Quel est le meilleur casque à conduction osseuse en 2024 ?

La musique dans les os

 

Intrigués par les casques à conduction osseuse ? Ces derniers délivrent le son directement via les os du crâne (au lieu des tympans). Ils permettent de rester conscients de ce qui se passe autour et sont conseillés aux sportifs. On fait le point sur cette technologie et les meilleurs modèles du marché !

Chloé Pertuis - Frandroid
Le Shokz OpenRun Pro // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Les casques à conduction osseuse sont principalement destinés aux sportives et sportifs. Le principe de cette technologie est non pas d’envoyer le son directement vers le tympan (comme dans le cas d’écouteurs classiques), mais dans l’os de la mâchoire, via des vibrations. Ces vibrations sont ensuite conduites de la mâchoire vers l’oreille interne. Un écouteur à conduction osseuse ne se place donc pas dans le pavillon de l’oreille, mais juste devant, sur l’os.

La philosophie des casques à conduction osseuse est à l’opposé des écouteurs à réduction de bruit. Vos oreilles restent libres : du coup, vous n’êtes pas isolés du reste du monde. C’est pour cela que ce type de casque est particulièrement utilisé par les sportifs. Cela permet ainsi à un joggeur ou à un cycliste de pratiquer en écoutant de la musique, tout en restant attentif à ce qui se passe autour.

Outre le sport et d’autres activités en plein air, ce type de casque peut être utile en milieu professionnel, par exemple dans un open space pour rester disponible tout en écoutant sa musique. Certaines personnes malentendantes peuvent également tirer un grand bénéfice de cette technologie, étant donné que le son ne passe pas par le tympan mais par les os.

Il faut cependant être conscient que la qualité audio délivrée par un casque à conduction osseuse est clairement moins bonne que celle d’écouteurs classiques. Le fait est que l’on n’achète pas ce produit pour écouter de la musique dans sa plus belle qualité et s’y immerger, mais pour rester alerte. Il faut plutôt le voir comme un appareil complémentaire aux casques audio ou aux écouteurs, qui n’a pas pour vocation de les supplanter.

Très peu de constructeurs s’intéressent à cette technologie. Le meilleur fabricant actuel de casques à conduction osseuse est Shokz (appelé anciennement AfterShokz). Il existe bien d’autres marques, telles que Tayogo et Vidonn, mais nous avons choisi de nous concentrer ici sur les meilleurs modèles disponibles, qui sont à notre sens produits par Shokz.

Avis aux sportifs, on vous explique ici la gamme du fabricant et les meilleurs casques à conduction osseuse disponibles.

Vous faites souvent du sport ? Découvrez nos guides sur les produits tech adaptés :

OpenRun Pro : le meilleur casque pour le sport

L’OpenRun Pro est le casque le plus récent et le plus haut de gamme de chez Shokz. Ce modèle est clairement destiné aux amateurs de course à pied et autres sports en plein air. Si vous souhaitez en apprendre plus, Geoffroy a pu essayer le modèle pendant un mois complet lors de ses courses hebdomadaires.

Comme les autres modèles, ce casque est fabriqué en titane, ce qui le rend particulièrement solide, même en cas de chute. Il est entièrement recouvert d’un silicone doux et agréable contre la peau. Il est bien stable à porter pour les adeptes de la course à pied.

Le casque Shokz OpenRun Pro aux oreilles
Le casque Shokz OpenRun Pro aux oreilles // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Pour résister efficacement à la sueur, le casque est certifié IP55. La marque a en outre travaillé sur la qualité sonore délivrée, notamment sur la transmission des basses, largement améliorée. L’autonomie a aussi été bonifiée, pour atteindre les 10 heures, une belle performance. La charge rapide est aussi de mise : 5 minutes suffisent pour 1 h 30 d’utilisation, et une heure est nécessaire pour une charge complète. Un câble de charge magnétique (et malheureusement propriétaire) est livré avec le casque. Il vous faudra par contre prévoir un bloc secteur en plus — et cela vaut pour tous les modèles Shokz.

Le casque fonctionne via le Bluetooth 5.1 et profite du multipoint. Il est muni d’un double microphone à réduction de bruit pour passer et recevoir des appels, qui s’avère particulièrement efficace, même en environnement bruyant. Toutefois pour l’écoute, les bruits environnants ne sont pas étouffés par le casque. Malgré ses efforts, l’OpenRun Pro est assez médiocre en musique avec les aigus et les basses pas assez mises en avant pour des raisons techniques. En revanche si vous êtes un auditeur de podcasts, voilà un modèle qui peut vous accompagner.

Comme souvent chez Shokz, plusieurs coloris sont disponibles : rose, bleu, noir et blanc.

Pourquoi choisir le Shokz OpenRun Pro ?

  • La toute dernière technologie de conduction osseuse
  • Microphone à réduction de bruit
  • Belle autonomie
Où acheter Le
Shokz OpenRun Pro au meilleur prix ?

Si votre budget est moindre, vous pouvez également vous tourner vers le petit frère, le modèle OpenRun, vendu 50 euros de moins. Il s’agit d’une version similaire à l’Aeropex, mais avec la charge rapide. Il dispose d’une autonomie moindre par rapport à l’OpenRun Pro, et la technologie de conduction osseuse est un peu moins récente. Nous vous proposerons bientôt une petite prise en main de ce casque sur Frandroid.

L’avis de Geoffroy sur la conduction osseuse en vidéo :

OpenSwim : pour les nageurs et amoureux de l’eau

En tant que casque waterproof, l’OpenSwim de Shokz est certifié IP68. Il résiste d’abord à la poussière, mais surtout à une immersion totale jusqu’à 2 mètres, pendant 1 heure. Il s’agit tout simplement de la norme de protection la plus élevée. Étant pensé, bien évidemment, pour la nage, vous pourrez porter un bonnet de piscine, des bouchons d’oreille ou encore des lunettes de natation sans souci.

Shokz OpenSwim

Si l’OpenSwim a de belles qualités, notamment sur le confort de l’objet et sa fiabilité dans l’eau, il a aussi un gros défaut : il ne fonctionne pas en Bluetooth. Il faut en effet charger vos musiques dessus, à la manière d’un ancien lecteur MP3, une époque qui semble déjà bien lointaine. Il possède une petite capacité de stockage de 4 Go, ce qui correspond à environ 1200 chansons. Il prend en charge les formats MP3, WAV, WMA, AAC et FLAC. On oublie ici la charge rapide, réservée au haut de gamme que sont l’OpenRun Pro et l’OpenComm. L’autonomie annoncée est d’environ 8 heures.

On regrettera que Shokz n’ait pas proposé les deux possibilités d’utilisation, c’est-à-dire de pouvoir certes charger des musiques sur le casque, mais aussi de le connecter en Bluetooth avec son téléphone. Tout nageur ou nageuse peut en effet vouloir utiliser son casque à conduction osseuse dans un autre environnement que l’eau, par exemple pour courir : dans ce cas-là, il ne pourra pas connecter son smartphone à l’OpenSwim, ce qui est bien dommage. Il n’est d’ailleurs pas muni de micro, vous pouvez donc dire adieu aux appels en main libre. Vous l’aurez compris, Shokz a conçu ce casque pour, et uniquement pour, la natation et autres sports aquatiques.

Petit plus tout de même, il est livré avec des bouchons d’oreille adaptés à la natation, qui seront bien utiles pour mieux percevoir votre musique au milieu des bruits d’éclaboussures et des cris d’enfants. À noter qu’il peut être utilisé sans problème dans la mer.

Pourquoi choisir le Shokz OpenSwim ?

  • Si vous êtes une nageuse ou un nageur invétéré
  • Port confortable sous un bonnet de natation
  • Parfaitement waterproof
Où acheter Le
Shokz OpenSwim au meilleur prix ?

OpenMove : le casque à petit prix

Si vous n’avez pas envie de dépenser autant pour un casque sportif, ou que vous n’en aurez qu’une utilisation occasionnelle, vous pouvez alors opter pour le modèle OpenMove, qui est une des références les plus vendues par Shokz.

L’OpenMove est le casque d’entrée de gamme de Shokz. Ici donc pas de charge rapide ni d’autonomie à rallonge. Vous profitez tout de même de la technologie de conduction osseuse unique à Shokz. Le double micro à réduction de bruit est aussi de la partie.

Il profite d’une homologation IP55 et est donc résistant à la sueur. Il a ainsi été pensé pour le sport, mais pas que. Il possède en effet deux modes d’égalisation : une pour l’utilisation en extérieur, et une pour booster les voix, ce qui rend le casque parfait pour les podcasts, les livres audio ou la radio. Bonne surprise, son Bluetooth est aussi multipoint. Comme les autres modèles, il intègre les boutons de commande (volume, allumer et éteindre le casque…) sur les branches.

Côté batterie, on est sur au moins 6 heures d’autonomie et une recharge en USB-C.

Il s’agit d’un excellent choix si vous voulez simplement tester cette technologie et voir si cela vous convient.

Pourquoi choisir le Shokz OpenMove ?

  • Un tarif plus abordable
  • Un bon micro
  • Homologation IP55
Où acheter Le
Shokz OpenMove au meilleur prix ?

Suunto Wing : le haut de gamme

Les Suunto Wing sont les premiers écouteurs de la marque de sport Suunto, qui vient marcher sur les platebandes de Shokz. Ils intègrent des fonctionnalités innovantes telles que des voyants LED rouges pour être bien visible la nuit et la possibilité de contrôler la musique par de simples mouvements de tête.

Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Nous avons pu tester ce modèle durant trois mois lors de diverses activités sportives telles que la course à pied, le trail et le vélo. Nous avons ainsi pu les comparer avec leurs concurrents directs, les Shokz OpenRun Pro.

En ce qui concerne la qualité sonore, les Suunto Wing offrent une expérience satisfaisante en extérieur, mais leur performance est limitée en milieu urbain en raison de la difficulté à entendre la musique dans un environnement bruyant. Les basses sont également sujettes à la saturation, mais les écouteurs restent motivants pour les activités physiques.

Les Suunto Wing sont confortables à porter, bien que légèrement plus lourds que leurs concurrents les OpenRun Pro. Leur conception avec un arceau très flexible les rend adaptés à une utilisation prolongée.

Qu’en est-il des fameuses fonctionnalités propres à ce modèle ? Changer de piste de musique par un mouvement de tête fonctionne vraiment bien — le casque serait presque trop sensible. Vous pouvez aussi accepter ou décliner un appel avec un hochement de tête. On regrettera en revanche l’absence d’interaction possible avec les montres connectées de la même marque…

En ce qui concerne l’autonomie, les Suunto Wing offrent jusqu’à 10 heures d’écoute, avec une batterie externe incluse permettant de prolonger cette durée jusqu’à 25 à 30 heures au total. Enfin, la qualité des appels téléphoniques est étonnamment bonne, grâce à un double microphone, ainsi que l’intégration d’une réduction du bruit efficace.

Proposés à 199 euros, les Suunto Wing offrent une expérience vraiment premium de la conduction osseuse et sont parfaitement adaptés pour la course — pas dans une ville trop bruyante cependant. Lisez donc notre test de ce modèle pour plus de détails.

Pourquoi choisir le Suunto Wing ?

  • Fonctions LED et mouvements de tête
  • La qualité des appels
  • Une bonne autonomie
Où acheter Le
Suunto Wing au meilleur prix ?

OpenComm : un casque idéal pour le travail

L’OpenComm peut être une option sérieusement intéressante si vous passez vos journées au téléphone. Ce casque est spécifiquement pensé pour les appels téléphoniques, et être porté longtemps.

À l’heure où le télétravail est devenu chose courante, et donc les coups de fil et réunions en visio également, ce casque prend ainsi tout son sens. Il sera parfait pour ceux qui ne supportent pas de passer la journée avec des écouteurs enfoncés dans les oreilles ou avec des oreillettes de casque qui tiennent chaud.

Il profite de la même charge rapide que l’OpenRun Pro, avec une belle autonomie de 16 heures en conversation. Il s’agit du seul casque muni d’un microphone à perche, avec un système de réduction de bruit DSP qui fonctionne très bien. On regrettera toutefois que ce micro, qui est lui aussi en titane, ne soit pas amovible. Petite spécificité, le casque peut être appairé très rapidement par NFC avec un smartphone.

Petit point noir, le tarif de 160 euros, un peu élevé pour le produit.

Pourquoi choisir le Shokz OpenComm ?

  • Micro antibruit particulièrement efficace
  • Confortable et très léger
  • Appairage par NFC

L’alternative pas chère : Vidonn F1

Vous ne voulez pas dépenser trop d’argent pour tester la conduction osseuse ? Il existe bien d’autres fabricants dans le domaine, moins connus que Shokz, à l’image de Vidonn, une marque chinoise. Cette dernière produit des casques à bas coûts clairement orientés sur l’entrée de gamme. Des modèles tels que le Vidonn F1 (mais aussi d’autres marques chinoises) ont le mérite d’exister, si vous souhaitez rester autour des 40 – 50 euros.

Le Vidom F1, dans la forme, est très similaire aux casques de Shokz. Il est cependant un peu plus lourd et conviendra difficilement aux petites têtes. Il profite d’un micro, ainsi que d’une certification IP55 (contre la sueur), tout comme l’OpenMove de Shokz.

Pourquoi choisir ce modèle plutôt que ceux cités précédemment ? Uniquement pour son prix.

Vous verrez qu’il existe de nombreux modèles de casques à conduction osseuse à bas prix sur les sites de e-commerce. À tout petit prix, on pourra par exemple citer le modèle de Zruhig sur Amazon, à moins de 30 euros.

À notre sens, il vaut mieux se diriger directement vers les marques plus qualitatives telles que Shokz pour profiter au mieux de cette technologie. Mais bien sûr, cela dépend de votre budget.

Les Shokz OpenFit : des écouteurs ouverts

Les écouteurs Shokz OpenFit // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Shokz propose depuis un produit un peu différent : des écouteurs à conduction aérienne, beaucoup plus classique. Ils sont cependant toujours pensés pour les sportifs, avec un tour d’oreille. L’oreillette se place pile à l’entrée du conduit auditif, sans le boucher. On reste donc sur la même philosophie. Si vous voulez en savoir plus et avoir notre avis sur les OpenFit, nous les avons testés en détails.

À propos des casques audio à conduction osseuse

C’est quoi, un casque à conduction osseuse ?

Pour comprendre comment fonctionne précisément un casque à conduction osseuse, il faut comprendre les principes de l’acoustique, le son étant une onde se propageant différemment selon le milieu dans lequel elle se trouve. Dans le cas d’écouteurs traditionnels, le son se propage par l’air ; dans le cas de la conduction osseuse, le son se propage par les os, plus précisément via l’arcade zygomatique de l’os temporal, situé juste sous la tempe. C’est sur cet os que se pose l’émetteur du casque. Le son est ainsi délivré directement à l’oreille interne, sans passer par le tympan. C’est pour cela qu’ils sont très pertinents pour les personnes dont les tympans possèdent une déficience.

Qui est Shokz ?

Shokz, qui s’appelait AfterShokz jusqu’à fin 2021, est une entreprise américaine fondée en 2004. Leur premier casque à conduction osseuse est sorti en 2012, cela fait donc dix ans que la marque perfectionne sa technologie et dépose brevet sur brevet. Depuis peu, Shokz est le fournisseur officiel de la Fédération Française d’Athlétisme.

Quel est l’intérêt d’utiliser un casque à conduction osseuse ?

Il y en a plusieurs. Le but principal est de pouvoir rester conscient de son environnement, tout en écoutant de la musique. Notez cependant que les écouteurs sans fil classiques proposent maintenant des modes « Transparence », permettant justement d’écouter ce qu’il se passe autour, ce qui fonctionne tout aussi bien. Les casques à conduction peuvent en outre convenir aux personnes qui ne supportent pas d’avoir une oreillette dans le pavillon de l’oreille. Enfin, cette technologie, qui diffuse le son par l’os temporal et non le tympan, peut être d’une grande utilité pour les personnes malentendantes.

Les personnes autour de moi vont-elles entendre ce que j’écoute ?

Oui, c’est possible, mais cela dépend bien sûr du volume ainsi que de l’environnement dans lequel vous vous trouvez. Si vous êtes dans un lieu calme en intérieur, par exemple un bureau, il est possible que vos collègues entendent les vibrations.

Puis-je porter des lunettes avec un casque à transmission osseuse ?

Aucun problème pour porter des lunettes, de vue ou de soleil, avec un casque à conduction osseuse. Ils sont pensés pour ne pas gêner le passage des branches. Par contre, si vous avez les cheveux longs, nous recommandons de les attacher quasi systématiquement, les cheveux pouvant vite se prendre dans l’arceau, rendant l’expérience assez pénible.

Est-il possible d’avoir un casque à conduction osseuse à vélo ?

La question apparaît à de nombreuses reprises sur les forums spécialisés. En effet, beaucoup considèrent que ce dispositif, ne recouvrant pas l’oreille, peut-être utilisé même sur un vélo électrique. La réalité est toute autre puisqu’un arrêté du Conseil d’État daté du 7 février 2017 interdit l’utilisation de casque à conduction osseuse, l’appareil étant une source de distraction pour les usagers.


Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.


Retrouvez un résumé du meilleur de l’actu tech tous les matins sur WhatsApp, c’est notre nouveau canal de discussion Frandroid que vous pouvez rejoindre dès maintenant !

Les derniers articles