Nearby Share : Google planche sur une fonctionnalité pour s’envoyer des fichiers à soi-même plus facilement

 

C’est un des points faibles de l’écosystème Google : le partage de fichiers « à soi-même ». Google plancherait actuellement sur une nouvelle solution pour simplifier la vie des utilisateurs qui souhaitent envoyer facilement des fichiers entre leurs différents appareils.

Nearby Share
Nearby Share // Source : Google

C’est un fait : au petit jeu de « l’auto-envoi » de fichiers, Google est en retard face à Apple et son AirDrop. Google a pourtant lancé Nearby Share, un outil assez semblable à AirDrop, qui permet de partager des fichiers à proximité, mais pas entre ses propres appareils. Un défaut que la firme de Mountain View cherche donc à combler.

Simplifier le partage de fichiers sur ses appareils

Sur Android, le partage de fichier à soi-même passe forcément par une connexion internet. Par exemple, si vous souhaitez transférer un document depuis votre smartphone Android jusqu’à votre ordinateur portable, la manipulation n’est pas si évidente. Certes, si c’est une photo et que vous l’envoyez sur un Chromebook, vous pourrez utiliser Google Photos. Il est aussi possible de passer par le cloud, notamment par Google Drive. Mais le fait est que, via les fonctions de partage, il est plus rapide de cliquer sur « Gmail » et de simplement s’envoyer le document par mail. Quel utilisateur Android n’a jamais fait ça ?

Google chercherait donc à simplifier tout ceci via une fonctionnalité nommée « Self Share » ajoutée à son outil Nearby Share.

Une nouvelle fonctionnalité dans Google Nearby Share ?

Récemment, Google a lancé Nearby Share (« Partage à proximité » en VF), un outil qui permet d’envoyer des fichiers aux appareils environnants. Les smartphones Android, mais aussi les appareils sous ChromeOS, peuvent ainsi se transférer des fichiers entre eux, via différents canaux (Bluetooth, Bluetooth LE, WebRTC, ou wifi peer-to-peer) choisis de manière dynamique en fonction du contexte et du type de fichier partagé. Seul problème pour le moment, l’appareil receveur doit appartenir à une autre personne. C’est bien pourquoi Google est actuellement en train de développer la fonction « Self Share », qui est encore à l’état de test. Cette nouvelle fonctionnalité a très récemment été ajoutée sur le gerrit (outil de relecture collaborative de code) de Chromium. Google avait déjà rajouté une option de partage de groupe dans Nearby Share l’année dernière.

Pour le moment, « Self Share » est uniquement disponible sur le Canary Channel de Google, qui est réservé aux développeurs. L’ajout officiel de cette option bien pratique dans Nearby Share n’est donc pas pour tout de suite.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles