Trois des plus grands consortiums tech réintègrent Huawei, et le Mate 20 Pro est de retour dans la liste des appareils compatibles avec Android Q Beta.

Après la grande cacophonie, voici quelques notes d’espoir pour le groupe Huawei. En fin de semaine dernière, Donald Trump expliquait ainsi qu’il souhaitait négocier avec la Chine et que Huawei était essentiellement utilisé comme levier dans l’accord commercial. Huawei profite toujours de son sursis de trois mois, et la semaine se termine sur quelques nouvelles rassurantes.

En effet, Huawei avait quitté précipitamment trois consortiums importants. Bonne nouvelle, Huawei est revenu soudainement membre de chacun d’entre eux. L’entreprise chinoise a été réintégrée en tant que membre de la Wi-Fi Alliance, de la SD Association et de JEDEC (Joint Electron Device Engineering Council, une association qui regroupe les acteurs de semi-conducteurs). Un peu plus tôt, TSMC — le fondeur qui s’occupe des puces Huawei HiSilicon  — avait annoncé ne pas abandonner Huawei.

Enfin, le Huawei Mate 20 Pro est réapparu sur la liste des appareils partenaires pour le déploiement de Android Q Beta. Pour rappel, il avait disparu au bout de quelques jours après le début de l’affaire Huawei – USA.

Sur ces notes d’espoir, gardons à l’esprit que Huawei est toujours sous l’épée de damoclès des USA. Nous vous tiendrons au courant des prochains rebondissements.

Huawei, Android, Google et les États-Unis : toutes les réponses à vos questions