Nothing ear (1) officialisés : le design, la réduction de bruit active et le son premium à moins de 100 euros

Les écouteurs qui ne veulent rien vous cacher

 

Après de longs mois de teasing, les écouteurs sans fil ear (1) de Nothing, la nouvelle entreprise portée par Carl Pei, ex-cofondateur de OnePlus, sont enfin là. Un produit avec réduction de bruit active et la volonté d'un son de très grande qualité pour moins de 100 euros.

Nothing ear (1) officialisés : le design, la réduction de bruit active et le son premium à moins de 100 euros

En toute transparence, Nothing a enfin dévoilé ses écouteurs ear (1), le premier produit de la marque fondée par Carl Pei, l’une des deux anciennes têtes pensantes de OnePlus. Des écouteurs au design plutôt original, sans être pour autant révolutionnaire.

Depuis des mois, Nothing a promis un produit différent qui puisse « faire tomber les barrières entre les gens et la technologie pour créer un futur numérique transparent« . Cela passe déjà par le boîtier des écouteurs ear (1) qui laisse tout apparaître. Celui-ci est de forme carrée et assez massif. On y aperçoit bien rangés les deux écouteurs (celui avec le point rouge pour mettre à droite, le point blanc pour la gauche). Ils sont aimantés pour ne pas s’échapper de la boîte si vous la retournez ouverte. La charnière de la boîte est en métal pour renforcer le tout et l’on aperçoit un renfoncement… pour jouer les hand spinners !

La transparence mise en avant

Et le nom est aussi un indice sur les velléités du produit : ear (1) ou l’oreille (1). Un écouteur qui se fond dans votre oreille pour diffuser un son cristallin. Nothing a aussi joué la carte de la transparence sur la tige qui laisse deviner ce qu’il y a l’intérieur (ou presque), notamment la grille du haut-parleur. C’est assez élégant et différent de ce que l’on a l’habitude de voir. Et il faut souligner l’effort de conception fait pour que l’on ne voit ni colle ni vis à travers.

Depuis la tige, on peut contrôler l’expérience musicale, déclencher l’écoute ou l’arrêter, avancer au morceau suivant ou revenir au précédent, mais aussi augmenter ou baisser le volume d’un simple glissement du doigt sur la tige. Une bonne idée fonctionnelle trop souvent manquante.

Chaque écouteur ne pèse que 4,7 grammes sur la balance « pour être porté le plus longtemps possible sans difficulté« , avec des évents pour libérer un peu de pression et un design plutôt ergonomique pour se fondre dans le pavillon sans gêne. Trois jeux d’embouts en silicone (S, M et L) sont fournis pour parfaire le port des ear (1).

On trouve un driver de 11,6 mm, avec la promesse d’un son puissant et immersif. Une chambre à air spacieuse permet à l’audio de se déployer allègrement et d’exprimer son plein potentiel. Un résultat aussi bien logiciel que matériel que l’on doit aux équipes de Teenage Engineering, « sorcier » de l’acoustique et partenaire de la jeune entreprise. Et Nothing annonce ni plus ni moins que « des performances extraordinaires dans les graves, les médiums et les aigus. »

A l’intérieur, trois micros haute définition, épaulés par des algorithmes, analysent les bruits et voix, mais aussi la force du vent, pour rendre la voix la plus claire possible. La technologie Clear Voice embarquée a ainsi référencé plus d’un million de combinaisons voix-bruit pour parvenir à ajuster en temps réel et proposer le meilleur rendu. Cela met bien mieux la voix en avant, notamment en appel.

Pas de multipoint ni d’aptX

Du côté des performances et de l’application, on trouve de la réduction active de bruit avec deux niveaux proposés (léger ou maximum), un mode transparence et la possibilité de tout couper. Il est possible de basculer d’un mode à l’autre en gardant son doigt appuyé sur l’un des écouteurs. Un égaliseur permet d’opter pour une expérience sonore équilibrée, davantage tournée vers les aigus ou les graves, mais aussi centrée sur la voix. Il est également possible de personnaliser — a minima, au choix dans une liste— les contrôles tactiles (avance/retour d’un titre, marche/arrêt).

Les ear (1) s’appuient sur les codecs SBC et AAC seulement. On ne trouve pas là d’aptX ni LDAC. A noter que, pour respecter aussi un prix serré, Nothing a dû faire quelques concessions et c’est aussi le cas avec l’absence de connexion multipoint. Vous ne pourrez pas appairer plusieurs appareils pour écouter de la musique sur votre ordinateur avant de prendre un appel sur votre smartphone dans la foulée.

Appairage simplifié sous Android

Les ear (1) se connectent à votre appareil, iOS ou Android, à l’aide du Bluetooth 5.2. Avec les smartphones sous Android compatibles, il est même possible d’expérimenter l’appairage simplifié et rapide sous Android en approchant le boîtier ouvert de votre téléphone.

Le boîtier est compatible avec la charge sans fil Qi et la charge rapide via le port USB. Mais comptez 10 minutes pour récupérer 50 minutes d’autonomie avec ANC. Le boîtier pourra compter jusqu’à 4h de charge dans le même laps de temps de recharge. L’autonomie globale affiche 4h30 par écouteur si vous utilisez l’ANC (jusqu’à 5,7 h sans), avec jusqu’à 30 heures de plus grâce au boîtier (20h supplémentaires avec la réduction de bruit activée).

Nothing ear (1) officialisés : le design, la réduction de bruit active et le son premium à moins de 100 euros

L’une des bonnes trouvailles, c’est aussi la fonction Find My Earbud embarquée, à l’instar de la localisation des AirPods chez Apple ou Find my device (localiser mon appareil) chez Google. Elle permet de retrouver ses écouteurs, dans ou en dehors de leur boîtier, en leur faisant émettre un bip sonore. Si vous portez votre écouteur à l’oreille à ce moment-là (sait-on jamais…), le bip ne se déclenchera pas pour éviter tout désagrément. Et les ear (1) sont résistants à la sueur et aux éclaboussures.

Prix et disponibilité des Nothing ear (1)

Les écouteurs True wireless ear (1) sont annoncés à 99 euros. Les précommandes débutent le 31 juillet à 15h sur le site de Nothing. IIs seront disponibles le 17 août en ligne sur le site et auprès de quelques revendeurs partenaires.

Où acheter le
Nothing Ear 1 au meilleur prix ?

Les derniers articles