Google lance son VPN en France, mais il n’est pas disponible seul

 

Déjà disponible aux États-Unis, le VPN de Google se lance désormais en France. Pour en profiter, il faut être abonné à Google One avec un forfait de 2 To minimum.

Le VPN de Google promet de hautes performances

Le VPN de Google promet de hautes performances // Source : Google

Lancé en octobre 2020 aux États-Unis seulement, le service de VPN de Google s’exporte aujourd’hui à l’international. Plusieurs pays sont concernés, dont la France, le Canada, l’Allemagne, l’Italie, le Mexique, l’Espagne et le Royaume-Uni. Vous ne pouvez pas cependant vous abonner uniquement à ce VPN sans prendre un abonnement à Google One.

Un VPN limité à la sécurité

Pour rappel, un VPN — ou Virtual Private Network — va créer un « tunnel » sécurisé et chiffré pour vos données entre votre appareil et le serveur qui redirige ensuite les données vers le site auquel vous souhaitez accéder. Cela permet notamment de se prémunir de tentatives de piratage, mais aussi d’accroître significativement la sécurité de ses données privées. Bien sûr, il reste toujours une inconnue dans l’équation : le fournisseur du service de VPN, mais sur ce point, Google montre patte blanche en fournissant non seulement le code open source de son VPN et un audit indépendant.

Comment fonctionne un VPN ?

Comment fonctionne un VPN ? // Source : Google

Ce VPN se veut néanmoins limité à cette seule utilisation. Vous l’activez, vous le désactivez, voilà les deux seules options qui s’offrent à vous. Impossible de choisir son pays de destination par exemple pour profiter du catalogue américain de Netflix, contrairement à sa concurrence. L’intérêt est qu’il s’intègre très facilement à Android, via l’application Google One ou carrément une tuile des paramètres rapides.

L’accès limité aux offres les plus chères

Si ce service vous intéresse, il faudra en revanche souscrire à un abonnement Google One, et pas n’importe lequel. L’avantage du VPN n’est disponible qu’à partir du forfait Google One 2 To à 99,99 euros par an ou 9,99 euros par mois. Si vous avez opté pour les offres 100 ou 200 Go, vous ne pourrez pas en profiter.

Par ailleurs, l’offre ne concerne pour le moment qu’Android. Google a promis des clients pour Windows, Mac et iOS, mais ils ne sont toujours pas disponibles. Notons tout de même que Google semble vouloir créer un écosystème de services avec un bundle comprenant Google One et Google Play Pass. Pas sûr que cela soit suffisant pour motiver les utilisateurs en masse.

Les derniers articles