Immunisé contre le COVID-19, Iliad-Free affiche un excellent bilan de santé

Fibre commerciale

 

Tout va pour le mieux dans le monde merveilleux d’Iliad. Grâce aux bonnes performances de Free, le groupe s’affiche en excellente santé alors que la crise COVID touche de nombreux secteurs.

xavier niel

Xavier Niel, le 07 juillet 2020 au lancement de la Freebox Pop // Source : Frandroid

Parlons chiffres. Au premier semestre 2020, Iliad a enregistré une hausse de 6,8 % de son chiffre d’affaires à 2,48 milliards d’euros, dont 1,9 % (1,24 milliard d’euros) au 2e trimestre. Le résultat net atteint les 208 millions d’euros, le cash flow opérationnel en France les 339 millions d’euros (131 millions au 1er semestre 2019) et l’EBITDAal bondit de 9,4 % à 876 millions d’euros.

Si la crise COVID a principalement touché le mobile (-20 millions d’euros au deuxième trimestre, mais 105 000 nouveaux abonnés tout de même sur la même période), Iliad a pu compter sur les bonnes performances de Free sur le fixe (notamment la fibre) ainsi que le très bon accueil des consommateurs italiens où il s’est implanté voilà maintenant deux ans.

Free, premier sur la fibre

Le grand plan Odyssey 2024 semble fonctionner à merveille. Au premier semestre, Free s’est imposé comme le premier recruteur net d’abonnés sur le fixe, sous l’impulsion de la nouvelle Freebox Pop et bien aidé par l’adoption de la fibre (1er recruteur également sur le semestre).

Ainsi, le groupe reste numéro 1 sur le recrutement d’abonnés fibre pour le cinquième trimestre consécutif avec 458 000 nouveaux clients au premier semestre pour un total de 2,2 millions d’abonnés fibre.

Et l’Italie est là

Iliad a aussi pu compter sur l’accueil des consommateurs italiens qui ont rapidement adopté ses offres mobiles à prix cassés. Après deux années sur le marché, Iliad Italia a conquis 8 % de part de marché et compte désormais 6,3 millions de clients. Au premier semestre, l’opérateur a enregistré un chiffre d’affaires de 312 millions d’euros (162 millions au 2e trimestre, +68 %), en hausse de 76 % sur 12 mois. Il a conquis 454 000 nouveaux clients sur la même période.

Aller plus haut

Si Iliad explique que « l’épidémie actuelle de coronavirus (…) pourrait impacter le Groupe Iliad et ses objectifs », ces derniers n’en demeurent pas moins ambitieux. En France, le groupe vise « à long terme » une part de marché de 25 % sur le Haut Débit et Très Haut Débit et le Mobile. Il mise sur un parc de 2,8 millions d’abonnés fibre d’ici fin 2020 et 5 millions d’ici 2024 ainsi que 22 millions de prises raccordables à fin 2022 (30 millions à fin 2024).

Sur l’offre Free Mobile, Iliad souhaite basculer plus de 80 % de la base d’abonnés sur le forfait Free 4G illimité 4 d’ici 2024. Surtout, Xavier Niel souhaite partir à la conquête d’une nouvelle cible. D’ici 2024, il vise 4 à 5 % de part de marché sur le marché des entreprises.

En Italie, outre la recherche d’équilibre financier, Iliad souhaite lancer une offre fixe avant l’été 2021 et atteindre sur le long terme 1,5 milliard de chiffre d’affaires. Vaste programme.

Les derniers articles