La Nintendo Switch est aussi menacée par les pénuries de composants

Acheter une Switch pour les fêtes de fin d'année pourrait être compliqué

 

Le président de Nintendo lui-même nous prévient : la Switch pourrait elle aussi être frappée par les pénuries de semi-conducteurs. Dans un entretien accordé à Nikkei, l'intéressé évoque des difficultés d'approvisionnement et une demande qui reste très forte. Cette situation précaire pourrait se gâter d'ici la fin d'année.

D’ici quelques mois, la Nintendo Switch pourrait être aussi difficile à acheter qu’une PS5

D’ici quelques mois, la Nintendo Switch pourrait être aussi difficile à acheter qu’une PS5 // Source : Frederic Christian – Unsplash

Si vous prévoyez d’acheter une Switch, faites-le peut-être dès maintenant. Dans un entretien accordé au média japonais Nikkei, Shuntaro Furukawa, Président de Nintendo, a évoqué la pénurie mondiale de semi-conducteurs en cours… et l’intéressé n’exclut pas que la Switch puisse en souffrir dans les prochains mois. Pire, il le prévoit et explique qu’une pénurie de Switch est envisageable (et envisagée) à moyen terme.

Ces déclarations interviennent alors que le marché de la Tech est globalement ralenti par la production au compte-goutte de semi-conducteurs par les principaux fabricants de puces. Parmi eux, TSMC, premier fondeur mondial. C’est lui qui fournit les SoCs des PlayStation 5 et Xbox Series S / X, mais aussi les processeurs Ryzen d’AMD, entre autres. Pour sa Switch, Nintendo utilise pour sa part un SoC Tegra X1 signé Nvidia. Une puce fabriquée par Samsung Foundry, lui aussi en proie à une production surchargée, notamment face à la très forte demande en GPU Nvidia de dernière génération (RTX 3000).

La Switch pourrait être difficile à trouver cet hiver

Shuntaro Furukawa va toutefois un cran plus loin lorsqu’il fait l’état des lieux de la production de Switch, en évoquant carrément les matériaux nécessaires à la fabrication des semi-conducteurs nécessaires à la console. « Nous avons pu obtenir les matériaux nécessaires à la production immédiate de semi-conducteurs pour les Switch, » explique Furukawa, cité par VideoGamesChronicle (VGC). « Cependant, au Japon et dans d’autres pays, la demande a été très forte depuis le début de l’année, et il est possible que certains détaillants connaissent des pénuries à l’avenir », a poursuivi le Président de Nintendo. « Il est difficile de dire comment nous ferons face à cette situation, mais dans certains cas, il est possible que nous ne soyons pas en mesure d’honorer toutes les commandes ».

Vue d’une Switch démontée

Vue d’une Switch démontée // Source : iFixit

Comme le rappelle IGN France, la Switch a déjà été victime de plusieurs périodes de pénuries dernièrement. L’année dernière, la console avait été très fortement demandée lors du premier confinement, menant à un tarissement des stocks et une flambée des prix chez certains revendeurs. Une situation à peine résolue à laquelle s’agrègent désormais ces problèmes de chaîne de production. La « confiscation » d’une partie de la production par les scalpers, qui achètent des Switch en grand volume pour les revendre, à prix parfois doublé lorsque la demande est la plus forte, s’ajoute aussi au problème.

Reste à savoir si la production de la future Switch Pro sera elle aussi impactée. Si c’est le cas, Nintendo se trouverait alors dans la même situation que Sony et Microsoft en lançant une nouvelle console très difficile à trouver pour le consommateur.

Les rumeurs et fuites concernant un nouveau modèle plus puissant de Nintendo Switch se multiplient. Nous avons réuni toutes les informations sur les caractéristiques dans ce dossier.
Lire la suite

Les derniers articles