Microsoft travaillerait à fusionner Bing et ChatGPT pour tuer Google

 

Les capacités de ChatGPT à offrir des réponses pertinentes impressionnent. Microsoft aimerait les utiliser pour rendre son moteur de recherche Bing plus intéressant que Google.

Il suffit d’essayer ChatGPT et de lui poser des questions pour rapidement constater que l’on a affaire au futur du moteur de recherche. L’outil d’OpenAI peut répondre de façon pertinente à des questions de l’utilisateur posées de façon totalement naturelle.

Plus besoin de se demander les mots clés à taper dans un moteur de recherche ou de cliquer sur les premiers résultats pour obtenir une information. En une phrase très naturelle, ChatGPT offre, la plupart du temps, une réponse directe à la fois simple, pertinente et complète à des requêtes parfois complexes. Un vrai changement de paradigme pour la recherche sur le web.

C’est bien ce que Microsoft aimerait mettre très logiquement à contribution pour renforcer Bing.

Une opportunité unique de mettre à mal Google

D’après deux sources interrogées par le média The Information, Microsoft se préparerait à lancer une nouvelle version de son moteur de recherche Bing intégrant ChatGPT. Le déploiement serait prévu avant la fin du mois de mars et pourrait rendre le moteur de recherche plus pertinent que Google.

Depuis son apparition au début des années 2000, Google domine très largement le marché de la recherche sur Internet partout dans le monde. Il occupe plus de 90 % de parts du marché, ne laissant que quelques miettes à Bing et ses autres concurrents.

L’émergence de l’intelligence artificielle telle qu’elle est utilisée par ChatGPT est une opportunité unique pour Microsoft de prendre de court Google qui travaille aussi sur ses propres solutions. Le géant est bien conscient du danger.

Répondre à vos questions

Il n’est pas question de proposer une refonte complète de Bing, mais plutôt d’offrir une intégration de ChatGPT comme première réponse. Tout l’enjeu pour Microsoft et de s’assurer de la qualité des réponses offertes.

La version beta publique de ChatGPT utilise une base de données bloquée en 2021 et offre parfois des réponses à côté de la plaque. Ce n’est pas un problème dans une beta sur un outil dédié, mais ce serait extrêmement problématique pour un moteur de recherche grand public comme Bing.

En 2020, Microsoft a annoncé un partenariat clé avec Open AI lui permettant de profiter d’une licence exclusive sur GPT-3, le modèle de langage développé par Open AI et utilisé par ChatGPT.


Envie de rejoindre une communauté de passionnés ? Notre Discord vous accueille, c’est un lieu d’entraide et de passion autour de la tech.