Microsoft a lancé les tests de WSL2, son nouveau sous-système Linux pour Windows 10, qui intègre un noyau natif.

L’une des grandes annonces de la conférence Build 2019 de Microsoft, c’était l’arrivée d’un noyau Linux natif dans Windows 10. La firme concrétise cette promesse aujourd’hui avec une nouvelle préversion de Windows 10 20H1, la future mise à jour de Windows prévue pour début 2020.

Sous-système Linux sur Windows

Les membres du programme Windows Insider peuvent dès maintenant télécharger la build 18917 dans la boucle rapide, qui intègre WSL2, le nouveau sous-système Linux pour Windows.

Cette nouvelle version intègre un noyau Linux natif, et permet aux applications Linux d’être vraiment lancées nativement, et ainsi avoir de bien meilleures performances.

Nouvelle option pour Windows Update

Cette nouvelle version intègre également une option pour Windows Update qui fera plaisir à ceux ayant une petite connexion Internet.

En effet, il est désormais possible de régler la bande passante en indiquant précisément le nombre de Mbps alloué à Windows Update, que ce soit en tâche de fond ou non.

Cette préversion intègre également un changement pour l’espace de travail Windows Ink, utilisé par les ordinateurs équipés d’un stylet. Il permet d’accéder plus rapidement au tableau blanc ou à une capture d’écran à annoter.

Une mise à jour pour 2020

La sortie de Windows 10 20H1 n’est pas attendue avant le début de l’année 2020. Une autre mise à jour est bien prévue également pour la fin de l’année 2019 (Microsoft suit un rythme de deux mises à jour majeur par an), mais cette version ne devrait comporter que des correctifs et peu de nouveautés.