Suite aux récents événements entre les États-Unis et la Chine, la production des smartphones Huawei aurait diminué de moité. Une affirmation contestée par le constructeur chinois.

Mise à jour 17h50 : Dans un court communiqué reçu ce lundi, Huawei conteste les informations de TechCrunch et de South China Morning Post. Le constructeur assure en effet avoir conservé une production stable de smartphones :

Huawei conteste ces affirmations. Nos niveaux de production à l’échelle mondiale sont normaux, sans aucun ajustement notable.

Article original : Depuis quelques jours, Huawei bénéficie d’une petite accalmie lui ayant notamment permis de retrouver accès à Android Q Beta et aux standards Wi-Fi et SD. Pour autant l’impact de l’affaire qui a mis le fabricant dans le viseur du gouvernement américain continue ses effets sur le marché.

En effet, le site Techcrunch et le site South China Morning Post expliquent que Foxconn aurait stoppé de nombreuses chaînes de production Huawei. Compte tenu de l’effet de cette affaire sur les ventes de smartphone, le fabricant chinois aurait pris la décision de diminuer de moitié la production des appareils, pour éviter de se retrouver avec trop d’invendus sur les bras.

Bataille pour la première place

Huawei s’était donné avec Honor jusqu’en 2020 pour devenir le premier fabricant de smartphones au monde. Un objectif qui n’avait pas effrayé Samsung, actuel leader du marché et qui compte le rester pour encore au moins 10 ans.

Avec ce bouleversement inattendu, Huawei et Honor ne sont plus si confiants dans leur objectif, sans encore le renier. Le patron de Honor, Zhao Ming, a indiqué « il est encore trop tôt pour se prononcer sur la possibilité d’atteindre cet objectif ».

Huawei, Android, Google et les États-Unis : toutes les réponses à vos questions