L’algorithme de YouTube a estimé que l’incendie de Notre-Dame avait un rapport avec les événements du 11 septembre 2001.

Crédit : Julien De Rosa/EPA/MAXPPP.

Face à la prolifération des fausses informations sur YouTube, et autres théories du complot, Google a dévoilé au début du mois de mars un nouvel outil automatique de fact-checking.

Sur le papier, son but était de remettre en contexte certaines vidéos en y ajoutant un paragraphe de texte provenant d’une source jugée fiable par YouTube comme Wikipedia ou l’Encyclopædia Britannica. Le problème reste de déterminer quel est le sujet de la vidéo, et quel est le sujet du paragraphe de texte à placer.

YouTube confond un incendie avec le 11 septembre 2001

Hier lors de la retransmission de l’incendie de Notre-Dame par certaines chaînes YouTube comme France 24, l’algorithme de fact-checking de la plateforme s’est activé. 

Problème, l’algorithme de YouTube a estimé que l’événement retransmis à ce moment-là par ces chaînes d’information en direct avait un rapport avec les attaques terroristes du 11 septembre 2001. La plateforme a donc commencé à afficher un bandeau d’explication sur les événements du 11 septembre, n’ayant pourtant aucun rapport avec l’incendie.

Plus tard dans la soirée, des employés de Google ont manuellement désactivé l’outil pour cet événement, constatant eux aussi l’échec de l’algorithme dans ce cas de figure.

Notons que l’outil n’est pour le moment disponible que pour les États-Unis et la Corée du Sud. Aucun utilisateur en France n’a donc été touché par le problème.