Google Wear OS sera bien aux commandes de la montre connectée d’Oppo

Contrairement à un hypothétique OS maison...

 

Dévoilée pour la première fois fin janvier, la montre connectée d'Oppo sera bien propulsée par Wear OS, le système d'exploitation de Google pensé pour les wearables. Une information qui tord le cou à certaines rumeurs laissant entendre qu'Oppo miserait sur un OS conçu en interne.

Assez peu originale en termes de design (elle lorgne sans pudeur aucune du côté des Apple Watch), la future montre connectée d’Oppo était succinctement dévoilée fin janvier et devait être présentée dans le détail, en même temps que les Oppo Find X2 et Find X2 Pro, durant le MWC 2020. L’annulation du salon barcelonais nous aura toutefois laissés sans nouvelles de la tocante du géant chinois. Près d’un mois après son annonce, cette dernière refait néanmoins parler d’elle au travers d’une photo officielle publiée sur les réseaux sociaux chinois.

Oppo ne tournera pas le dos à Google pour son clone d’Apple Watch

Ledit cliché nous permet d’apercevoir — au moins en partie — l’interface de la montre connectée d’Oppo. L’occasion de découvrir qu’elle ne tournera pas sur un OS développé en interne, comme l’indiquaient certaines rumeurs, mais bien sous Wear OS, le système d’exploitation de Google conçu pour les wearables.

L’information intervient dans un contexte particulier, puisque plusieurs constructeurs chinois, dont Oppo, se sont récemment associés à Huawei pour concevoir un écosystème d’applications commun, en vue de compromettre le Diktat de Google et de son Play Store. Le choix d’un OS maison pour la montre connectée d’Oppo était ainsi plausible.

Nous manquons encore, pour le reste, d’informations sur les spécifications techniques de la tocante d’Oppo. Comme l’indique GSMArena, cette dernière pourrait compter sur un capteur ECG (électrocardiogramme) pour permettre un suivi du rythme cardiaque et inclure des fonctionnalités en lien avec la santé. La chose n’a toutefois pas été confirmée.

La montre connectée d’Oppo devrait enfin être proposée à un tarif raisonnable tout en misant sur un boîtier relativement compact agrémenté de deux boutons sur son flanc droit, sur un écran aux bords incurvés et un bracelet en silicone. Sa présentation est attendue le 6 mars prochain, en même temps que celle des Find X et Find X2 Pro.

Les derniers articles