Samsung passe un accord historique : cap vers la 6G et gros changements en vue

 

À partir du Samsung Galaxy S23, les fleurons de Samsung utiliseront les puces Qualcomm Snapdragon. Les deux firmes ont signé un accord historique.

Qualcomm Samsung accord historique
Source : Qualcomm

Il fut un temps où les marques pouvaient s’équiper en puces SoC chez de nombreux fabricants : Texas Instruments, Qualcomm ou même Nvidia proposaient chacun leurs produits. Progressivement, Qualcomm est devenu hégémonique sur le marché, même si la concurrence de MediaTek est toujours là.

Les fabricants avaient toujours l’opportunité de développer leurs propres puces en interne. Apple est très connu pour le faire, mais c’est aussi le cas de Samsung et de ses Exynos. Cette division prend un coup sur la tête avec la signature d’un accord historique entre Qualcomm et Samsung Electronics.

Tous les produits haut de gamme passent chez Qualcomm

L’accord est très clair : Samsung accepte d’étendre sa collaboration avec les plateformes Snapdragon aux futurs produits haut de gamme Samsung Galaxy. Cela inclut les smartphones, et on pense évidemment au prochain Samsung Galaxy S23, mais également les futurs PC, tablettes et casques de réalité étendus. Le communiqué laisse la porte ouverte à des catégories de produits supplémentaires, comme peut-être les montres connectées.

Au mois d’avril, nous apprenions que Samsung envisageait de se fournir chez MediaTek pour le Galaxy S22 FE et le Galaxy S23. Il s’agissait peut-être d’un argument de la marque dans sa négociation avec Qualcomm. Avec cet accord, cela ne semble plus être à l’ordre du jour.

On ignore cependant encore si Samsung continuera à décliner ses futures gammes Galaxy S en deux versions, l’une avec puce Snapdragon aux États-Unis, et l’autre avec puce Exynos en Europe et en Asie. On peut penser que tous les prochains modèles haut de gamme passent désormais vers des puces Qualcomm Snapdragon, même si cela n’a pas encore été confirmé par les deux groupes. Samsung a tout de même voulu rassurer concernant l’avenir des Exynos avec une explication de sa stratégie.

Viser les brevets sur la 6G

Cet accord ne concerne pas seulement les futurs produits Samsung Galaxy et les plateformes Snapdragon. Qualcomm et Samsung se sont mis d’accord sur un échange de licences autour de leurs brevets sur la 3G, la 4G et la 5G.

Le communiqué va jusqu’à mentionner la future 6G avec un échange jusqu’à l’horizon 2030.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles