Après une présentation en Chine en décembre dernier, le tout premier smartphone à écran percé de Samsung, le Galaxy A8s, sortira finalement des frontières chinoises. Il débarquera ainsi le mois prochain en Corée, rebaptisé Galaxy A9 Pro.

Avant même la prochaine gamme Galaxy S10, Samsung a déjà lancé un smartphone avec un trou dans l’écran, un design identique à ceux des Honor View 20 ou Huawei Nova 4. Cependant, le seul smartphone du constructeur avec ce nouveau design était jusqu’à présent le Galaxy A8s, cantonné au marché chinois.

Pour la première fois depuis son lancement, le Galaxy A8s va finalement sortir des frontières chinoises. En effet, dans un communiqué mis en ligne ce vendredi, Samsung a annoncé la sortie le 28 février prochain du Galaxy A9 Pro en Corée du Sud. Il s’agit en fait du même smartphone que le Galaxy A8s, le « s » étant chez Samsung réservé aux smartphones commercialisés en exclusivité en Chine, afin de regagner des parts de marché.

Des caractéristiques identiques à celles du Galaxy A8s

Au niveau des caractéristiques, le Samsung Galaxy A9 Pro intègre un écran 19,5:9, un appareil photo en façade de 24 mégapixels, un triple appareil au dos avec un capteur principal, un objectif zoom x2 et un objectif pour le mode portrait. Par ailleurs, le Galaxy A9 Pro est également équipé de 6 Go de RAM, de 128 Go de stockage et d’une batterie de 3400 mAh . La puce propulsant le smartphone n’a pas été indiquée, mais il devrait s’agir du Snapdragon 710, comme sur le Galaxy A8s.

Le Samsung Galaxy A9 Pro sera disponible sur le marché coréen à partir du 28 février en trois coloris : absolute black, black et blue. Il y sera commercialisé au tarif de 599 500 wons, soit 470 euros. On ignore pour l’heure si le smartphone arrivera en Europe, mais le fait qu’il soit finalement disponible ailleurs qu’en Chine peut pousser à y croire.