Test du HP Victus 15-fa0038nf : mon premier PC gamer

Je vois la vie en jaune 🎶

HP Victus 15-fa0038nf
Correct, mais...
6 /10

Note de la rédaction

Points positifs du HP Victus 15-fa0038nf
  • Design passe-partout
  • SSD de dernière génération
  • Chauffe peu, ne fait pas de bruit
Points négatifs du HP Victus 15-fa0038nf
  • GPU dépassé
  • Ecran ignoble
  • Barre espace inconfortable
 

Le HP Victus 15-fa0038nf veut manger l'entrée de gamme des PC portables gamers en cette fin d'année. Mais les économies en valent-elles la chandelle ?

Source : Anthony Wonner – Frandroid

Ils sont bien beaux tous ces PC gamers hors de prix, mais lorsqu’il s’agit de casser la tirelire sur son premier salaire ou convaincre les parents d’investir… 2000 euros ne peuvent pas être investis si facilement. C’est pourquoi l’entrée de gamme est importante et ce doit d’être un terrain sur lequel la compétition fait rage. HP veut récupérer sa part du gâteau avec le Victus 15-fa0038nf, un PC gamer qui ne paye pas forcément de mine, mais dont le rapport qualité/prix est plus qu’alléchant sur le papier. Et dans les faits ?

HP Victus 15-fa0038nfFiche technique

Modèle HP Victus 15-fa0038nf
Taille de l'écran 15.6 pouces
Définition 1920 x 1080 pixels
Technologie d'affichage LCD
Écran tactile Non
Processeur (CPU) Core i5-12450H
Puce Graphique (GPU) NVIDIA GeForce GTX 1650
Mémoire vive (RAM) 8 Go
Mémoire interne 512 Go
Norme Wi-Fi Wi-Fi 6 (ax)
Version du Bluetooth 5.2
Système d'exploitation (OS) Microsoft Windows 11
Dimensions 357,9 x 23,5 x 255 mm
Poids 2290 grammes
Prix 849 €
Fiche produit

HP Victus 15-fa0038nfDesign

Qu’on se le dise… Vous n’allez pas faire tourner des têtes avec le HP Victus devant vous. Mais pas parce que celui-ci est mal conçu, plutôt parce qu’il évite les fioritures habituelles des PC gamers basiques qui cherchent l’agressivité avant tout. Pas de rouge, pas de vert, pas de LED, mais une coque noire relativement simple en plastique.

Source : Anthony Wonner – Frandroid

La matière n’est cependant pas mauvaise, et le Victus semble fait pour durer. Au bout, on aurait presque l’impression de voir un ordinateur de bureau basique de 2015/2016 s’il n’avait pas si sa tranche dorsale n’était pas totalement faite de dissipateurs. C’est ici que l’on reconnaît le gamer en lui.

Source : Anthony Wonner – Frandroid

Côté format, c’est là encore très convenu. Imaginez un ordinateur portable 15,6 pouces : c’est exactement ce qu’est le HP Victus. Un format entre deux, qui est facilement transportable sans être ultra confortable, et peut être utilisé sans heurts une fois à la maison. Mais voilà : l’ordinateur est un peu épais, et son poids de 2,3 kg se ressentira dans un sac et à bout de bras. Ce qui, pour sa catégorie de prix, n’est pas vraiment choquant.

Clavier et pavé tactile

Est-ce que le HP Victus a un clavier gamer ? Pas vraiment. Mais ce n’est pas un mauvais clavier pour autant : les touches sont bien séparées et ont une distance d’activation plaisante, mais nous sommes dans les carcans d’un clavier de notebook classique. À un détail près qui a son importance : la barre espace est légère, beaucoup trop légère, et respire bon le switch ultra fin que l’on aurait peur de briser d’un simple regard.

Source : Anthony Wonner – Frandroid

C’est bien dommage, car sans cela, il est très agréable à utiliser. Il en va de même pour le pavé tactile, d’une largeur satisfaisante. Bien que celui-ci ne soit pas en verre, son revêtement plastique n’accroche pas sous le doigt et reste confortable. C’est une « bonne » configuration d’ordinateur portable, mais qui compte sur quelques périphériques pour devenir « gamer ».

Connectique

Sur le côté gauche de l’appareil, on peut compter sur un port alimentation classique, un port USB A 3.0, un combo jack et un port SD plein format. À droite, nous avons un port HDMI 2.1, un second port USB A 3.0, un port Ethernet et un port USB C compatible DisplayPort 1.4.

La concession a clairement été faite sur les ports USB A, qui se sont arrêtés à l’USB 3.0 et donc à 5 Gbit/s de bande passante, mais là encore : le choix a du sens pour contenir le prix de la machine. En soi, la connectique de l’appareil n’est pas mauvaise. Il est même plaisant de retrouver un lecteur de carte SD plein format.

Webcam et audio

La webcam 720p ne fait aucun miracle, évidemment. Il faut bien contenir les coûts, et même les ordinateurs premium n’arrivent pas à convaincre sur ce point. Il en va de même pour l’audio, qui n’a absolument aucune caractéristique à faire ressortir autre que « serviable pour regarder des vidéos YouTube ».

HP Victus 15-fa0038nfÉcran

Le HP Victus s’équipe d’une dalle 15,6 pouces IPS LCD en définition 1920 x 1080 pixels, soit un ratio de 16:9, supportant un taux de rafraîchissement maximum de 60,06 Hz. Elle est protégée par un revêtement mat pour éviter les reflets du soleil, et n’est pas tactile.

Les mots ne peuvent être mâchés : cette dalle est ignoble. Sous notre sonde et avec le logiciel DisplayCal, nous retrouvons une luminosité maximale de seulement 267 cd/m² pour un contraste de 459:1. Le Delta E00 est à 11,25, le nombre le plus haut que je n’ai jamais vu sur n’importe quel appareil alors que nous cherchons plutôt un chiffre aux alentours de 1,5. Il n’y a tout simplement pas un niveau de gris ou une couleur qui soit rendue de manière naturelle sur celle-ci.

Pas étonnant donc que nos mesures révèlent une couverture de l’espace sRGB de seulement 55,7 %, de 38,4 % de l’Adobe sRGB et 39,4 % du DCI P3. C’est catastrophique, oui… mais le constructeur ne s’en cache pas. Sa fiche technique officielle note une couverture de 45 % du NTSC et une luminosité maximale à 250 cd/m². C’est tout simple : c’est LE grand sacrifice qu’a choisi de faire HP sur son Victus d’entrée de gamme pour s’assurer qu’il soit accessible financièrement. On a l’impression d’utiliser la dalle avec un filtre jaune en permanence.

Et ce sacrifice fait mal, beaucoup trop mal. Pour 50 euros de plus, le HP 16-d0426nf équipé d’une dalle 144 Hz est largement mieux loti sur ce point malgré une configuration similaire. Le choix de HP est donc difficilement excusable pour cette configuration.

HP Victus 15-fa0038nfLogiciel

L’univers logiciel du HP Victus est surtout centré autour du logiciel Omen, habituel sur les configurations gamers du constructeur. Ce dernier permet quelques optimisations rapides, à l’image des modes jeu de smartphone, en libérant la RAM et en optimisant l’espace de stockage, mais n’est pas particulièrement remarquable. Le Victus n’a pas même le droit à un mode haute performance, et se contente d’un mode par défaut ou d’un mode silencieux. Vous pouvez simplement booster la vitesse du ventilateur.

Sans surprise, l’ordinateur portable d’entrée de gamme arrive avec de multiples publicités préinstallées, comme McAfee ou encore ExpressVPN. On le pardonnera cependant à ce prix.

HP Victus 15-fa0038nfPerformances

Le HP Victus s’équipe d’un Intel Core i5-12450H, soit la toute dernière génération d’Intel, avec 8 cœurs et 12 threads. Il est en duo avec 8 Go de RAM DDR4 à 3200 MHz. Cette toute dernière génération de CPU doit par contre jouer avec la Nvidia GeForce GTX 1650 à 4 GO de GDDR6, un GPU milieu de gamme d’il y a trois générations de cela. Nous avons également 512 Go de stockage grâce au SSD Western Digital SN810, en PCIe Gen 4.

En soi, il est étonnant de voir un CPU et un SSD de dernière génération avec une carte qui ne supporte pas le raytracing ou le DLSS. Si l’on peut aisément se passer du premier, le deuxième peut faire des miracles sur des configurations d’entrée de gamme pour permettre des sessions toujours plus fluides.

Benchmarks généraux

Pas de mauvaise surprise du côté des performances du Core i5. Sous Cinebench R23, ses scores de 8647 en multicœurs et 1653 en monocœur le mettent dans la moyenne attendue pour une configuration de la sorte. Il en va de même pour ses 6282 points sur PCMark 10. Le mieux reste son SSD, qui offre bien les performances attendues pour un PCIe Gen 4.

C’est évidemment du côté des jeux vidéo que le bât blesse. La GTX 1650 était une très bonne carte moyenne gamme en 2019. Aujourd’hui, avec l’évolution des jeux modernes, elle est tout simplement dépassée. Cela ne veut pas dire que l’on ne peut pas en tirer quelque chose de nos jours : Cyberpunk 2077 tourne à 23 FPS en préréglages bas, et Red Dead Redemption 2 peut atteindre les 35 FPS en moyenne en configuration haute.

Mais voilà : cette configuration est déjà en train de s’essouffler, et il ne s’agira qu’une question de mois avant qu’elle ne devienne totalement dépassée. Mais si vous avez prévu de ne jouer qu’à des jeux moins gourmands, comme Apex Legends qui tourne à 60 FPS stable en configuration moyenne, elle peut encore faire l’affaire.

Refroidissement et bruit

Au moins, le HP Victus n’est pas très bruyant, même en poussant ses ventilateurs au maximum, et ne dépasse pas les 41 °C sur une charge lourde. Cela en fait un PC relativement acceptable pour une utilisation familiale.

HP Victus 15-fa0038nfAutonomie

Le HP Victus est équipé d’une batterie de 52,5 Wh, et réclame un bloc d’alimentation fourni de 150W pour fonctionner. Son port USB-C n’est pas compatible avec le PowerDelivery, vous serez donc dans l’obligation de transporter votre bloc d’alimentation avec vous pour recharger l’appareil. Il supporte d’ailleurs une recharge rapide permettant de récupérer 50 % en 45 min.

Source : Anthony Wonner – Frandroid

Sur une utilisation bureautique classique, incluant de la navigation web, de l’écriture, et quelques vidéos YouTube, l’autonomie de l’ordinateur tourne entre 6 et 7 heures d’usage. Celle-ci est quelque peu décevante comparée à un ordinateur comme le ROG Zephyrus G14 qui a une configuration largement plus performante, mais reste honnête pour un PC gamer.

HP Victus 15-fa0038nfPrix et disponibilité

Le HP Victus 15-fa0038nf est d’ores et déjà disponible sur le marché. Il est vendu au prix officiel de 849 euros.

Où acheter Le
HP Victus 15-fa0038nf au meilleur prix ?

Notre avis sur Le HP Victus 15-fa0038nf

design
7
Le HP Victus est... fonctionnel. Le châssis est relativement bien conçu, mais ne brille en rien et reste assez "2015" dans l'idée. Le clavier est confortable, mais sa barre espace est très mauvaise.
écran
3
Au moins... l'écran s'allume. Peu lumineux et aux couleurs horribles, il est à peine passable. Et si l'excuse des économies est envisageable, 50 euros de plus dans la même gamme offre bien mieux.
caméra
5
Cette 720p life comme on l'appelle
logiciel
7
Le logiciel OMEN manque un peu d'options à nos goûts, bien qu'il ne soit pas mauvais. Beaucoup de logiciels publicitaires sont préinstallés, mais sont compréhensibles à ce prix.
performances
7
Dernière génération de CPU et de SSD... mais une carte graphique mobile de 2019 qui n'est pas compatible DLSS. Un PC gamer performant a besoin d'équilibre, et ce GPU supprime toute balance.
autonomie
7
6/7 heures sans pouvoir recharger via USB. C'est honnête, mais rien n'est véritablement intéressant dans cela.
Note finale du test
Correct, mais...
6 /10
Arriver à offrir une proposition cohérente et intéressante dans l'entrée de gamme réclame obligatoirement de faire des concessions. Et dans un test de la sorte, ce sont ces concessions que l'on juge.

Et le HP Victus a fait deux concessions qui sont difficilement pardonnables. La dalle qu'il équipe est vraiment mauvaise, et n'est pas excusable alors que 50€ de plus dans la même gamme promet une couverture à 100% du sRGB sur une dalle plus grande encore. Et il y a le GPU GTX 1650, qui est aujourd'hui largement dépassé en dehors des jeux free-to-play ou moins gourmand.

Ressort ainsi du HP Victus un PC "gamer" qu'une famille pourrait acheter pour le mettre au centre d'un usage familial modéré. Un adulte n'aurait pas à avoir un ordinateur rouge et noir au milieu du salon, quand l'enfant pourrait toujours suivre ses amis sur Fortnite et Roblox. Mais dans les faits... On recommandera plutôt de se tourner vers des machines de l'an passé ou des propositions comme l'Acer Nitro. La note de 6/10 reflète cet avis : c'est une machine correcte que l'on peut recommander grâce à certaines de ses qualités, mais avec des défauts encore très notables.

Points positifs du HP Victus 15-fa0038nf

  • Design passe-partout

  • SSD de dernière génération

  • Chauffe peu, ne fait pas de bruit

Points négatifs du HP Victus 15-fa0038nf

  • GPU dépassé

  • Ecran ignoble

  • Barre espace inconfortable

Les derniers articles