Windows 10 : Microsoft nous dit pourquoi il empêche de reporter les mises à jour

Une nouveauté qui passe mal...

 

Il y a peu, Microsoft supprimait discrètement de Windows 10 l'option permettant de reporter à plus tard des mises à jour. Aujourd'hui, la firme explique les raisons de ce changement de cap... et il faut chercher du côté des licences premium de l'OS.

Windows Updates ne permet plus de reporter à plus tard une mise à jour

Windows Updates ne permet plus de reporter à plus tard une mise à jour // Source : Microsoft

Il y a peu, Microsoft supprimait sans le dire clairement le système de report de mises à jour permis jusqu’à présent par Windows Updates depuis les réglages de Windows 10. Une fonctionnalité appréciée, car elle permettait de n’opter pour une mise à jour que lorsque cette dernière était parfaitement stable (une bonne chose au regard des nombreux problèmes posés par la récente mise à jour de mai). Seule une mention dans de la documentation réservée aux professionnels évoquait cette suppression du report des mises à jour. La firme y évoquait notamment une volonté « d’éviter toute confusion » auprès des utilisateurs de l’OS.

Une explication un brin fumeuse que Microsoft clarifie cette semaine en donnant plus de détails. Dans les faits, cette décision est avant tout motivée par les versions premium de Windows 10 (les éditions Pro, Enterprise ou encore Education).

Pourquoi Microsoft a supprimé le report des mises à jour ?

« Dans Windows 10, version 2004, nous avons supprimé deux options avancées des paramètres de Windows Update qui vous permettaient de différer d’un certain nombre de jours les mises à jour de fonctionnalités et/ou de corrections de bugs », explique notamment Microsoft. « Ce changement permet à ceux qui utilisent des éditions premium de Windows 10 (par exemple, Pro, Enterprise, Education) de rester sur une version donnée de Windows 10 pendant une période plus longue ».

Paradoxalement, il semble en effet que l’activation de cette fonction déclenchait de manière impromptue l’installation de nouvelles versions de Windows 10 auprès de certains utilisateurs professionnels. Supprimer cette option a donc du sens pour Microsoft, puisque les versions professionnelles de Windows 10 ne sont pas mises à jour automatiquement… sauf si le terme de la licence approche.

Microsoft critiqué par les professionnels pour cette décision

« La possibilité de rester sur votre version actuelle jusqu’à ce que vous choisissiez de télécharger et d’installer la dernière mise à jour des fonctionnalités ou jusqu’à l’approche de la fin du service n’est possible que si aucun report n’est prévu pour l’appareil », lit-on. Microsoft ajoute par ailleurs que si le report des mises à jour permettait de configurer leur installation par vague sur un parc de machines, cette fonction pouvait s’avérer confuse pour les utilisateurs finaux, et générer « quelques conséquences involontaires », selon les propres mots du groupe.

« Pour éviter ces conséquences involontaires et vous permettre de rester avec une version donnée de Windows 10 pendant la plus longue durée, à partir de Windows 10, version 2004, nous n’affichons plus d’options de report sur la page des paramètres de mise à jour de Windows sous Options avancées », confirme Microsoft plus loin.

Cette décision, réversible sur la version entreprise de Microsoft (en s’enfonçant notamment dans les Outils d’administration de Windows) est loin d’être du goût de tous, y compris chez les professionnels, qui accusent pour certains Microsoft de prendre des décisions unilatérales… à la manière d’Apple sur macOS.

Les derniers articles