Suite aux différentes annonces de la semaine dernière, nous avons mené une étude auprès de nos lecteurs. Vous avez été 2 678 à compléter notre questionnaire, voici les résultats qui permettent de mieux appréhender la perception et l’appréhension des consommateurs français.

Nous avons mené une étude auprès des lecteurs de FrAndroid, et vous avez été 2 678 à répondre à notre enquête. Cette enquête visait à mieux appréhender la perception de nos lecteurs, qu’ils soient propriétaires d’un smartphone Honor ou Huawei, ou qu’ils ne le soient pas, quelques jours après le début de l’affaire Huawei-USA.

Huawei, Android, Google et les États-Unis : toutes les réponses à vos questions

Pour rappel, le groupe Huawei a été ajouté à une liste noire américaine qui compromet ses activités globales. Plusieurs partenaires, dont Google et ARM, ont annoncé avoir mis fin à leur collaboration avec Huawei, les États-Unis ont accordé trois mois de sursis à Huawei, et Donald Trump compte en profiter pour négocier un contrat commercial avec la Chine.

Nous voulions remercier nos lecteurs et lectrices qui ont répondu massivement à cette enquête, très rapidement. Nous avions déjà plus de 2 000 réponses en quelques heures.

Premiers chiffres intéressants, plus de 6 personnes sur 10 n’ont pas changé d’avis sur la marque Huawei ou Honor malgré cette affaire. Enfin, 14,3 % ont une perception de la marque Huawei qui a beaucoup évolué.

 

Comme on s’en doutait, vous êtes nombreux à penser que cette affaire américaine est avant tout un chantage commercial envers la Chine (69,7 %), puis une pression politique sur la Chine (49 %) mais aussi un moyen de favoriser les marques américaines ou alliées (49,4 %). Vous êtes peu nombreux à croire à un véritable problème de sécurité intérieure (16,3 %).

Finalement, nos lecteurs sont optimistes : près de 7 lecteurs sur 10 pensent que cette affaire va bien se terminer pour Huawei. Mais nous avons souhaité poser quelques questions spécifiques aux propriétaires d’un smartphone Huawei ou d’un smartphone Honor, ils étaient 1 505 à répondre à notre enquête.

(…) près de 7 lecteurs sur 10 pensent que cette affaire va bien se terminer pour Huawei.

Les possesseurs d’un Huawei et Honor sont optimistes, ils restent pour la plupart fidèles

Près de 4 lecteurs sur 10, possesseurs d’un smartphone Huawei ou Honor, sont donc inquiets pour le constructeur de leurs smartphones. Ils ont peur principalement (75,9 %) de ne pas pouvoir profiter de la prochaine mise à jour majeure d’Android, ou de perdre des fonctionnalités (49,3 %). Près d’1 utilisateur sur 4 est également inquiet de la perte de valeur à la vente de leur smartphone.

Mais ce n’est pas une raison qui pousse les possesseurs Huawei – Honor à revendre en urgence leur smartphone actuel, seuls 7,4 % des lecteurs comptent revendre leur smartphone prochainement.

Un autre chiffre qui devrait rassurer Huawei : 68,9 % des lecteurs (possesseurs d’un Huawei ou Honor) continuent à conseiller l’achat d’un smartphone Huawei-Honor.

Par contre, évidemment, ces lecteurs, même si 41,9 % ont déclaré rester fidèle à Huawei-Honor, attendent tout de même un dénouement (heureux) à l’affaire qui oppose les USA et Huawei. Finalement, les clients Huawei – Honor sont très peu d’avoir pris la décision de changer de marque de smartphones suite à cette affaire.

Vous êtes réticents à l’achat d’un smartphone Huawei ou Honor

Enfin, nous avons demandé à l’ensemble des lecteurs qui ont répondu à l’étude s’ils étaient réticents à l’achat d’un smartphone Huawei ou Honor prochainement : 45,1 % ont déclaré que oui. C’est ce qui a sans doute poussé Honor à retarder la commercialisation des Honor 20 et 20 Pro.

 

Ces lecteurs ont peur de ne pas pouvoir bénéficier des prochaines mises à jour majeures d’Android (81,2 %), de perdre des fonctionnalités (72 %) et également de ne pas pouvoir bien revendre leur smartphone (29,7 %).

Nous avons prévu de reposer les mêmes questions à nos lecteurs après le sursis prévu par les Américains, ou en cas de dénouement heureux de cette histoire.