Renault 5 Prototype : quand l’électrique ressuscite la R5 d’époque

 

Dans le cadre de sa Renaulution, le groupe Renault a levé le voile sur sa Renault 5 Prototype, résurrection électrique de l’ancienne R5 thermique produite jusqu’en 1984.

La Renault 5 Prototype

La Renault 5 Prototype // Source : Renault

Renault a des projets plein la tête, et nous l’a fait savoir dans le cadre d’une grande campagne de communication baptisée « Renaulution ». Cette offensive mettra à l’honneur pas moins de quatorze nouvelles voitures d’ici 2025, dont sept électriques. Parmi elle, la Renault 5 Prototype, qui, comme son nom l’indique, n’en est qu’au stade de prototype à l’heure d’écrire ces lignes.

Ici, la firme au losange joue la carte de la nostalgie en faisant renaître de ses cendres une citadine ayant fait les belles heures de la marque entre 1972 et 1984, avec plus de 5,5 millions d’exemplaires écoulés. Mais cette 5 Prototype veut définitivement appartenir à l’époque moderne, en profitant tout d’abord d’une motorisation 100 % électrique.

Coloris jaune et effet pop

Pour Renault, ce véhicule n’est autre que « l’incarnation de la Renaulution en matière de produit ». Il aura pour rôle de montrer que l’entreprise « va démocratiser la voiture électrique en Europe avec une approche moderne de la voiture populaire et essentielle », affirme-t-on dans un communiqué de presse officiel.

Renault 5 Prototype

La Renault 5 Prototype // Source : Frandroid

La 5 Prototype appartient à la catégorie des citadines compactes, et se pare d’une carrosserie jaune très « pop » — à chacun ses goûts et ses couleurs — qui cherche à lui apporter un côté « fun et espiègle ». Le projet stylistique a d’ailleurs été chapeauté par Gilles Vidal, designer automobile passé chez Peugeot de 2010 à 2020 avant de rejoindre les rangs de son concurrent en novembre dernier.

Un toit… en tissu

Cette 5 Prototype pioche donc dans les racines de la marque française, et s’inspire notamment des optiques arrières de la R5 d’époque. Des fonctions modernes sont par ailleurs camouflées par des éléments de styles originels revisités à la sauce contemporaine, poursuit le document.

Renault 5 Prototype

La Renault 5 Prototype // Source : Renault

Parmi eux, « la prise d’air du capot cache la trappe de recharge, les feux arrière intègrent des déflecteurs aérodynamiques, et les phares antibrouillard dans le pare-chocs sont devenus des feux de jour à LED ». Concept oblige, Renault s’est laissé tenter à quelques extravagances, comme le toit en tissu installé pour « donner une touche de charme ‘à la française’ ».

Renault n’a communiqué aucune caractéristique du véhicule, ni de date de lancement pour la version de série. Mais si l’on se réfère au calendrier annoncé, l’automobile débarquera forcément avant l’année 2025.

Les derniers articles

  • Huawei donne un coup de frais à son AppGallery

    Huawei

    Huawei donne un coup de frais à son AppGallery

    19 janvier 202119/01/2021 • 20:30