Lapsus$ : Microsoft confirme la fuite massive de données

 

Après quelques heures de rumeurs lancées par le groupe Lapsus$, Microsoft a confirmé avoir été victime d'extorsion sur ses données privées.

Microsoft Surface Duo 2 (13)
Source : Robin Wycke – Frandroid

Le groupe Lapsus$ a bel et bien mis la main sur des données de Microsoft, après être parvenu à réaliser la même opération avec d’autres géants comme Nvidia. La firme de Redmond a publié un article pour faire le point sur cette attaque menée par le groupe Lapsus$, ou DEV-0537 dans la façon d’identifier les menaces chez Microsoft.

D’après la firme de Redmond, Lapsus$ utilise des tactiques peu utilisées par les autres groupes de hacking surveillés par Microsoft : SIM-swapping, social engineering, voire carrément payer des employés des entreprises ciblées ou leurs partenaires pour obtenir des accès confidentiels.

Aucune donnée utilisateur ciblée par l’attaque

Microsoft est parvenue à identifier le compte compromis qui a permis d’accéder à une partie de ses données privées, notamment le code source de plusieurs produits. D’après la firme de Redmond, « le secret du code source » n’est pas un élément de sécurité de ses produits et donc la fuite du code source « n’élève pas le niveau de risque ». De plus, les équipes de Microsoft ont rapidement coupé les accès du compte en question et, selon leurs observations, les données de clients n’ont pas été ciblées.

Point intéressant : Microsoft indique que c’est la publication par le groupe Lapsus$ qui a permis d’interrompre rapidement la fuite. Si le groupe ne s’était aussi vanté sur les réseaux sociaux, le hack aurait pu être plus grave. Pour se défendre contre ce type d’attaques, Microsoft recommande aux entreprises de renforcer la demande en double authentification, d’utiliser des machines sécurisées par antivirus, et de faire appel à des solutions de VPN sécurisés.

Reste à savoir si la publication partielle du code source du moteur de recherche Bing et de l’assistant Cortana pourrait avoir une conséquence plus importante que prévu sur le long terme.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles