Depuis plusieurs mois, Huawei n’a pas le droit de commercer avec des entreprises américaines. Cette interdiction est désormais levée pour Microsoft.

Le célèbre embargo qui empêche Huawei de travailler avec des fournisseurs américain, en particulier Google et Microsoft, commencent à s’assouplir.

Après une première annonce en juillet, puis le début du processus de validation, et les premières lever d’embargo pour certaines entreprises, voici la première grande firme à pouvoir à nouveau commercer avec le géant chinois.

Les Huawei Matebook sont de retour

L’agence de presse Reuters annonce en effet que Microsoft a reçu l’autorisation du gouvernement américain pour vendre ses logiciels « mass market » à Huawei. Le premier de ces logiciels qui vient à l’esprit est bien entendu Windows.

Cela signifie que Huawei va pouvoir à nouveau commercialiser des machines avec Windows 10, et notamment ses fameux Matebook.

Le gouvernement américain doit encore analyser près de la moitié des 300 dossiers de lever d’embargo sur son bureau. Reste à savoir si et quand Google, et son Play Store, seront concerné par cette assouplissement. Cela permettrait à Huawei d’enfin commercialiser son Mate 30 Pro en occident, avec les services Google.

L’avenir des Huawei P40 et P40 Pro est incertain