Samsung Galaxy S23 : Qualcomm confirme à mi-mot le Snapdragon 8 Gen 2

 

L'accord passé entre Qualcomm et Samsung devrait bien mener le Galaxy S23 à être équipé exclusivement en puces Snapdragon 8 Gen 2.

Qualcomm Samsung accord historique
Source : Qualcomm

Qualcomm et Samsung ont signé un accord historique hier jeudi 28 juillet 2022. Il prévoit que Samsung utilisera davantage les puces Qualcomm Snapdragon sur ses produits Galaxy, que ce soit des smartphones, des PC ou des appareils de réalité étendue. Le communiqué laissait toutefois le flou sur la portée d’un tel accord.

Aujourd’hui, Samsung utilise déjà des puces Snapdragon sur certains de ses produits. Est-ce que ce nouvel accord va vraiment changer la situation ? Le patron de Qualcomm a pris la parole pour clarifier les choses.

100 % des Galaxy S23 auront un Snapdragon ?

Dans une session de questions et réponses avec les investisseurs, Cristiano Amon, le patron de Qualcomm, a rappelé que 75 % des smartphones Samsung Galaxy S22 intègrent une puce Qualcomm Snapdragon et non une puce Exynos aujourd’hui. À l’avenir, il explique que « vous devriez penser que nous allons être bien meilleurs que cela sur le Galaxy S23 et au-delà ».

Être meilleur que 75 % avec le Galaxy S23, cela laisse peu de marge pour autre chose qu’atteindre les 100 %. Il faut savoir que développer un Galaxy S capable de gérer deux puces différentes, notamment au niveau logiciel, représente un coût pour Samsung. Si la proportion de puces Snapdragon atteint les 80-90 %, il est difficile d’imaginer l’intérêt pour Samsung de garder une version Exynos au catalogue. Cela reste une possibilité que Cristiano Amon laisse entrouverte dans sa déclaration.

Dans ce cas, on peut imaginer que Samsung garderait la version Exynos pour seulement quelques territoires comme la Corée du Sud. En tout état de cause, la France devrait avoir la version Snapdragon du futur Galaxy S23.

Et les Galaxy Book

Pour Cristiano Amon, l’important est toutefois dans l’extension de l’accord jusqu’en 2030 entre Qualcomm et Samsung sur les autres familles de produits.

Il s’étend donc au-delà des smartphones Galaxy pour inclure les Galaxy Book, les PC Windows, les tablettes Galaxy, les futurs appareils de réalité étendue et d’autres appareils. Il s’agit donc d’un accord très important, qui suscite beaucoup d’enthousiasme et qui rapproche les deux entreprises.

Du côté de Samsung, on explique qu’il ne s’agit pas d’une fin de course pour les puces Exynos. La firme a toujours de belles ambitions pour ses propres puces.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles