérieure

  • Pas de webcam

Les derniers articles