Facebook lance enfin ses Ray-Ban Stories en France

Des photos à partager du bout des yeux

 

Plusieurs mois après leur sortie aux États-Unis, les Ray-Ban Stories sont disponibles en France. Les lunettes connectées conçues par la célèbre marque en collaboration avec Meta se veulent un premier pas dans le partage de vos contenus sur les différents réseaux sociaux de la firme de Mark Zuckerberg.

Ray-Ban Stories Meta
Les lunettes Ray-Ban Stories // Source : Meta x Ray-Ban

Il aura fallu attendre six mois avant que les Français puissent, eux aussi, découvrir les fameuses lunettes connectées signées Meta et Ray-Ban. Après les États-Unis, l’Australie, le Canada, l’Irlande, l’Italie et le Royaume-Uni, quatre nouveaux pays vont pouvoir en profiter, dont la France.

Si vous vous souvenez des Spectacles de Snap, qui permettaient de prendre des photos et des vidéos du bout des doigts en utilisant des lunettes connectées reliées à votre compte Snapchat, vous n’allez pas être pris au dépourvu. Les Ray-Ban Stories, conçues en partenariat par le groupe Meta et EssilorLuxottica, la maison-mère de Ray-Ban, reprennent exactement le même concept. Mais elles améliorent plusieurs points critiques : la variété des modèles et de plus larges moyens de partage, le tout accompagné de petites fonctions plus avancées.

Partager votre quotidien avec style

Annoncées et lancées en septembre dernier, les Ray-Ban Stories veulent répondre, selon Meta, à un challenge technologique différent : comment apporter une dimension connectée à des lunettes et non mettre du connecté dans un format de lunettes. Une subtilité linguistique, mais aussi dans la réflexion. Le savoir-faire de Ray-Ban en lunettes a permis de concevoir toute une gamme de modèles avec des formes différentes, des styles différents, mais aussi répondant à des besoins différents (verres Transitions pour passer d’un environnement sombre à clair sans problème, polarisés ou solaires notamment).

IMG_7483
Les Ray-Ban Stories sont proposées en différents modèles // Source : Meta x Ray-Ban

À compter de ce 17 mars, les lunettes seront donc disponibles dans trois nouveaux pays (Espagne, Belgique, Autriche), avant d’arriver le 14 avril en France. Et, pour accompagner ces nouveaux marchés, Ray-Ban et Meta déclinent leur produit dans de nouveaux coloris et de nouveaux types de verre qu’il est possible de combiner dans des configurations très variées (lunettes rondes noires brillantes avec verres Transitions grises ou brunes, modèle iconique Ray-Ban Wayfarer en matte ou Shiny, etc.). Au total, ce sont 28 modèles différents qui seront proposés d’ici la mi-avril.

Les Ray-Ban Stories ont des allures de lunettes Ray-Ban assez classiques, notamment en version solaire avec le logo qui s’affiche sur le verre et ne pèsent que quelques grammes de plus que les classiques modèles Wayfarer ou Shiny Black de la marque.

Elles embarquent deux appareils photo de 5 Mpx pour pouvoir prendre des photos (appui long sur le haut de la branche) ou enregistrer une vidéo de 30 ou 60 secondes (appui court pour déclencher ou arrêter). Mais les Ray-Ban Stories comptent aussi trois micros pour prendre les appels comme ajouter un son promis de qualité à vos vidéos. Des haut-parleurs profilés sur les branches permettent d’entendre sans gêner les gens autour de vous.

IMG_7482
Source : Meta x Ray-Ban

Les Ray-Ban Stories affichent 6 heures d’autonomie et se recharge à 100 % en 70 minutes, avec une charge rapide pour récupérer 50 % de batterie en 30 minutes dans l’étui de recharge qui apporte trois charges supplémentaires aux lunettes.

À noter que les lunettes connectées ne sont de fait pas étanches. Elles ne résisteront pas à des éclaboussures, à une immersion, à un passage rallongé sous l’eau ou tout autre liquide.

Une application compagnon pour partager encore plus simplement

Pour enrichir son produit et multiplier les usages, Meta ajoute de nouvelles fonctions complémentaires. Et notamment l’arrivée de la commande vocale. En disant « Hey Facebook », il sera possible de prendre une photo ou enregistrer une vidéo sans toucher les lunettes, mais aussi pour gérer la lecture musicale sur les Ray-Ban Stories, vérifier le niveau d’autonomie, passer un appel, envoyer ou écouter un message. Cela fonctionnera en français et en italien, en plus de l’anglais, dès le mois d’avril.

Les photos et vidéos prises avec le Ray-Ban Stories sont transférées en Bluetooth 5.0 sur votre smartphone iOS ou Android par le biais de l’application Facebook View. C’est là qu’il sera possible d’éditer et partager ses contenus vers les services maison (Facebook, WhatsApp, Instagram, Messenger), mais aussi d’autres plateformes comme Twitter ou bien simplement en les enregistrant dans la pellicule de son appareil.

3 captures
L’application compagnon des Ray-Ban Stories // Source : Meta x Ray-Ban

Par rapport à ses débuts, l’app va également offrir davantage de flexibilité dans ses paramètres pour gérer la durée des vidéos, être mieux informé du niveau de batterie des lunettes ou de l’espace de stockage disponible sur les montures (maximum 500 photos ou 30 vidéos de 30 secondes).

La sécurité en lumière

Côté sécurité, Meta a nécessairement besoin de rassurer les potentiels utilisateurs. À parler de métavers une fois de plus, avec un produit qui ne propose pourtant ni réalité augmentée ni réalité virtuelle pour basculer pour le moment, de la possibilité de partager ses clichés sur Instagram, Facebook, WhatsApp ou de les transférer via une application mobile, il est normal que le passé de l’entreprise serve aussi un peu de passif dès qu’il est question de données personnelles. Pourtant, la firme de Mark Zuckerberg l’assure : les données ne s’envolent pas et la sécurité, la confidentialité et la protection de celles-ci sont une priorité.

Pour renforcer cette notion de sécurité et de confidentialité, une diode LED est d’ailleurs présente à proximité du capteur photo pour avertir dès que celui-ci est en phase d’enregistrement.

RAY-BAN STORIES GROUP SHOTS1
Les Ray-Ban Stories proposent des styles différents // Source : Meta x Ray-Ban

À quoi ces Ray-Ban Stories peuvent-elles bien servir ? À vous amuser avec vos proches et vos amis, faciliter la prise de photos et vidéos à partager sur les réseaux sociaux de Meta, histoire d’y rester encore plus longtemps tout en enrichissant vos interactions sur la plateforme. La firme californienne vante les mérites de son produit pour partager des tranches de vie (naissance d’un enfant, attractions, moments festifs, visite d’une ville, etc.), gagner en spontanéité et… être un premier pas dans le métavers.

Autant avec ses velléités de connexions sociales avec l’Oculus Quest 2, on peut comprendre la porte ouverte sur le virtuel, autant les Ray-Ban Stories sont un bon ancrage dans un réel à partager. Mais rien ne vous empêche ensuite de le virtualiser en ligne. Avec style.

RAY-BAN STORIES GROUP SHOTS1
Les Ray-Ban Stories proposent des styles différents // Source : Meta x Ray-Ban

Prix et disponibilités des Ray-Ban Stories

Les lunettes connectées sont disponibles en Belgique, Espagne et Autriche dès ce jeudi 17 mars. Elles arriveront en France le 14 avril prochain au prix de 329 euros sur le site de Ray-Ban et en boutique.

Vous pouvez vous rendre sur la boutique Instagram de Ray-Ban pour tester virtuellement les modèles en réalité augmentée et trouver les Ray-Ban Stories adaptées à votre morphologie comme votre style.

RAY-BAN STORIES WAYFARER PACKAGING KIT_2
Le kit des Ray-Ban Stories // Source : Meta x Ray-Ban

Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles