HMD a confirmé que tous les smartphones lancés sous Android depuis 2017 auront droit à Android P.

Depuis le retour de la marque Nokia sur le marché des smartphones orchestré par HMD, la marque insiste beaucoup sur l’intégration d’une version « pure » d’Android qui doit notamment permettre un accès rapide aux mises à jour. La prochaine version d’Android prévue cette année, connue sous le nom de code Android P et disponible et bêta, sera donc une étape importante pour mettre à l’épreuve les promesses du fabricant.

Lors de sa conférence en Russie, où il a dévoilé les Nokia 2.1, 3.1 et 5.1, HMD a réitéré sa promesse en affirmant que tous les smartphones sous Android du constructeur auraient droit à Android P. Cela inclus les smartphones sur lesquels le doute ne planait pas vraiment, comme le Nokia 7 Plus ou le Nokia 8, mais surtout les smartphones plus difficiles à mettre à jour comme le Nokia 3 lancé sous Android 7.0 Nougat avec un processeur MediaTek MT6737.

C’est une très bonne nouvelle que le fabricant s’engage à mettre à jour même ses smartphones les plus modestes. Reste à savoir si Android P sera ou non leur dernière mise à jour. Si le Nokia 3 reçoit Android Q de façon officielle l’an prochain, HMD deviendra un fabricant exemplaire de l’écosystème Android.

À lire sur FrAndroid : Nokia 5.1 et 3.1 : nos photos et premières impressions