Le HTC U12 Life vient d’être officialisé à l’IFA 2018 de Berlin. Nous l’avons brièvement pris en main pour vous faire part de nos premières impressions.

L’IFA 2018 est, entre autres, synonyme d’annonces de nouveaux smartphones — même si ces derniers ne se bousculent pas particulièrement cette année. HTC ouvre le bal en présentant son dernier-né : le HTC U12 Life qui vient logiquement succéder au U11 Life.

Un petit air de Pixel

Au programme : pas grand-chose à voir avec le U12+ sorti plus tôt cette année. Cet appareil se positionne beaucoup plus sur le milieu de gamme. Nous avons eu l’occasion de l’essayer brièvement et de le prendre en photos. Nous vous soumettons ici quelques clichés pris lors de l’événement ainsi que nos premières impressions afin que vous puissiez vous construire un début d’avis avant le test complet.

Le design de l’appareil est la première chose que l’on note sur ce HTC U12 Life. D’une part, il n’y a pas d’encoche au sommet de l’écran malgré la tendance générale actuelle sur le marché. HTC reste fidèle à ses convictions sur ce sujet, à l’instar de Samsung. Mais c’est surtout le dos qui a retenu mon attention puisqu’il m’a beaucoup fait penser à un Google Pixel 2.

HTC parle en effet d’un « Dual Design » où la surface arrière est divisée en deux parties. Le haut est en verre, très classique, et loge le double appareil photo et le lecteur d’empreintes. Le bas, plus grand, est strié : les lignes tracées dessus au laser sont censées permettre une meilleure préhension de l’appareil qui est moins glissant (ça, c’est vrai) et accroche moins les traces de doigts (ça, c’est moins vrai). Aussi, la face arrière renvoie beaucoup de reflets.

En main, l’appareil est très agréable, tout est très bien soigné aussi bien le long des tanches que sur les angles. Et on notera avec plaisir le retour de la prise jack sous un tonnerre d’applaudissements. Toujours sur le plan audio, le U12 Life profite de haut-parleurs stéréo.

Quant à l’écran Full HD+ de 6 pouces au ratio 18:9, il profite d’une dalle LTPS (donc un peu moins énergivore que du LCD classique). Avec un contraste annoncé à 1500:1, on peut s’attendre à une belle qualité d’affichage. Toutefois, je soulignerai simplement que, par défaut, l’écran tirait un chouia abusivement sur le bleu. Comme il occupe 83 % de la surface avant, les bordures sont bien présentes, mais ne choquent pas.

Pas d’Android One

Et sans transition : quelle ne fut pas ma surprise d’apprendre que le HTC U12 Life ne s’inscrivait pas dans le label Android One qui garantit une expérience pure et très régulièrement mise à jour. C’était pourtant le cas du U11 Life. Tristesse.

Sense Companion ne fait pas partie du voyage

Mais ravalons — en partie — nos sanglots, car le téléphone tourne sous Android 8.1 Oreo combiné à une interface Sense assez légère. D’ailleurs l’assistant intelligent — mais pas très utile — Sense Companion ne fait pas partie du voyage. À noter toutefois que la marque n’a pas encore défini de calendrier pour la mise à jour vers Android 9.0 Pie.

Une bonne autonomie ?

Le point qui semble le plus intéressant sur cet appareil est sa batterie de 3600 mAh quand son prédécesseur se contentait d’une capacité de 2600 mAh. Le U11 Life avait une autonomie un peu trop moyenne et on peut donc espérer que ce nouveau modèle saura convaincre davantage sur cet aspect-là.

Du côté de l’appareil photo, HTC a globalement toujours su convaincre. Ici, on trouve un double objectif de 16 et 5 mégapixels avec des ouvertures à f/2,0 et f/2,2. Pour la vidéo, il est possible de filmer en 4K 30 FPS ou en Full HD 60 FPS avec une stabilisation électronique. Les selfies reposent sur un capteur de 13 mégapixels accompagné d’un flash LED.

À l’intérieur du téléphone, il y a un Snapdragon 636 couplé à 4 Go de RAM et à un espace de stockage interne de 64 Go extensible. Le téléphone peut loger deux SIM ou une SIM et une microSD.

Prix et disponibilité

Le HTC U12 Life sera lancé vers le début du mois d’octobre au prix de 349 euros. Sur le papier, l’appareil est très intéressant, mais on peut sincèrement se demander s’il arrivera à tenir tête aux armées de Xiaomi ou d’Honor qui s’arment de tarifs ultra-agressifs. Je pense notamment au Pocophone F1.

Ce nouveau smartphone existe en deux coloris : gris et bleu.

Galerie photo

Notre vidéo de prise en main

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid