Pourquoi Google a supprimé les extensions Avast et AVG du Chrome Web Store

« la base virale VPS a été mise à jour »

 

Google a supprimé certaines extensions « de sécurité » de son Chrome Webstore. Elles collectaient un peu trop de données.

Le modèle économique de Google repose peut-être sur la collecte de données, mais ça ne veut pas dire que le géant laissera faire d’autres acteurs faire la même chose impunément dans son écosystème.

C’est ce qui est arrivé aux extensions Avast SafePrice, Avast Online Security et AVG SafePrice qui ont été supprimées du Chrome Web Store, la boutique d’extension pour Google Chrome. Mozilla a également supprimé ses extensions de la boutique pour Firefox.

Une collecte de donnée grossière

L’affaire trouve son origine dans un article de blog écrit par un développeur d’AdBlock Plus, qui a pointé du doigt la collecte de donnée un peu trop grossière des extensions Avast et AVG.

Ces extensions censées indiquer si une page est « sûre » ou non, collectent en réalité des informations sur l’utilisateur comme son adresse IP avec un identifiant permettant d’assurer le tracking, et la monétisation de ces données.

Avast dément tout espionnage

Sur Twitter, Avast a fermement démenti l’idée que la société pouvait espionner ses utilisateurs.

Elle a également promis de publier bientôt une nouvelle version de l’extension qui serait plus transparente.

De notre côté, nous continuons de ne pas recommander l’installation d’antivirus sur Android et Windows 10, qui intègrent tous les deux des solutions de protections gratuites développées par Google et Microsoft.

Rappelons surtout que la meilleure défense contre des pages web malveillantes est encore la prudence de l’utilisateur.

Les derniers articles