Google Chrome veut augmenter significativement l’autonomie de votre batterie

 

Google travaille sur une mise à jour pour son navigateur Google Chrome qui va modifier son comportement. Le but ? Réduire la consommation du navigateur pour augmenter l'autonomie.

Le navigateur, et en particulier Google Chrome, est devenu l’un des usages les plus énergivores que ce soit sur smartphone ou sur PC. Et pour cause, la navigation fait appel à une connexion Wi-Fi ou 4G/5G qui consomme, mais aussi à de l’affichage sur l’écran, et à du traitement sur le processeur et la puce graphique. Bref le navigateur met à contribution tous les composants qui consomment le plus d’énergie dans un smartphone ou un PC.

Pour tempérer un peu cette consommation, Google a une nouvelle idée pour Chrome : réduire les performances des onglets qui tournent en arrière-plan.

13 à 28 % d’autonomie en plus

Il s’agit plus exactement d’espacer les « réveils » de JavaScript de 1 minute pour les onglets en arrière-plan. D’après Google cela permet dans certains cas d’améliorer l’autonomie d’un PC portable de 28 %, soit 2 heures de plus ! Ce test a été effectué sur une machine avec 36 onglets en arrière-plan, et 1 onglet vierge pour maximiser l’efficacité. Ce changement limiterait un peu les performances de ces onglets, sans que cela soit trop significatif. Google veut surtout limiter les fonctions qui vérifient le placement du curseur dans la page, ou l’analyse des interactions pour les publicités ; des fonctions inutiles sur des onglets en arrière-plan.

Les tests effectués par Google

Les tests effectués par Google // Source : WindowsClub

Dans un scénario plus réaliste, Google a chargé une vidéo YouTube dans l’onglet principal, toujours avec 36 onglets en arrière-plan, et a constaté une augmentation de l’autonomie de 13% (36 minutes).

Windows, Mac, Linux, Android et Chrome OS

Cette nouveauté concerne les versions de Chrome utilisé sur PC sous Windows, Mac ou Linux, sur les Chromebooks, mais aussi pour les appareils sous Android. Si vous utilisez Chrome 86, il est possible d’activer cette expérimentation en allant chercher dans la page « chrome://flags ».

Google devrait laisser la possibilité aux entreprises de gérer cette fonction pendant 1 an, pour éviter des déconvenues avec des applications web métiers. Reste à découvrir quand cette mise à jour sera disponible pour tous.

Les derniers articles