« 13 000 composants » remplacés : Huawei ne baisse pas les bras contre l’embargo américain

 

Le fondateur de Huawei affirme que son groupe a su remplacer 13 000 composants dans ses lignes d'approvisionnement pour limiter la casse face à l'embargo américain dont il est sanctionné depuis 2019.

Le flagship store de Huawei à Shenzhen // Source : Frandroid

Faut-il le rappeler ? Huawei est sous le coup d’un embargo américain. Soupçonné de soutenir des activités d’espionnage pour la Chine, le groupe ne peut plus travailler avec des entreprises américaines. Il voit aussi ses lignes d’approvisionnement très fortement affectées par les sanctions de Washington. Un contexte difficile qui limite fortement l’attrait de ses produits censés être grand public. Le Huawei Mate 50 Pro, par exemple, n’a pas les applications Google ni le Play Store ni même de connectivité 5G.

Malgré tout cela, Huawei compte bien montrer qu’il ne rendra pas les armes de sitôt. Ainsi, le fondateur de la firme, Ren Zhengfei, s’est fendu d’un nouveau discours. Celui-ci a été retranscrit par l’université Jiao Tong de Shanghai et relayé par Reuters. On y apprend ainsi que, au cours des trois dernières années, l’entreprise aurait déjà remplacé « 13 000 composants par des substituts chinois » et refaçonné « 4000 cartes de circuits imprimés pour ses produits ».

Une production « stabilisée »

En d’autres termes, selon Ren Zhengfei, Huawei a d’ores et déjà pris ses dispositions pour redynamiser sa chaîne d’approvisionnement pour contourner le blocus américain l’empêchant de faire appel à des fournisseurs clés. D’après l’entrepreneur, la production de circuits imprimés se serait même « stabilisée ». L’agence Reuters précise ne pas pouvoir vérifier ces informations.

Il est toutefois précisé que Ren Zhengfei a tenu ces propos lors d’une entrevue avec des experts technologiques chinois le 24 février dernier. L’université Jiao Tong en a publié le compte-rendu près d’un mois après, le 17 mars.

Un embargo renforcé

Ce discours survient alors que l’embargo des États-Unis contre Huawei s’est encore durci en 2023 engendrant la perte des derniers partenaires américains du groupe chinois. Dans le même temps, les relations entre Washington et Pékin restent très tendues.

Notons au passage que Huawei continue de sortir des produits — tels que la très atypique Huawei Watch Buds — et reste un acteur majeur du marché des télécoms. Récemment, l’actualité du groupe a été marquée par des informations autour du Huawei P60 Pro et une polémique liée au MWC 2023.


Retrouvez un résumé du meilleur de l’actu tech tous les matins sur WhatsApp, c’est notre nouveau canal de discussion Frandroid que vous pouvez rejoindre dès maintenant !