Alors que le Google Pixel 3a a été annoncé officiellement ce mardi par Google, le smartphone a déjà été démonté par le site iFixit. Celui-ci y voit un smartphone plutôt facile à réparer qui a obtenu le score de réparabilité de 6/10.

Ce mardi, Google a profité de l’ouverture de la Google I/O pour présenter officiellement son nouveau smartphone milieu de gamme, le Pixel 3a. De prime abord, l’appareil reprend les grandes lignes du Pixel 3, mais avec un dos en plastique, un processeur Snapdragon 670 et sans recharge sans fil.

Il n’aura fallu que quelques jours au site iFixit pour démonter le smartphone. Pour rappel, iFixit est un site spécialisé dans la vente d’outils et la réparation de smartphones. Le site propose donc régulièrement des guides pour démonter les appareils les plus populaires et éventuellement les réparer en cas de besoin.

Une note de réparabilité identique à celle de l’iPhone XR

Pour le Google Pixel 3a, iFixit a pu opérer relativement simplement sur le smartphone. Si le site spécialisé regrette qu’il intègre trop de câbles rubans autour desquels il est assez compliqué de travailler, il assure qu’il est plus simple à démonter que de nombreux modèles concurrents : « Même si démonter le smartphone était loin de se faire d’un claquement de doigt, on a apprécié revenir à une ère d’appareils plus facilement réparables ».

iFixit a donc accordé la note de 6/10 pour la réparabilité du Pixel 3a. Une bonne note par rapport à nombre de concurrents comme le Samsung Galaxy S10e (3/10) ou le Pixel 3 (4/10), et identique à celle de l’iPhone XR.

Dans le détail, iFixit apprécie que les vis utilisées soient au format standard T3 Torx, que l’adhésif tenant la batterie en place soit facilement décollable ou que la plupart des composants puissent être facilement retirés une fois l’écran enlevé.

Test du Google Pixel 3a XL : enfin un excellent photophone à moins de 500 euros