Quel avenir pour les puces Exynos ? Samsung clarifie sa stratégie

 

Après la signature d'un accord historique avec Qualcomm, Samsung en dit plus sur l'avenir des puces Exynos développées en interne.

Des puces Samsung Exynos
Des puces Samsung Exynos // Source : Frandroid

Si Samsung doit équiper tous ses futurs produits Galaxy avec des puces Qualcomm Snapdragon, quel avenir peut-on imaginer pour les puces Samsung Exynos. Jusqu’à présent, Samsung a toujours conçu des puces en interne, parfois en les mettant en concurrence avec les Snapdragon sur ses propres appareils.

À l’image d’Apple, les puces Exynos permettent à Samsung d’avoir une certaine indépendance vis-à-vis de Qualcomm dont les autres fabricants ne peuvent pas se targuer dans l’univers Android.

Pour clarifier l’avenir de ses puces Exynos, Samsung a répondu aux questions des investisseurs et de la presse.

Se replier pour mieux conquérir

La réponse de Samsung est d’abord un démenti ferme contre l’idée d’une fermeture de la division Exynos. Le travail sur ses propres SoC va donc continuer.

Samsung Q&A: rumors of folding the Exynos biz are "completely not true." They are reviewing SoC biz model w/focus on gaming mid/LT competitiveness, strengthen competitiveness of next gen mobile Exynos, expand outside of phones to wearables, PCs, etc

— Bryan Ma (@bryanbma) July 28, 2022

Bryan Ma, analyste chez IDC a pu recueillir les réponses de Samsung. La firme explique qu’elle souhaite prendre le temps de la réflexion pour gagner en compétitivité sur le moyen terme et le long terme. L’idée est d’étendre la marque Exynos à de nouveaux marchés au-delà du smartphone.

La réponse mentionne spécifiquement les marchés de la montre connectée et du PC. Ce sont aussi de nouveaux marchés sur lesquels s’est étendu Apple après avoir convaincu l’industrie avec ses puces Apple A. Aujourd’hui les PC ARM sous Windows tournent exclusivement avec des puces Qualcomm Snapdragon. On sait cependant à quel point Samsung est l’un des partenaires privilégiés de Microsoft. On peut facilement imaginer une future version de Windows s’ouvrir aux puces Exynos.

La stratégie de Samsung semble être une bonne nouvelle pour le consommateur. D’abord, l’accord historique devrait lui permettre de profiter de smartphones avec les meilleures puces du moment, chez Qualcomm. À plus long terme, il est toutefois important que Samsung ne jette pas l’éponge : Qualcomm a besoin de concurrents sur le marché ARM.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles