Mauvaise nouvelle pour les fans d’Android, le co-fondateur d’Android — Andy Rubin — aurait annulé le prochain smartphone Essential. D’ailleurs, son entreprise serait à vendre. Ce dernier a réagi en expliquant que la marque se concentrait en effet sur certains produits, et qu’elle était effectivement en discussion avec des banques d’affaires.

Destin tragique pour Essential ? L’entreprise créée par le co-fondateur d’Android, Andy Rubin, est au plus mal. L’information n’a pas encore été complètement officialisée, néanmoins Bloomberg avance des sources très proches de l’entrepreneur pour affirmer ses dires. Andy Rubin aurait annulé le développement du second modèle de smartphone, il serait même prêt à revendre Essential. L’entrepreneur a néanmoins annoncé sur Twitter que plusieurs projets étaient toujours en développement chez Essential, sans donner davantage de précisions. Il a également répondu au média The Verge en confirmant que son entreprise était en discussion avec des banques d’affaires.

Selon Bloomberg, une banque suisse serait en charge de trouver un nouvel acquéreur, et il y aurait d’ores et déjà un premier intéressé. Pour rappel, Essential est une relative jeune entreprise américaine créée en novembre 2015, ils ont déjà levé environ 300 millions de dollars auprès de plusieurs investisseurs, dont Amazon, Tencent et Redpoint Ventures. La startup était évaluée entre 900 millions et 1 milliard de dollars en 2017. Les discussions actuelles se concentreraient sur la vente de l’ensemble de l’entreprise, y compris son portefeuille de brevets, ses produits matériels comme le smartphone d’origine, un assistant domestique (Essential Home) à venir et un accessoire appareil photo pour le téléphone.

Essential aurait dépensé plus de 100 millions de dollars pour développer ses premiers produits, dont l’Essential Phone, soit environ un tiers de l’argent qu’elle a levé. Le smartphone était un des premiers, si ce n’est pas le premier, à introduire une encoche dans l’écran pour pouvoir optimiser la surface de l’affichage sur un smartphone. Cet Essential Phone avait également introduit un système de modules personnalisables grâce à la technologie USB Wireless et de l’aimantation. Malheureusement, le smartphone avait rapidement été bradé, après un gros retard de commercialisation, jusqu’à atteindre 1/3 du prix de vente initial. Enfin, Essential avait timidement ouvert ses ventes à quelques marchés européens. Entre temps, plusieurs salariés ont quitté l’entreprise, dont le directeur marketing et un des responsables techniques.

Essential Phone, assez compact en main

Il était question d’un second modèle d’Essential Phone pour la seconde moitié de l’année 2018, malheureusement Andy Rubin en aurait décidé autrement. Attendons désormais de connaître l’identité du repreneur, Essential Phone pourrait alors renaître de ses cendres tel un Phénix des temps modernes.

À lire sur FrAndroid : D’Apple à Essential : qui est Andy Rubin, le père d’Android ?