La gamme Envy de HP propose des ultraportables à un prix compétitif. Qu’en est-il du HP Envy 13 équipé de la 8e génération de processeur Intel ? Réponse avec ce test complet.

Le HP Envy 13

Fiche technique

Caractéristiques HP Envy 13
Écran 13,3 pouces IPS Full HD
Processeur Intel Core i5-8265U,
Intel Core i7-8565U
Puce graphique Intel UHD Graphics 620
RAM 8 Go de DDR4-2400
Stockage 512 Go (SSD PCIe)
Connectique 1 USB Type-C USB 3.1
2 USB Type-A 3.0
1 microSD
1 jack 3,5 mm
1 alimentation CA
Biométrie Lecteur d'empreinte
Wi-Fi Wi-Fi 5 (Intel Wireless-AC 9560)
Bluetooth 5.0
Batterie 53 Wh
Dimensions 30,7 x 21,15 x 1,47 cm
Poids 1,2 kg
Prix 1049 euros

Notre exemplaire de test (HP Envy 13-AQ0007NF) est équipé d’une puce Intel Core i5-8265U, de 8 Go de RAM avec 512 Go de stockage SSD. La machine était prêtée par HP.

Design

Le HP Envy 13 propose un design qui se démarque assez subtilement de la concurrence, grâce notamment à ses angles plus affirmés, jusque dans la charnière en forme triangulaire, et le jeu de contraste entre l’écran entouré d’une surface noire et le reste du PC qui propose une finition anodisée dans un coloris argent. La ventilation se fait comment souvent par le dessous de l’appareil, et par la charnière vers l’écran. Ce dernier a des bords plutôt fins, avec une caméra intégrée au-dessus qu’il sera possible de désactiver grâce à un bouton physique.

Lors de notre test, nous n’avons pas relevé de problème important, la prise en main et les finitions sont bonnes. Ces dernières ne sont pas au niveau des machines plus haut de gamme, mais pour un ordinateur à ce prix, le travail est plutôt bon. On note que la charnière du PC permet au clavier de légèrement se surélever, permettant d’améliorer le refroidissement et le confort de frappe.

En plus du bouton d’alimentation, on a le droit à un lecteur d’empreinte à côté du touchpad, et un bouton permettant de couper la webcam sur la tranche. Ce bouton doit désactiver matériellement la caméra (le gestionnaire des périphériques confirme le débranchement de la caméra).

Clavier et touchpad

Le clavier du HP Envy 13 est un clavier AZERTY au format ANSI et non ISO. Cela signifie que la touche entrée est moins haute qu’habituellement. Il y a surtout plusieurs touches qui ne sont pas à leur place et demanderont une petite habitude à prendre spécialement pour ce clavier, par exemple « < et > » situé à droite du clavier et non à gauche.

Au-delà de la disposition des touches décidée par HP, le PC offre un clavier large utilisant un maximum de l’espace laissé par le châssis, avec des touches agréables et une bonne course pour la frappe. Seul point particulier à relever : un appui prolongé sur la touche retour arrière n’efface pas aussi rapidement le texte que sur d’autres PC. Un problème qui semble venir de la configuration du clavier, mais aucun paramètre ne semble disponible pour changer ce réglage.

Le touchpad est assez large, mais manque de hauteur. HP a en effet privilégié l’intégration de quatre haut-parleurs HP « personnalisés par les experts de Bang & Olufsen », qui prennent de la place au-dessus du clavier et en laisse fatalement moins pour le touchpad. La texture du pavé tactile n’est pas assez glissante comparé aux pavés en verre utilisés par les concurrents.

Connectique

Malgré les 1,47 cm d’épaisseur sur la totalité du PC, la base du châssis est suffisamment fine pour que HP soit obligé de ruser pour intégrer des ports USB. La solution ? Des petits clapets qu’il faut tirer pour créer un port USB au format Type-A classique. On peut se poser des questions sur la durée de vie de ces clapets, ce sont des pièces mécaniques supplémentaires qui peuvent se casser. On retrouve deux ports USB 3.0 de ce type, en plus d’un USB Type-C (USB 3.0, DisplayPort 1.2 et recharge Power Delivery).

Le PC propose aussi un port jack 3,5 mm, un lecteur de carte microSD et un port d’alimentation AC.

Écran

L’ordinateur intègre un écran LCD IPS de 13 pouces avec une définition de 1920 x 1080 pixels. À vue d’œil on ne fera pas de commentaire sur la justesse des couleurs, mais plutôt sur la lisibilité de l’écran. Je trouve l’affichage du HP Envy 13 moins agréable pour la lecture de texte, comparé à des écrans de même diagonale et de même définition. On a comme un effet qui apparaît sur les affichages blancs, qui semble dû à la technologie de la dalle elle-même.

En revanche, on peut souligner la fluidité de l’affichage permise grâce à une fréquence de rafraîchissement à 120 Hz, encore rare sur cette gamme d’ordinateurs portables.

Testé avec notre sonde colorimétrique et le logiciel CalMAN Ultimate de Portrait Displays, l’écran révèle afficher 95% des couleurs du spectre sRGB, soit 64% du spectre DCI-P3. Le DeltaE, qui relève la différence entre le réel et les couleurs affichées, est mesuré à 3,67 en moyenne, avec tout de même un pic à 10,46. Un DeltaE inférieur à 3 est généralement noté comme invisible à l’œil nu. Enfin la température moyenne des couleurs est de 6309K, ce qui est plutôt bon, à proximité des 6500K recherchés (la température de la lumière blanche du soleil).

L’écran affiche une luminosité maximale de 578 cd/m² pour un taux de contraste de 1252:1. Au final l’écran du HP Envy 13 est un écran correct, sans être particulièrement bon.

Logiciel

Pour son Envy 13, HP a choisi d’embarquer Windows 10 Edition Famille avec la mise à jour 1903 installée. Comme malheureusement encore trop souvent, le fabricant installe aussi un certain nombre de logiciels et applications par défaut sur le PC.

En plus des logiciels pour contrôler certains composants, comme Bang & Olfusen audio control, et ceux qui permettent de gérer le support de la machine, on relève en particulier la présence de McAfee en version d’essai. Le logiciel de sécurité est redondant avec ce que propose Windows 10 par défaut, et s’affiche régulièrement comme une publicité géante sur un bon quart de l’écran.

McAfee et ses publicités anxiogènes

On peut tout de même noter que la situation s’est améliorée du côté des fabricants de PC Windows, on ne retrouve pas autant de logiciels ou jeux publicitaires préinstallés qu’il y a quelques années de leur fait. Windows 10 en propose bien quelques-uns (Candy Crush Friends, Farm Heroes Saga, Photoshop Elements).

HP intègre aussi des fonctions pour garantir la vie privée de l’utilisateur comme le bouton Webcam Kill Switch sur le côté de la machine, qui permet de débrancher la caméra de l’ordinateur. La déconnexion est bien détectée aussi bien par Windows que par Ubuntu, laissant panser (sans démonter la machine) que l’interrupteur déconnecte la caméra électroniquement.

On peut aussi mentionner la fonction HP Sure View, qui va occulter l’écran pour les autres personnes regardant la machine. Pour cela, quand la fonction est activée, l’écran referme ses angles de vision au point où il devient difficile de lire, même en étant en face de l’affichage.

Lecteur d’empreinte

Le HP Envy 13 intègre un lecteur d’empreinte compatible Windows Hello. J’ai noté à plusieurs reprises des difficultés pour m’identifier, me forçant à utiliser le code PIN pour déverrouiller la machine. C’est malheureusement récurrent sur des machines de cette gamme de prix.

Performances

Le PC intègre une puce Intel Core i5-8265U, un processeur 4 coeurs cadencés de 1,6 à 3,9 GHz, avec 8 Go de RAM DDR4-2400 et 512 Go de stockage SSD NVMe. Commençons par ce dernier point : le stockage est à la fois généreux pour une machine à ce tarif et utilise le meilleur format et protocole disponible à ce jour sur PC. Sur notre exemplaire de test, il s’agit plus précisément d’un stockage Toshiba KBG30ZMV512G.

Sur CineBench en version 20, l’ordinateur obtient un score de 1049 points, ce qui le place en dessous du Asus VivoBook S14 S432F et ses 1223 points, un PC pourtant équipé du même processeur.

Un rapide test sous CrystalDiskMark montre que le stockage interne est très performant, aussi bien sur des tests séquentiels (jusqu’à 1599 Mo/s en lecture et 847 Mo/s en écriture) que sur des accès aléatoires (544 Mo/s en lecture et 275 Mo/s en écriture). C’est l’un des points forts de la machine qui permet d’installer et lancer des logiciels rapidement. Comme avec les autres SSD, cela se traduit au quotidien par un système beaucoup plus réactif qu’avec un disque dur.

Performances graphiques

La puce Intel HD Graphics 620 limite fortement les performances de la machine pour toutes les applications reposant sur ce composant, et en particulier les jeux vidéo. C’est dommage pour un PC équipé d’un écran haute fréquence à 120 Hz, une caractéristique en général appréciée des joueurs.

Oubliez tout de suite l’idée de faire tourner des jeux à 120 images par seconde, ou alors il faudra se tourner vers des titres assez anciens et probablement pas prévus pour du 120 Hz. Nous avons testé la machine avec Overwatch et Fortnite.

Dans les deux cas, le jeu ne tournait pas de façon très fluide, même en réduisant drastiquement les paramètres graphiques à un point où le jeu n’était tout simplement plus agréable à jouer. Il fallait en particulier diminuer la distance de vue et la résolution 3D qui rend l’affichage assez brouillon.

Autonomie

Le HP Envy 13 intègre une batterie de 53 Wh. Elle permet à la machine de tenir environ 6 heures de travail avec un usage mêlant web, retouche légère d’images (redimensionnement essentiellement), et musique en Bluetooth, avant de tomber à 20% de batterie et déclencher le mode économie d’énergie.

Le PC peut se recharger par le port USB Type-C, ou par le port d’alimentation avec le chargeur 65W fourni.

Prix et disponibilité

Le HP Envy 13-aq0007nf est disponible à partir de 1049 euros pour la configuration avec un Intel Core i5-8265U, 512 Go de stockage et 8 Go de RAM.

Test HP Envy 13 Le verdict

design
8
HP réalise un beau produit avec Envy 13 qui donne l'effet d'un produit premium. Attention au clavier qui demande un temps d'adaptation, et aux ports à clapet dont on peut s'interroger sur la longévité.
écran
6
L'écran LCD IPS 120 Hz n'affiche pas une large palette de couleur (95% du sRGB), et ne les affichent pas avec une grande précision. Heureusement la luminosité est plutôt bonne.
logiciel
8
On aime les fonctions ajoutées par HP comme la désactivation de la webcam ou l'occultation de l'écran, mais on aime beaucoup moins l'intégration de logiciels publicitaires et en particulier McAfee.
performances
7
Les performances du Intel Core i5 de 8e génération intégré ne sont pas aussi bonnes que dans d'autres machines. Le stockage choisi est revanche très rapide, et généreux en taille pour ce prix. C'est assez rare pour être souligné.
autonomie
7
La batterie du HP Envy 13 permet de tenir un peu moins d'une journée de travail, mais s'en sort quand même plutôt bien pour un PC à ce prix.
Note finale du test 7/10
Le HP Envy 13 est un bon PC qui n'arrive malheureusement pas pour autant à sortir du lot face à ses concurrents. On a un joli design, avec des performances correctes, un écran correct, et une autonomie correcte.

Dommage par exemple que l'écran ne soit pas mieux calibré, ou le processeur un peu plus performant, ou encore que HP ait encore décidé d'installer McAfee en version d'essai plutôt que se contenter d'une version propre de Windows 10, sans ajout superficiel.

Avec la gamme Envy, HP montre une nouvelle fois que le fabricant est capable de produire de belle machine avec un rapport qualité/prix correct, qui demanderait juste un peu plus d'efforts pour briller.
Points positifs
  • Joli design
  • Stockage rapide et généreux
  • Fonctions HP bien trouvées
Points négatifs
  • Calibrage de l'écran décevant
  • Performance correct, sans plus
  • McAfee et ses pubs anxiogènes