Google imagine le futur des notifications sous forme de « petits signaux »

 

Google souhaite repenser la manière dont nous recevons des notifications au travers de l'informatique ambiante.

google-little-signals
Google Little Signals // Source : Google

Avec le temps, les applications se multiplient et, avec elles, le nombre de notifications que nous recevons au quotidien également. Ces notifications minent la productivité et peuvent s’avérer par ailleurs très stressantes au quotidien. Et s’il y avait d’autres moyens de nous indiquer discrètement la présence d’un message ou de nous rappeler une tâche ? C’est ce sur quoi travaille Google.

Des « petits signaux » à la place des notifications

Google a mené une étude de conception sur l’informatique ambiante ayant mené à imaginer différents objets capables de notifier subtilement quelque chose à travers des tapotements, des souffles ou des éléments visuels discrets. « Little Signals », puisqu’il s’agit du nom de cette étude, « explore les nouveaux modèles de technologie de notre vie quotidienne ».

Ce concept est présenté en vidéo, montrant les différents objets imaginés pour diffuser les notifications :

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Six appareils, fonctionnant sur la base d’un Arduino, sont ainsi présentés :

  • Air : un appareil qui pulse de l’air sur les objets alentour (comme les feuilles d’une plante) pour attirer l’attention ;
  • Button : un bouton qui s’élève au rythme des informations reçues, il émet un son lorsqu’il est « plein » ;
  • Movement : un ensemble de 7 chevilles mobiles qui représentent graphiquement des informations par leur hauteur et leur mouvement ;
  • Rhythm : un appareil qui génère des bruits ambiants en fonction de l’importance ou de l’urgence de l’information, il suffit de le retourner pour le réduire au silence ;
  • Shadow : l’appareil communique par le mouvement des ombres qu’il projette sous lui ;
  • Tap : vient tapoter sur une surface, plus ou moins fort selon l’importance du message à faire passer.

Pour ceux qui seraient intéressés par ces appareils, Google fournit les plans 3D à télécharger pour les imprimer sur son site.

Il s’agit pour le moment d’un simple projet expérimental, mais il montre aussi une tendance amenée à se développer avec le temps : la réduction de notre dépendance aux notifications. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que Google évoque l’informatique ambiante. C’est quelque chose que Rick Osterloh, responsable du hardware chez Google, évoque depuis plusieurs années pour améliorer sa gamme Nest. Peut-être verrons-nous ce genre de signaux sur les futurs Google Home…


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles