Oculus : Facebook Research dévoile les lunettes VR du futur

 

Les équipes de recherches de Facebook ont profité de la conférence scientifique SIGGRAPH pour dévoiler leurs dernières trouvailles en matière de réalité virtuelle. La firme a beaucoup travaillé pour réduire la taille des casques de VR, avec un résultat impressionnant.

C’est vraiment plus compact qu’un casque de VR

C’est vraiment plus compact qu’un casque de VR // Source : Facebook Research

Pour accéder à la réalité virtuelle, on parle aujourd’hui de casque de VR ou de masque de VR. Et pour cause, ces objets sont assez encombrants et entourent le plus souvent l’essentiel de la tête. C’est ce point auquel Facebook a souhaité s’attaquer avec ses équipes de recherche du Facebook Reality Labs. Pour réduire la taille de façon importante du casque, la firme annonce avoir développé un tout nouveau système optique.

Une preuve de concept

Commençons par signaler qu’il s’agit ici des résultats d’un projet de recherche, et non de la présentation d’un produit commercialisable. La firme a tout de même dévoilé un prototype fonctionnel à l’état de « preuve de concept ». Les lunettes que l’on découvre ici ne pèsent que 17,8 grammes, très loin des 570 grammes de l’Oculus Quest. En poussant plus loin les technologies disponibles, Facebook annonce même qu’un poids de seulement 6,6 grammes serait atteignable. Pour développer un casque aussi compact que de simples lunettes de soleil, Facebook a conjugué deux méthodes.

Le prototype de Facebook

Le prototype de Facebook // Source : Facebook

 

Facebook a remplacé les épaisses lentilles que l’on trouve dans les casques de VR par une fine plaque « holographique » basée sur la même technologie que celle des cartes bancaires avec effets 3D ou des effets holographiques que l’on peut voir dans les musées. La firme créé ainsi holographiquement le même effet sur la lumière qu’une lentille classique.

Le système holographique permet de remplacer l’épaisse lentille

Le système holographique permet de remplacer l’épaisse lentille // Source : Facebook

Par ailleurs, Facebook a noté que les casques de VR présentaient un espace vide important entre la lentille et l’écran, un impératif en optique pour éviter de se retrouver face à une image floue. Les chercheurs proposent d’utiliser la réfraction pour remplacer ce système, ce qui permet de faire voyager plus longtemps la lumière entre l’écran et la lentille, et donc de diminuer l’espace nécessaire. Sur le schéma, on peut voir que la lentille holographique, à droite, est bien plus proche de l’écran, en bas du schéma, que sur le système actuel (à gauche).

C’est tout vert

Sur le prototype présenté par Facebook, l’écran n’affiche pour le moment que du vert. Le nouveau système optique présenté ici n’est en effet pas capable de faire voyager complètement la lumière, et agit comme un filtre. Facebook souhaite évidemment faire évoluer son prototype pour lui permettre d’afficher un spectre colorimétrique bien plus large, et même plus grand que le spectre sRGB utilisé sur les écrans LCD classiquement.

La différence entre la réalité (à gauche) et l’objectif (à droite)

La différence entre la réalité (à gauche) et l’objectif (à droite) // Source : Facebook

Ce n’est pas le seul défi qui attend ce projet. L’équipe aimerait également augmenter le champ de vision offert par les lunettes et supprimer un problème d’images fantômes.

L’équipe de recherche est consciente d’avoir encore beaucoup de chemin à parcourir avant de passer le relais à une équipe produit. Le prototype présenté est très prometteur, mais ne devrait pas apparaître devant nos yeux avant de longues années. Et cela pourrait être sous la bannière Oculus VR, le spécialiste de la réalité virtuelle racheté à prix d’or par Facebook.

Les derniers articles