Pixel 3 : il y a un an, Google envisageait déjà un écran 120 Hz

Finalement, le Pixel 4 ne propose que du 90 Hz

 

Si Google a introduit le rafraîchissement à 90 Hz sur son dernier smartphone, le Pixel 4, la firme y réfléchissait en fait depuis longtemps. Pour le Pixel 3 sorti l'an dernier, Google a songé à utiliser une dalle LCD avec un rafraîchissement allant jusqu'à 120 Hz.

L’une des principales nouveautés apportées par le Pixel 4 sur la gamme de smartphones de Google est l’ajout d’un mode 90 Hz. On peut ainsi configurer l’écran pour qu’il passe d’un mode de rafraîchissement à 60 Hz classique à un mode 90 Hz, pratique notamment pour les jeux mobiles ou, en général, pour davantage de fluidité. Néanmoins, si cette nouveauté n’est arrivée qu’avec les derniers smartphones de Google, on a appris que la firme le souhaitait en fait depuis bien plus longtemps.

Dans le dernier épisode du podcast Android Developers Backstage, repéré par XDA Developers, plusieurs ingénieurs de chez Google ont ainsi discuté des enjeux des smartphones avec un taux de rafraîchissement élevé, qu’il s’agisse du 90 ou du 120 Hz. « Initialement, le Pixel 3 original ne devait pas avoir de dalle Oled. Donc on s’est dit « si on n’a pas d’Oled, qu’est-ce qu’on fait ? ». Et l’une des propositions était de faire un écran LCD 120 Hz. Donc on a étudié ça depuis longtemps et on est heureux de l’avoir intégré pour le Pixel 4 », détaille ainsi Michael Wright, de l’équipe Android Framework. Il faut dire qu’il est plus simple de proposer un taux de rafraîchissement de l’image plus élevé sur du LCD que sur de l’Oled en raison de la luminosité plus élevée proposée sur des dalles LCD sur des dalles 90 ou 120 Hz.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Par ailleurs, le podcast détaille également comment Google a permis aux constructeurs de smartphones Android et aux développeurs d’applications d’utiliser ces taux de rafraîchissement plus élevés. « Ce qu’on a fait avec Android Q était de proposer une option de rafraîchissement dynamique. Donc en fonction des contenus et d’autres facteurs, on pouvait basculer dynamiquement entre 60 et 90 Hz et on était contents du résultat, mais on l’a amélioré au cours du temps », explique ainsi Michael Wright.

Le Google Pixel 4 n’est que l’un des derniers smartphones à proposer ce taux de rafraîchissement élevé de l’écran. On trouve également des smartphones qui peuvent monter jusqu’à un rafraîchissement de 120 Hz et même, dans le cas du Sharp Aquos Zero2, jusqu’à 240 Hz.

De plus en plus de smartphones proposent des écrans à 90 Hz, 120 Hz ou voire même au-dessus. Cela permet de profiter d’un meilleur framerate et, par conséquent, d’une expérience d’utilisation plus fluide. Voici donc…
Lire la suite

Les derniers articles