Utilisez Google Maps pour des trajets plus écologiques et économiques

 

La proposition de routes à faible consommation de carburant arrive sur Google Maps en France. Une bonne nouvelle en cette période où l'énergie devient de plus en plus précieuse.

Eco friendly routes Google Maps
Les itinéraires « éco friendly » arrivent en France sur Google Maps // Source : Google

Déjà disponibles aux États-Unis, au Canada et en Allemagne, les trajets éco-friendly arrivent désormais sur Google Maps dans 38 nouveaux pays, dont la France. Un timing parfait alors que nous vivons actuellement « la fin de l’abondance ».

Les itinéraires économes en carburant arrivent dans Google Maps

Les transports représentent l’un des principaux vecteurs d’émissions de CO2 et la voiture individuelle est particulièrement pointée du doigt. Il existe donc trois axes d’amélioration pour tenter de réduire son bilan carbone. Tout d’abord, arrêter de se déplacer, ce qui est très contraignant, surtout lorsque votre employeur est contre le télétravail ou que votre emploi ne le permet pas.

La deuxième solution est de se tourner vers des modes de déplacement plus écologiques, que ce soit des transports n’émettant pas de CO2 comme la marche ou le vélo, ou d’emprunter les transports en commun. Cela demande néanmoins la présence d’un service public ou d’une infrastructure routière assez rassurante pour le permettre. Tout le monde ne peut donc pas se le permettre.

Pour tous les autres, il est toujours possible de réduire — de manière beaucoup moins drastique, certes — nos émissions. C’est ce que propose Google Maps avec ses nouveaux trajets éco friendly.

En plus des options « Éviter les voies rapides », « Éviter les péages » et « Éviter les ferries », Google Maps va désormais proposer un quatrième paramètre : « Privilégier les itinéraires économes en carburant ».

Un trajet pensé par IA

Pour déterminer ces trajets plus économes, Google utilise une intelligence artificielle se basant sur les habitudes régionales de conduite ainsi que la topologie du terrain (dénivelé, arrêts obligatoires…). Ensuite, l’application cherche l’itinéraire le plus adapté en fonction de la motorisation indiqué par l’utilisateur ou l’utilisatrice, parce que la meilleure route pour une voiture électrique n’est pas forcément la même que pour une thermique.

Google annonce que depuis le déploiement de cette fonction aux États-Unis, au Canada et en Allemagne en 2021, les changements d’itinéraires induits auraient permis une réduction de plus de 500 000 tonnes d’émission de CO2, soit l’équivalent de 100 000 voitures thermiques retirées de la circulation. Le calcul reste bien sûr à détailler et doit comporter une marge d’erreur qui n’est pas précisée.

En cette période où l’urgence climatique est plus que jamais d’actualité et où le prix du plein à la pompe s’envole, chaque geste compte, y compris faire un simple détour de 5 minutes sur son trajet quotidien.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles