L’Audi Q4 e-tron sera tout de technologie vêtu

Cap sur la réalité augmentée !

 

Audi en a dévoilé aujourd'hui un peu plus sur son futur SUV compact Q4 e-tron, et si son design intérieur comme extérieur est assez familier pour la marque aux quatre anneaux, de nouvelles technologies inédites vont faire leur apparition.

L'affichage tête-haute en réalité augmentée

L’affichage tête-haute en réalité augmentée // Source : Audi

Si la dénomination « e-tron » est désormais classique chez Audi pour désigner ses modèles de voitures électriques, de nouveaux modèles vont continuer à faire leur apparition dans les prochains mois, à l’instar de ce SUV Q4 e-tron, qui sera construit sur la plateforme MEB du groupe Volkswagen.

Elle n’a d’e-tron que le nom

Contrairement à sa grande sœur l’Audi e-tron SUV accusant une consommation record dans le monde des véhicules électriques, on peut s’attendre à une bonne surprise avec ce SUV compact Q4 e-tron, qui bénéficiera de dimensions plus modestes : 4,59 mètres de long, 1,85 mètre de large et 1,61 mètre de haut.

Les sièges avant de l’Audi Q4 e-tron

Les sièges avant de l’Audi Q4 e-tron // Source : Audi

Malgré ses dimensions extérieures le plaçant dans le segment des SUV compacts, Audi assure que l’habitabilité est meilleure que ses concurrentes premium. Pas de tunnel central à l’arrière, et des sièges hauts sur les deux rangées permettront de bénéficier d’une assise des plus confortables.

Une nouvelle dimension avec l’affichage tête-haute en réalité augmentée

Disponible en option sur ce Q4 e-tron, la nouvelle génération d’affichage tête-haute devrait faire parler d’elle. En effet, Audi va faire un bon en avant au niveau des technologies d’écran, permettant au conducteur d’avoir deux niveaux séparés d’information visuelle.

Les détails du fonctionnement de l’affichage tête-haute de l’Audi Q4 e-tron

Les détails du fonctionnement de l’affichage tête-haute de l’Audi Q4 e-tron // Source : Vox Media

De manière classique avec les affichages tête-haute, le conducteur verra s’afficher la vitesse actuelle et les panneaux de signalisation qui ont été reconnus, puis les directions suggérées par la navigation. Mais ces informations se superposeront au monde extérieur, de manière à créer une vue en réalité augmentée inédite dans le monde automobile.

Les deux espaces de visualisation seront une zone de « Statut », avec l’affichage simulé à environ 3 mètres des yeux du conducteur, et une zone de « Réalité Augmentée », avec l’affichage simulé à environ 10 mètres des yeux du conducteur.

Les deux zones du nouvel affichage tête-haute

Les deux zones du nouvel affichage tête-haute // Source : Vox Media

Pour la partie réalité augmentée, Audi a donné quelques exemples de cas d’utilisation à The Verge :

  • Une ligne rouge s’affichera en superposition des lignes au sol lorsque le conducteur déviera de sa trajectoire
  • Une animation suivra la voiture qui est devant le conducteur lors de l’utilisation du régulateur de vitesse adaptatif
  • Les prochaines directions de la navigation se matérialiseront par des flèches bleues dans le champ de vision du conducteur

Pour le moment toutefois, nous ne disposons pas de détails techniques sur la manière exacte dont Audi utilise les différents capteurs de la voiture pour s’assurer un affichage pertinent en toutes circonstances. Il faudra pour cela attendre l’annonce officielle du Q4 e-tron en Avril dans un premier temps, et surtout que ce SUV arrive sur les routes pour avoir les premiers retours d’utilisateurs.

Après la présentation il y a plus d’un an de l’Audi e-tron, la firme aux Anneaux dévoile aujourd’hui la version Coupé de son SUV 100 % électrique. Voici notre test.
Lire la suite

Les derniers articles