Huawei rassure sur les mises à jour Android, mais les promesses restent floues

Avec ou sans les services Google ?

 

Suite aux nouvelles restrictions imposées par Donald Trump, Huawei souhaite se montrer rassurant auprès de ses utilisateurs. Dans un entretien accordé à Huawei Central, le constructeur promet que ses smartphones déjà sur le marché recevront bien les mises à jour Android futures. Mais dans quelle mesure ?

Huawei promet que ses smartphones pourront recevoir les mises à jour d’Android malgré l’embargo américain //Source : Frandroid

Huawei promet que ses smartphones pourront recevoir les mises à jour d’Android malgré l’embargo américain //Source : Frandroid

Les jours se suivent et se ressemblent dans l’affaire opposant Huawei au gouvernement américain. Le 13 août dernier, Donald Trump signait un nouveau décret retirant la licence temporaire Android au géant chinois. En conséquence, le constructeur ne peut plus propulser a priori les nouvelles versions d’Android sur ses smartphones. Enfin presque.

Dans un entretien accordé à Huawei Central, le récent numéro 1 mondial des smartphones a tenu à rassurer ses utilisateurs : non, le nouveau décret ne rime pas avec la fin des mises à jour Android. En tout cas, pas sur les modèles déjà disponibles sur le marché, qu’ils embarquent les Google Mobile Services ou les Huawei Mobile Services. Huawei déclare :

Nos clients pourront continuer de recevoir des mises à jour logicielles grâce à la force de la communauté open source et à nos propres capacités de recherche et de développement.

Les smartphones Huawei auront-ils Android 11 ?

En soi, ces déclarations n’ont rien de surprenant, Huawei s’appuyant déjà sur la version open source d’Android pour ses nouveaux modèles. Reste que la perte de la licence temporaire posera peut-être un problème de délais dans le déploiement des mises à jour, notamment celles renforçant la sécurité des appareils.

Quid d’Android 11 ? Le catalogue de smartphones déjà disponible sur le marché se divise en deux catégories : ceux disposant des Google Mobile Services (le dernier étant le P30 Pro) et ceux embarquant les Huawei Mobile Services (Mate 30 Pro, P40 Pro). Huawei s’explique aussi sur ce point :

Pour les téléphones sur lesquels Google Play est installé et prêt à l’emploi, toutes les applications téléchargées depuis Google Play Store et d’autres applications Google continueront de recevoir des mises à jour (…) Pour les téléphones qui ne sont pas fournis avec Google Play, les nouvelles applications et mises à jour peuvent être gérées via l’AppGallery.

Si Huawei affirme que les applications seront mises à jour, qu’en est-il du reste du logiciel notamment lors de l’arrivée d’Android 11 ? Sur ce point le constructeur reste silencieux. Et pour cause, en adoptant Android 11 il y a de fortes chances pour que les smartphones disposant actuellement des GMS basculent sur les HMS, avec les limites que cela implique. Nous avons contacté Huawei France afin d’éclaircir ce point. La firme nous promet davantage d’explications prochainement.

Les derniers articles

  • Apple Watch : comment créer et partager vos cadrans ?

    Apple

    Apple Watch : comment créer et partager vos cadrans ?

    27 septembre 202027/09/2020 • 16:00

  • Test du Fairphone 3+ : le Fairphone 3.1
    6 /10

    Fairphone

    Test du Fairphone 3+ : le Fairphone 3.1

    27 septembre 202027/09/2020 • 14:00